Adresse
/
Téléphone

Beaujolais Basket tient son éffectif 2017/2018 !

Le club emblématique du Beaujolais est en intersaison et bien entendu cela s’agite au niveau des transferts. Départs, arrivées, prolongations de contrats, c’est l’actualité quasi quotidienne en ce mois de juin pour le club cher au vice président Paul GOUILLON.
 
Avant même de finir la saison régulière, le staff Beaujolais s’est mis au travail pour construire un effectif 2017/2018 taillé pour jouer les premiers postes. Après une saison en deçà des objectifs attendus et une huitième place en championnat, les ambitions sont au beau fixe coté Beaujolais.
 
Franck MACAIRE (coach) et Alain TASONIERO (aide – coach) retrouveront le banc Beaujolais pour une cinquième saison d’affilée. Franck et le staff directeur composé de Paul GOUILLON et Jérôme PARIS ont peaufiné ces derniers jours l'effectif qui débutera la saison 2017/2018. Et plusieurs joueurs ont d'ores et déjà signé en faveur du Beaujolais Basket.
 
Si la venue de Maxime NELATON était déjà actée, deux autres joueurs ont rejoint l’équipe ces derniers jours bouclant ainsi le recrutement estival. Retour en quelques lignes sur les différents acteurs qui porteront et défendront les couleurs Beaujolaise à la rentrée prochaine.
 
  • Prolongations
Matthieu SIMON (poste 2) – Boudjema YAICI (poste 1) – Benjamin COSTE (poste 3) – Kévin TSHEFU (poste 3) – Anthony GARGUET (poste 4/5) – Adam DIATTA (poste 4/5)
 
A l’orée d’un nouvel exercice qui s’annonce tout aussi ardu que les précédents, Boudje et ses cinq coéquipiers qui continuent l’aventure retrouveront les parquets en septembre au sein d’un effectif remanié à 40%.
 
  • Départs
Thomas ROUSSET – Elie AUJOGUES – Miroslav RADENKOVIC – Andrew YOUNG
 
Quatre joueurs quittent le navire Beaujolais !
Thomas ROUSSET, le capitaine des bleus a décidé de mettre un terme à sa carrière sportive après 12 années de bons et loyaux services au sein de l’équipe fanion. « Roupette », comme ses collègues et amis aiment l’appeler, suit donc le même chemin que son protégé et fratricide collègue Elie AUJOGUES.
 
Les départs de joueurs majeurs, comme Miroslav RADENKOVIC ou Andrew YOUNG qui a choisi de s’envoler vers de nouveaux horizons en signant dans le club Alsacien du FC Mulhouse, ont été compensés par un recrutement bien ciblé.
 
  •  Arrivées
Maxime NELATON (poste 1/2) – Voir l’article ci-dessous : « Maxime NELATON rejoint Beaujolais Basket »
 
Rafael LOPEZ (poste 5) – Après s’être offert les services de Maxime NELATON, ancien capitaine du BCM, le club a frappé un grand coup en attirant dans ses filets Rafael LOPEZ. Ce poste 5 de grande envergure (2m04 – 109 Kg) rejoint les rangs Beaujolais deux ans après son arrivée au sein du SAP Vaucluse en NM1. Retour en quelques lignes sur la carrière de ce franco-espagnol âgé de 31 ans.
 
Rafael débute le basket au Stade Clermontois en milieu de première année Cadets. Par la suite, il effectuera sa première année senior à l'Estudiantes Madrid, avant de retourner en Auvergne en NM3 à Issoire la saison suivante puis à Andrézieux pendant deux ans, consécutivement en NM2 puis NM1.
La saison suivante, il prend la direction de la Vendée à Challans en NM1, puis à Luçon en NM2 l'année d'après. S’en suit deux saisons à L’Etendard de Brest en NM1 (STAT 2011/2012 : 10 pts pour 22,27 minutes de temps de jeu moyen), deux saisons à Denain en Pro B (STAT 2012/2013 : 8 pts pour 22,00 minutes de temps de jeu moyen), puis une saison à Aix-en-Provence en NM2 et deux saisons au SAP Vaucluse (STAT 2016/2017 : 6,73 pts pour 20,34 minutes de temps de jeu moyen) avant son arrivée en terre Rhodanienne.
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
Deividas KEBURYS (poste 4) – En provenance du RUPELLA Basket 17 (La Rochelle – NM2), ce jeune Lituanien âgé de 26 ans est la dernière recrue à nous rejoindre.
A la recherche d’un poste 4 polyvalent capable d’écarter les défenses, le staff a trouvé chaussure à son pied en la personne de Deividas, un an après son arrivée en France à La Rochelle. L’intéressé tournait à 13,8 points de moyenne la saison passée pour 28 minutes de temps de jeu.
 
Deividas KEBURYS (2,02 m, 102 Kg) a également joué en deuxième division lituanienne durant la saison 2015/2016, le Lituanien alignait 9,9 points à 42,6 % dont 34,2 % à 3 points, 5,8 rebonds, 1,5 passe et 0,7 interception en 29 minutes.
 
Mathieu MADINIER (poste 1/2) – Meneur de jeu de notre équipe 2 en Régional 2, ce talentueux et jeune joueur formé à Beaujolais Basket complètera l’effectif Beaujolais cette saison tout en conservant son rôle premier en équipe 2. Mathieu sera le 10ème homme d’un cru 2017/2018 bouclé depuis la signature de Deividas.
 
Si l’effectif semble être compétitif sur le papier, reste à la charge des différents protagonistes (joueurs & staff) de procurer du beau jeu pour faire vibrer le public beaujolais durant la saison à venir.

Maxime NELATON rejoint Beaujolais Basket !

Deux ans après son arrivée dans le Forez, le capitaine du BC Montbrison cette saison est la première recrue à poser ses valises en terre Beaujolaise.
 
Ce chef d’orchestre expérimenté et complet qui a connu la Pro B, National 1, National 2 a été séduit par l'équipe et le club :
"J'avais déjà pu jouer pour Franck MACAIRE lors de mes quelques saisons à Prissé, des saisons couronnées de succès à la suite desquelles nous avons gardé contact. De plus, en jouant contre Beaujolais Basket ces dernières saisons, j'ai pu observer une équipe soudée avec du caractère, ce qui m'a également attiré. "
 
Plutôt réservé, ce Clermontois de naissance, papa d'un petit garçon de un an, apprécie de travailler dans un club familial et structuré :
" Beaujolais Basket semble être un club ou règne une bonne ambiance. Je suis très impatient et motivé à l'idée d'essayer de contribuer à créer quelque-chose de positif et connaître une belle aventure avec l'équipe. "
 
Ce poste 1 d'expérience (31 ans - 1m86) a joué en Espoirs de Pro B pendant deux ans avant de tenter une nouvelle aventure à Aix - Maurienne (Pro B). En manque de temps de jeu, il quitte la Savoie pour notre club voisin de Prissé - Mâcon et la National 2. Le futur "Bleus" garde un bon souvenir de ces trois saisons marquées par deux final four, dont un perdu contre Andrézieux - Bouthéon et une montée en N1.
Un changement d'entraineur le pousse finalement à un nouvel exil. Retour dans l'Est, à Mirecourt (NM2). Le club a monté une passerelle avec son voisin des GET Vosges (NM1) que le Clermontois rejoindra la saison suivante. Une année compliquée que qualifie l'intéressé avec une descente lors de la dernière journée.
Maxime refait ses valises, direction La Charité (NM2) où il se blesse gravement à une épaule après cinq mois.
Retour à la case départ, chez lui, où le coach Fabien ROMEYER l'autorise à s'entrainer avec Vichy. Il fera la rencontre d'un certain Guillaume PONS alors licencié à la Jeanne d'Arc Vichy.
Trois ans plus tard, celui qui a pris les rênes techniques du BCM sollicite Maxime NELATON qui vient de passer trois ans au Stade Clermontois avant que le club ne fusionne avec la JA Vichy pour donner naissance à la JA Vichy - Clermont métropole basket qui évolue en Pro B.
 
Ce passionné de foot Américain est donc la première recrue à venir compléter l’effectif de Franck MACAIRE et Jérôme PARIS.
 
Outre sa mission première au sein de l’équipe 1, Maxime commencera à travailler sur sa reconversion professionnelle puisque il sera en formation DEJEPS (Diplôme d’Etat de la Jeunesse, de l’Education Populaire et du Sport). En lien avec cette formation, il assurera quelques missions au sein du club telles que l'encadrement d'une équipe et des jeunes entraîneurs du club.
 
Bienvenue parmi nous Maxime !
 
Nous vous donnons rendez-vous le Mardi 20 Juin pour vous présenter l'éffectif complet pour la saison 2017/2018.

Prissé Maçon s'adjuge sur le fil le derby !

Avant ce match, Prissé se trouvait dans l’obilgation de l’emporter pour ne pas être dépendant des autres résultats de la soirée afin d’assoir sportivement son maintien en N2.
Côté Beaujolais, l’objectif était de finir la saison en respectant l’éthique du sport donc en jouant le match à fond devant des supporters qui s’étaient déplacés en masse pour soutenir leur club fétiche.
 
Ces derniers ne regretteront certainement pas leur déplacement car ils ont pu assister à un beau match de basket  avec tous les ingrédients réunis, du suspens, une salle pleine et deux publics qui se chambrent mais se respectent.
Le seul bémol sera certainement que l’issue de la rencontre ne soit la conséquence d’un coup de sifflet que l’on peut qualifier de litigieux de la part d’un référé qui comme vous le verrez plus tard dans le compte rendu avait déjà pris deux décisions surprenantes dans le 3ème quart.
 
Revenons en détail sur ce match qui commençait de manière étonnante sur un mode offensif avec de grandes largesses défensives dont profitaient allègrement COSTE et SIMON côté Beaujolais et le duo STAELENS – CORNÉO  côté Prisséen. Après avoir fait la course en tête, Beaujolais Basket voyait les tangos prendre les devants à la fin des 10 premières minutes (25-23).
Au jeu des rotations, AUJOGUES se signalait rapidement pour remettre les bleus dans le sens de la marche bien aidé par RADENKOVIC dans la raquette.
Dommage, juste avant la mi-temps une faute sifflée sur un shoot à 3 pts de STAELENS permettait à ce dernier de rentrer ses 3 lancers francs pour ramener Prissé à 1pt (38-37).
 
Au retour des vestiaires, changement de décor et de physionomie, oublié les défenses laxistes de début de match, le jeu se durcit et RADENKOVIC maintient Beaujolais Basket en position de force. C’est alors qu’intervient un premier fait de jeu avec une technique sifflée à l’encontre du coach Beaujolais (24ème) sur un panier de son équipe, lancer franc converti par STAELENS.
Simon marqué à la culotte provoque des fautes et auteur d’un sans faute sur la ligne des lancers permet à Beaujolais Basket de rester dans le match.
Intervient ensuite un 2ème fait de jeu avec une technique sifflée à l’encontre d’AUJOGUES pour simulation (ce dernier sorti sur blessure ne pourra rejouer par la suite), lancer franc réussi une nouvelle fois par STAELENS. Prissé repassait en tête à l’aube des dix dernières minutes (57-55).
Le début du 4ème QT était tout à l’avantage de Beaujolais Basket avec 2x3pts de TSHEFU et YAICI qui relançaient idéalement Beaujolais Basket sous l’appui de ses supporters . Prissé aphone offensivement voyait l’écart grandir (65-57) à la 35ème.
 
Mais voilà, en basket tout va très vite et KODJO puis STAELENS ramèneront très vite les Prisséens dans les roues de Beaujolais Basket.
La fin de match devenait irrespirable et YAICI en convertissant 1 lancer franc sur 2 donnait 3 pts d’avance à 25 secondes du terme de la rencontre.
Une partie du public Beaujolais se demande encore pourquoi l’option de la faute et donc d’envoyer l’adversaire sur la ligne des lancers ne sera pas prise, toujours est-il que PHILLIP en s’écartant à 3pts et en rentrant son shoot permettait à Prissé d’égaliser pour partir en prolongation. Le remake du match aller était en place.
 
La prolongation malgré la fatigue accumulée par les acteurs fut d’une grande qualité avec un YAICI monumental pour Beaujolais Basket (12 points dans la prolongation) qui va offrir 2 pts d’avance à 22 secondes de la fin sur un 3pts venu d’ailleurs.
Une nouvelle fois, Beujolais Basket prenait l’option de laisser courir le chrono en étant à la merci d’un panier à 3 pts assassin. Maintenant, vous connaissez le scénario, une faute  sifflée à l’encontre de RADENKOVIC et KODJO ne tremblait pas pour rentrer ses lancers francs et crucifier les bleus.
 
Bravo à Prissé pour avoir toujours cru en ses chances et n’avoir rien lacher après un trou d’air qui aurait pu lui être fatal dans le 4ème quart de temps,  félicitations à CORNÉO, STAELENS, KODJO SITCHI, DÉAL et PHILLIP pour leur prestation. Bravo également à notre équipe qui a certainement livrée l’une de ses meilleures prestations de l’exercice dans un contexte qui n’était pas forcément favorable.
 
On aura apprécié l’abattage de RADENKOVIC, la générosité de GARGUET, un COSTE très intéressant, un AUJOGUES dont l’adresse nous manquera à l’avenir, un TSHEFU plein d’envie mais qui a trop souvent du mal à se canaliser, un SIMON hypersurveillé et pas toujours protégé par les arbitres et pour finir, une mention spéciale à YAICI qui a offert une prestation XXL au public.
 
Une bien belle soirée de basket en tout cas qui a ravi les passionnés de basket et qui nous laissent espérer deux beaux derbys l’an prochain.
 
Vive Beaujolais Basket et vive Prissé Mâcon !
 
Pour Prissé-Mâcon : Florent CORNÉO 14pts - Guy KODJO SITCHI 9pts - Gary STAELENS 20pts - Julien MONTOYA 3pts - Lien PHILLIP 22pts - Rudy DEAL 10pts - Jean Claude ZAPHA 9pts
 
Pour Beaujolais Basket : Elie AUJOGUES 9pts -  Benjamin COSTE 17pts -  Boudjema YAICI 23pts -  Matthieu SIMON 19pts - Kevin TSHEFU 4pts - Anthony GARGUET 12pts -  Miroslav RADENKOVIC 2pts - Adam DIATTA 0pt - Thomas ROUSSET 0pt

Une der mi-figue, mi-raisin !

Pour ce dernier match à domicile, Beaujolais Basket avait décidé de fêter comme il se doit l’arrêt de l’enfant du pays Elie Aujogues, en tant que joueur de l’équipe 1.  Le public Beaujolais a répondu présent et s’était déplacé en masse pour honorer Elie qui laissera une marque indélébile de son passage.
 Dommage, Montbrison venu chercher le maintien en Beaujolais allait venir contrarier la fête en s’imposant sur le fil dans l’antre Beaujolaise. Retour sur ce dernier match à domicile pour l’exercice 2016/2017.
 
En préambule, le coup d’envoi fictif du match était donné par Alexis REMUET licencié à Beaujolais Basket, porteur d’autisme. Beaujolais Basket remercie les généreux donateurs qui ont participé à la tombola organisée par l’association « Au fil d’Alexis ».
 
Le match débutait favorablement pour les locaux dont la défense annihilait totalement une équipe Montbrisonnaise en panne de solution, pour prendre les devants (16-6).
Le 2ème quart était toujours placé sur un mode défensif mais après avoir fait un premier break (27-14), Beaujolais Basket s’essoufflait et les visiteurs allaient réussir à cravacher pour virer à la pause avec 8 points de retard (30-22).
 
Hélas, comme la semaine dernière à Feurs, le 3ème quart sera fatal à nos joueurs avec une défense qui va s’effriter et un trou d’air dommageable qui permettra à Montbrison de prendre les devants (50-46) à la 30ème. Revenus dans le match, les visiteurs à la recherche d’une victoire essentielle pour leur maintien allaient tout mettre en œuvre afin d’obtenir leur objectif.
 Les dix dernières minutes seront synonymes d’espoir avec une adresse retrouvée et une course poursuite qui permettra à Beaujolais Basket de repasser devant dans la dernière minute (70-68) à 48 secondes du terme avec le soutien d’un public omniprésent. Hélas, les deux dernières possessions seront à l’avantage des visiteurs dont l’envie de se sauver leur permettra de terrasser l’équipe Beaujolaise et de gâcher quelque peu la fête. Les Bleus s'inclinent sur le fil 70 à 72.
 
Cette défaite ternie en partie une fin de saison compliquée avec une équipe dans le coup à chaque rencontre mais à laquelle il manque un petit quelque chose en fin de match.
Ce résultat traduit également, sur un ordre plus général, les difficultés rencontrées à domicile pour s’imposer et à rendre le déplacement à Beaujolais Basket beaucoup trop abordable à nos adversaires.
 
Samedi prochain, nous invitons nos supporters à se déplacer chez nos voisins Prisséens pour le dernier match de la saison. Cette rencontre sera sans enjeu pour notre équipe si ce n’est celui de faire oublier à nos supporters leurs deux derniers déplacements en terre Mâconnaise ainsi que d’offrir à leur coéquipier Elie Aujogues une dernière victoire sous le maillot bleu.
 
INFO BILLETTERIE : Aucune place ne sera vendue sur place. Le club avait initialement 150 places pour ses supporters avant la vente de samedi soir à l'entrée du match contre Montbrison. Néanmoins, 90 places n'ont pas encore trouvé preneur.
Les places sont en vente auprès de Fabienne DUCROZET - Contact : 06 86 50 73 02.
 
Bonne semaine à tous les joueurs et au staff pour préparer ce derby.
 
Pour Beaujolais Basket : Anthony GARGUET 16pts  | Elie AUJOGUES 13pts (3x3pts) | Boudjema YAICI 13pts (3x3pts)  | Benjamin COSTE 8pts  | Adam DIATTA 0pt  | Matthieu SIMON 13pts (3x3pts)  | Miroslav RADENKOVIC 5pts  | Thomas ROUSSET 0pt | Kévin TSHEFU 2pts
 
Pour Montbrison :  Joel AWICH 14pts  |  Jean VEILLET 4pts  |  Tristan TONEGUZZO  6pts  |  Valentin GELIN  10pts (2x3pts) | Julien PETITEAU 8pts  | Maxime NELATON 17pts (2x3pts)  | Joris BADO 13pts (1x3pts)  |  Luca RAMOS 0pt | Romain ETIS 0pt
 

Il y avait pourtant la place, défaite 78 à 81 à Feurs

En se déplaçant dans le forez, Beaujolais Basket se savait fortement attendu après un match aller et une déroute qui était restée en travers de la gorge des joueurs de Feurs.
Ces derniers voulaient finir leur saison à domicile par une victoire pour fêter également l’arrêt de Frédéric GIRAUD, leur capitaine, en fin de saison. L’effectif Beaujolais était privé de YOUNG, opéré depuis quelques jours et dont la saison est terminée alors que les Foréziens se présentaient au complet.
 
Le début de match était pourtant tout à l’avantage de nos joueurs emmenés par un Boudje des grands soirs qui permettait aux bleus de rapidement prendre 8 pts d’avance. Feurs déjouait en attaque et était absent en défense ce dont profitait TSHEFU ( 2 x 3pts) pour faire le break et pointé avec un pécule intéressant après 10 minutes (24-14).
 
Le 2ème quart sera sur la même lignée, les rotations Beaujolaises sont efficaces et la défense Forézienne continue de prendre l’eau. Pour autant, quelques coupables relachements défensifs bien évitables vont permettre à Feurs de rester dans le match et l’écart à la pause était peu cher payé pour une équipe locale à côté de son basket (49-39). Seul bémol pour les Beaujolais, et il aura certainement eu des conséquences pour la suite, la 3ème faute de Boudje.
On peut imaginer que les murs du vestiaire Forézien ont du vibrer à la mi-temps et il fallait s’attendre à un tout autre match au retour des joueurs.
 
Pourtant avertis, les Beaujolais allaient vite tendre la joue et deux oublis défensifs sur TILLON à 3pts permettaient à Feurs de signer un 8-0 en 1,10mn, le match était relancé mais la dynamique était Forézienne. SIMON serré de près, Boudje sur le banc, Beaujolais Basket souffrait offensivement et pourtant Radenkovic se démenait comme un diable dans une raquette devenue soudainement très rugueuse.
Chacun jouait avec ses armes et malgré la discrétion des hommes forts de Feurs (Beugnot et Alao) VIAL, PATEY, JOVANOVIC et TILLON alimentaient le score. Beaujolais Basket pliait mais ne rompait pas pour finir le 3ème quart proche des locaux (62-64).
 
Après avoir semblé tué le match en prenant 9 pts d’avance, SIMON trouvait enfin une ouverture pour un panier à 4pts (3pts plus la faute) pour remettre les siens dans le match.
ALAO croyait scellé le sort du match avec 6 pts consécutifs dont 4 LF, mais Boudje ramenait les bleus à 3pts à 26 secondes.
Récupérant la dernière possession, Beaujolais Basket avait en main la balle de l’égalisation mais le dernier shoot d’AUJOGUES manquait la cible et Feurs pouvait dignement fêter leur der à domicile.
 
Que retirer de ce match, la bonne prestation de Boudje qui lorsqu’il évolue au niveau de sa première mi-temps donne une autre envergure à l’équipe. Une défense qui a été en dents de scie avec de belles séquences collectives mais aussi des oublis qui ont donné trop de paniers faciles aux intérieurs adverses.
 
Reste maintenant à finir l’année en beauté pour le dernier match à domicile face à une équipe de Montbrsison qui viendra ni plus ni moins que chercher son maintien en National 2. Ce sera donc tout sauf un match de fin de saison et il faudra de la concentration et beaucoup d’envie pour clôturer cet exercice à domicile.
Ce match sera également le dernier en équipe première d’Elie AUJOGUES, l’enfant du pays, originaire de Cercié, issu d’une famille où le basket est presqu’une religion et évoluant depuis 2004 en championnat de France.
Nous comptons sur votre présence pour le féliciter de son parcours durant toutes ces années de joueur et nous ne doutons qu’il donnera encore beaucoup à Beaujolais Basket dans les années à venir.
 
Venez nombreux Samedi 6 Mai à 20h30 salle Georges Lavarenne.
 
Pour Beaujolais Basket : Anthony GARGUET 2pts  | Elie AUJOGUES 7pts (2x3pts) | Boudjema YAICI 18pts (5x3pts)  | Benjamin COSTE 4pts (2x3pts)  | Adam DIATTA 11pts  | Matthieu SIMON 10pts (2x3pts)  | Miroslav RADENKOVIC 14pts  | Thomas ROUSSET 0pt | Kévin TSHEFU 12pts (3x3pts)
 
Pour Feurs :  Benjamin TILLON 18pts (4 x 3pts)  |  Zakalihaou ALAO 11pts  |  Julien WILTZ  6pts  |  Vladica JOVANOVIC  11pts | Théo VIAL 21pts  | Thibaut BRUNEL 0pt  | Grégory LANCE 0pt  | Frédéric GIRAUD 0pt | Jonathan BEUGNOT 5pts | Aurélien PATEY 9pts
 

Beaujolais Basket scelle son maintien en NM2 !

Pour son avant dernier match à domicile, l'équation était simple, une victoire face à Mulhouse et le maintien en Nationale 2 serait validé. Mais l'adversaire du soir venait également en terre Beaujolaise pour chercher une victoire afin de sortir d'une situation délicate (1er relégable).

Les bleus entamaient le match par le bon pied sous l'impulsion de GARGUET pour mener rapidement 7-0, un joueur Mulhousien était rapidement sanctionné d'une technique pour être rappelé sur le banc (GODIN).
Malgré quelques errements défensifs qui seront d'ailleurs le lot des deux équipes durant ce match, Beaujolais Basket terminait ce premier quart avec un petit pécule 24-18.

Les trois premières minutes du 2ème quart vont pratiquement scellées le sort du match car Beaujolais Basket allait signer un 15-0, emmené par un AUJOGUES des grands soirs, précieux par son adresse à 3pts et bien secondé par un COSTE efficace.
Côté Alsacien, GODIN se démultipliait (14pts dans ce quart) mais c'est SIMON qui prenait le relais pour Beaujolais Basket pour clôturer cette orgie de basket offensif et d'adresse à 3pts. La mi-temps intervenait sur le score fleuve de 56-39.
 
Pour autant, les visiteurs soutenus par leurs supporters n'avaient pas abdiqué et ils allaient vite montrer au public de la salle Georges Lavarenne que le match était loin d'être fini.
Mulhouse signait un 5-0 leur permettant de revenir dans le match et un duel à distance s'installait entre GODIN et SIMON, les deux shooters du soir. RADENKOVIC effectuait un bon passage qui permettait à Beaujolais de garder un avantage conséquent à l'aube des dix dernières minutes (75-60).

Les Alsaciens ne renonçaient pas et revenait vite à 10pts dans le sillage du duo DIEHL-GODIN, mais Boudjema sortait du bois pour signer 8pts en deux minutes et repousser les visiteurs.
AUJOGUES et SIMON continuaient leur récital d'adresse et permettait à Beaujolais Basket de signer une victoire bigrement importante 99-91.

Ce quatrième succès consécutif acquis en l'absence de YOUNG montre une certaine continuité dans l'état d'esprit, même si les entraîneurs respectifs ont dû fulminer parfois devant les errements défensifs.
 
Beaujolais Basket reverra donc la NM2 la saison prochaine pour aborder sa cinquième saison à ce niveau. L'objectif de cette fin de saison est clair, aller chercher le meilleur classement possible en essayant de conserver cette dynamique.
Le prochain adversaire PFASTATT, qui précède notre équipe au classement, était d'ailleurs venu s'imposer en Terre Beaujolaise lors du match aller.

Bonne semaine à toute l'équipe et son staff pour préparer ce déplacement.
À noter qu'une délégation de supporters Beaujolais sera du voyage pour encourager notre équipe et apprécier par ailleurs les spécialités régionales.
 
Pour Beaujolais Basket : Anthony GARGUET 7pts  | Elie AUJOGUES 13pts (3x3pts) | Boudjema YAICI 10pts (2x3pts)  | Benjamin COSTE 15pts (2x3pts)  | Adam DIATTA 4pts  | Matthieu SIMON 33pts (6x3pts)  | Miroslav RADENKOVIC 9pts  | Thomas ROUSSET 3pts | Kévin TSHEFU 5pts (1x3pts)
 
Pour le FC Mulhouse :  Keaton MILES 12pts  |  Alou TRAORE 0pt  | Axel DALMAZIR 0pt  | Théo DIEHL 20pts (1x3pts)  | Jonathan GODIN 32pts (5x3pts)  | Jose DJADJO 10pts  | Henderson HENRIQUES 3pts  | Stefan MARINKOVIC 0pt | Mathieu GITTA 4pts | Alexandre HERGOTT 10pts
 

Beaujolais Basket fait un pas de plus vers le maintien !

Après une coupure de quinze jours, le championnat reprenait ses droits avec le déplacement de notre équipe fétiche au Puy en Velay. Ces derniers jouaient leurs dernières cartouches pour essayer de se sauver alors que nos joueurs se déplaçaient avec l'objectif de rester sur la dynamique entrevue ces derniers matchs. Le Puy évoluait sans leur intérieur WILLIAMS alors que Beaujolais Basket était toujours privé de YOUNG.

Le début de match était très difficile pour nos protégés qui se retrouvait vite en difficulté, encaissant 18 pts en 5 minutes (-10) avec un BENHAMED omniprésent (14pts dans le 1er QT). Heureusement, GARGUET et RADENKOVIC compensaient le manque de réussite de nos shooters pour ramener les bleus dans le match (19-26).

Le 2ème quart va voir La Défense Beaujolaise haussée le ton avec les rentrées de ROUSSET et DIATTA. SIMON sortait de sa boîte pour scorer à 3pts et Beaujolais Basket revenait dans le rétroviseur des adversaires du jour avant le retour aux vestiaires (39-43).
Devant un adversaire en manque de rotation et habité par le doute et le spectre de la relegation, augmenter l'intensité défensive allait être le credo de la 2ème mi-temps.

En signant d'entrée un 9-2, les bleus prenaient les commandes du match pour ne plus le lâcher et seul GIRMA semblait en capacité de réagir côté Pinot. SIMON et RADENKOVIC permettaient aux bleus de se créer un matelas intéressant à l'aube du dernier quart (63-54). Après un bref retour à 5pts des Ponots, Beaujolais Basket reprenait vite ses distances pour terminer le match sans trembler (72-64).
 
Cette victoire, la 3ème consécutive permet à Beaujolais Basket de basculer dans la première partie de la poule et d'assoir pratiquement son maintien. Ce dernier sera d'ailleurs définitif en cas de victoire samedi prochain contre Mulhouse.
Si tout ne fut pas parfait sur ce dernier match, la satisfaction vient une nouvelle fois d'une défense hermétique (38pts laissés à nos adversaires sur les 30 dernières minutes) avec une belle prestation d'ensemble de nos intérieurs.

Bonne semaine à tous les membres de l'équipe 1 pour préparer l'échéance de samedi en espérant régaler le public Beaujolais.
 
Pour Beaujolais Basket : Garguet 15pts  | Aujogues 2pts | Yaici 2pts  | Coste 0pt  | Diatta 9pts  | Simon 18pts (4x3pts)  | Radenkovic 15pts  | Rousset 3pts | Tshefu 8pts
 
Pour le Puy en Velay :  Diambra 4pts  |  Provost 2pts  | Girma 16pts (1x3pts)  | Gauthier 2pts  | Pothion 8pts (2x3pts)  | Fekkak 12 pts (2x3pts)  | Benhamed 20pts (1x3pts)  | Vincent 0pt
 

Beaujolais Basket fait un pas de plus vers le maintien !

Après avoir joué les yeux dans les yeux avec le leader incontesté Aubenas laissé à 73 points, après avoir déjoué les pronostics en allant s'imposer chez nos voisins Burgiens en pleine dynamique en leur laissant 69 points, voilà que c'est Besançon qui a fait les frais du réveil défensif Beaujolais (68 points encaissés). Nos joueurs éprouveraient-ils une forme de jouissance à faire déjouer ses adversaires ?

En tout cas, les résultats prouvent à ceux qui pouvaient en douter que les joueurs et le public peuvent éprouver un grand bonheur devant un effort collectif au détriment de l'exploit individuel.
L'équipe a prouvé qu'elle avait du caractère en réagissant après plusieurs revers, maintenant le plus dur est de conserver cette dynamique et c'est là que l'on va voir la force de ce caractère.

Revenons sur la réception de Besançon qui venait chercher en terre Beaujolaise une victoire pour assurer le plus rapidement possible un maintien qui concerne encore bon nombre d'équipes.
Beaujolais Basket enregistrait le retour de SIMON, YOUNG étant toujours indisponible.
Le début de match voyait Besançon prendre les devants grâce à leur géant Vincent POURCHOT (2,22m)* qui posait de gros problèmes à la défense Beaujolaise. Mais Boudjema bien secondé par un GARGUET une nouvelle fois omniprésent et un RADENKOVIC efficace permettait aux locaux de rester au coude à coude (21-21).

Le deuxième quart verra l'ailier Bisontin GUERRIER prendre feu pour permettre à son équipe de faire la course en tête bien aidé de SCHREIBER pour virer à la pause avec 4 points d'avance (42-38).

Au retour des vestiaires, les défenses prenaient le pas sur les attaques et Besançon créait un mini-break (47-40 à la 24ème minute). C'est le moment choisi par Beaujolais Basket pour sonner une révolte initiée par SIMON pour signer un 11 à 0 en 3 minutes pour prendre les devants (51-47).
Après un 3pts Bisontin, Beaujolais Basket finissait le 3ème quart sur un 9 à 0 avec un panier exceptionnel de TSHEFU depuis sa moitié de terrain au buzzer (60-50). En limitant les visiteurs à 8 points sur cette période, Beaujolais Basket avait retourné la situation.
Pas abattu pour autant, Besançon allait jouer son va-tout avec un BENFATAH en réussite qui allait prendre le match en main pour ramener plusieurs fois son équipe à 4 points des locaux.
Heureusement, les artilleurs Beaujolais SIMON et AUJOGUES allaient sceller la victoire par deux paniers à 3pts salvateurs. Beaujolais Basket empoche son dixième succès cette saison sur le score de 77 à 68.

Cette victoire permet de retrouver le milieu de tableau dans une poule très homogène, il faudra encore aller chercher certainement une ou deux victoires pour assurer définitivement le maintien.
Après une pause d'une semaine, place à un déplacement au Puy en Velay. Cette dernière, relégable à ce jour sera dangereuse car l'équipe est dos au mur. Le club Ponot dispose d'un cinq majeur (Fekkak, Benhammed, Girma, Pothion,Williams) capable de mettre à mal n'importe qu'elle équipe de la poule lorsqu'il évolue en confiance donc méfiance. L'objectif sera de faire douter une équipe qui ne bénéficie pas d'une grande longueur de banc en s'appuyant sur la clé du match, la Défense.

Bravo aux joueurs, au staff et bonne préparation du prochain déplacement.
 
 
Pour Beaujolais Basket : Garguet 17pts  | Aujogues 9pts (3 x 3 pts)  | Yaici 8pts (2 x 3 pts)  | Coste 2pts  | Diatta 2pts  | Simon 16pts (4 x 3 pts)  | Radenkovic 11pts  | Rousset 7pts (1 x 3 pts)  | Tshefu 5pts (1 x 3 pts)
 
Pour le BesAC :  Guerrier 17pts (1 x 3 pts)  | Benfatah 16pts (2 x 3 pts)  | Schreiber 12pts  | Weber 8pts (1 x 3 pts)  | Dahbi 5pts  | Pourchot 10 pts  | Bole 0pt  | Martin 0pt
 

Victoire ô combien importante à Bourg

En se déplaçant chez nos voisins Bressans, Beaujolais Basket se devait de sortir de la spirale de la défaite, restant sur trois défaites consécutives dont deux à domicile. Les coéquipiers de Lucas PARIS restaient pour leur part sur une belle victoire à l'extérieur à Montbrison.

C'est toujours privé de SIMON et YOUNG que les bleus abordaient ce match avec l'idée de confirmer la bonne prestation d'ensemble face à Aubenas.
En plaçant  DIATTA dans le cinq de départ, l'entraîneur Beaujolais donnait un signe à ses joueurs sur l'engagement qu'il attendait de chacun au niveau défensif.
Après un premier quart équilibré qui verra les deux équipes se neutralisées (21-21), Beaujolais Basket sous l'impulsion d'un TSHEFU retrouvé et d'un GARGUET omniprésent tout au long du match allait faire le break pour virer à la pause avec un matelas de neuf pas (46-37).

Mais face à une équipe jeune ,agressive et fougueuse, la deuxième mi-temps allait être plus délicate. L'intensité défensive Bressanne  étouffait la fluidité offensive Beaujolais et Bourg revenait progressivement dans le match en recollant à l'aube du dernier quart (62-58).
Les dix dernières minutes seront palpitantes et placées sous le signe de la défense, chaque équipe défendant âprement l'accès du cercle.
Après être revenu à égalité, Bourg va gâcher quelques munitions et RADENKOVIC scellera le sort du match en marquant deux paniers consécutifs. Les bleus l'emportent 73 à 69 face à la JL Bourg - 2.

Cette victoire diablement importante pour repousser les poursuivants est le fruit avant tout du travail défensif réalisé par l'ensemble des joueurs. Jouer deux matchs de suite en 70pts n'était pas arrivé depuis le début de saison.
Seul bémol de cette soirée, la blessure de Benjamin COSTE en espérant qu'elle ne soit pas trop longue.

Samedi prochain, réception de Besançon avec l'espoir de redevenir victorieux à domicile  pour assoir le plus rapidement possible le maintien.
Bonne semaine à toute l'équipe et son staff pour préparer au mieux ce match.
 
Pour Beaujolais Basket : Elie AUJOGUES 3pts | Andrew YOUNG absent | Thomas ROUSSET 1pt | Benjamin COSTE 7pts | Boudjema YAICI 15pts | Anthony GARGUET 18pts | Mathieu MADINIER 0pt | Kévin TSHEFU 11pts | Matthieu SIMON absent | Miroslav RADENKOVIC 14pts | Adam DIATTA 4pts
 
Pour la JL Bourg:   Florian GOURBEYRE 7pts | Lucas PLASSE 6pts | Calvin BLAIN 9pts |  Nicolas EMMANUEL 0pt  | Lucas PARIS  6pts | Constantin MINLA'A VOUNDI  14pts | Bali COULIBALY 17pts  | Kévin EONGA PHIIPPE 8pts | Arthur DAROUX 2pts  | Alexis COLLIN 0pt
 

Si proche de l'exploit ...

Privés de YOUNG et SIMON pour accueillir les leaders du championnat invaincus depuis 13 rencontres, on pouvait se demander quelle réplique Beaujolais Basket allait offrir à Aubenas.
Sans ses principaux atouts offensifs, les locaux devaient s'appuyer sur une énorme débauche d'énergie.

Le début de match est défensif, chaque équipe éprouve des difficultés à trouver une adresse extérieure et la combativité des locaux est omniprésente (Fin du 1et QT : 17-12).
Mis en confiance par ce début de match, Beaujolais Basket continue à faire déjouer ses adversaires et AUJOGUES par deux trois points offrait un premier matelas intéressant 30-19.
On peut regretter néanmoins les nombreux lancers francs ratés dans cette première mi-temps qui permettront aux Albenassiens de revenir à 7 points, un écart que l'on peut considérer comme minime au regard du match (37-30).

On savait que Aubenas n'était pas leader du championnat pour rien et la réaction allait arriver. IPOUCK, le pivot adverse allait montrer tout son talent pour ramener son équipe mais BB résistait avec un RADENKOVIC qui faisait front face à l'impressionnante force athlétique collective d'Aubenas (49-43).
C'est à ce moment-là (27ème) que le coach Beaujolais prenait une faute technique pour protestation alors que la possession était pour les locaux. La sanction était douloureuse avec 3 pts pour nos adversaires du soir.
Alors que notre équipe se trouvait dans une période délicate offensivement devant la pression défensive, un joueur Albenassiens allait être victime d'une chute spectaculaire en interceptant une passe. Basculant par dessus notre joueur il retombait sur la tête, l'intervention des pompiers était nécessaire. A ce jour, Sabri LONTADILA est hospitalisé à l'hopital de Villefranche sur Saone pour fracture du rocher et traumatisme cranien.
Après une interruption de trente minutes, le match reprenait avec la disqualification du joueur de Beaujolais Basket impliqué dans l'action.
Aubenas rentrait les deux lancers de la sanction et rentrait un 3 pts derrière pour prendre les devants (49-51).
Beaujolais dont les rotations devenaient réduites continuait à lutter pour virer devant à l'aube du dernier quart-temps (53-51).
Les dix dernières minutes seront haletantes BOUDJEMA tenait son équipe à bout de bras offensivement bien secondé par COSTE, GARGUET et DIATTA.
Avec 5pts d'avance à 41 secondes du terme on pouvait espérer mais Beaujolais Basket perdait deux ballons consécutivement et Aubenas égalisait à 13 secondes du terme (73-73).
La dernière possession Beaujolaise laissera le sentiment que le duo arbitral  ne voulait pas choisir le vainqueur par un dernier coup de sifflet, la faute paraissait évidente mais seulement aux yeux des supporters Beaujolais.
Les 5 minutes supplémentaires seront difficiles pour une équipe locale fatiguée et avec un TCHOUBAYE  qui retrouvait des sensations pour finir le match tambour battant (84-90 score final).

Bravo à nos adversaires mais félicitations aussi à notre équipe qui a livré un véritable combat et offert un beau spectacle au public.
Bien-sûr cette défaite est frustrante car l'exploit était à portée de mains et cela n'arrange pas nos affaires au niveau comptable mais elle est rassurante sur l'état d'esprit entrevu.
Il faudra vite se remettre au travail pour essayer d'aller chercher quelque chose à Bourg samedi prochain contre un adversaire qui a bien rebondi après une période difficile (victoire à Montbrison).

Bonne semaine à tous et bon rétablissement aux blessés avec une pensée pour le joueur d'Aubenas Sabri Lontadila.
 

Beaujolais Basket assure l'essentiel à Clermont !

En se déplaçant chez la lanterne rouge du championnat (1 seule victoire à son actif), l’objectif était clair, ramener la victoire. On peut donc considérer que le but recherché a été atteint même si le contenu du match n’a pas été forcément rassurant.
 
En effet, c’est dans la douleur et devant une équipe de Clermont accrocheuse que Beaujolais Basket a dû batailler en faisant preuve de beaucoup de fébrilité.
Après un bon départ (12-4), Beaujolais Basket a balbutié son basket et a dû une nouvelle fois se reposer sur les épaules d’un Matthieu SIMON qui a surnagé.
Au coude à coude durant toute la rencontre (42-35) à la mi-temps et (63-62) à l’aube du dernier quart temps, il aura fallu attendre les dernières minutes du match pour voir Beaujolais Basket arracher la victoire 79 à 72.
 
Cette dernière permet de rééquilibrer le bilan avec les défaites subies à domicile et de se maintenir dans le milieu de tableau.
Mais attention car samedi prochain, c’est un adversaire de tout autre calibre qui va se présenter à la salle Georges Lavarenne.
Pont de Cheruy, co-leader du championnat est certainement la plus grosse cylindrée du championnat et leur objectif de montée est clair. Pour répondre à ce défi, les joueurs et le staff savent qu’il faudra offrir une toute autre prestation tant individuelle que collective.
 
Cette soirée permettra à Beaujolais Basket de présenter l’ensemble de ses licenciés au public et de remercier nos nombreux et généreux partenaires.
Pour l’occasion et afin d’offrir un superbe spectacle, les spectateurs auront la joie de retrouver le groupe de danse Soda Crew qui avait enthousiasmé le public lors de l’Ain Star Game organisé à Belleville.
 
Nous comptons sur vous pour cette belle soirée de sport.
 
Pour Beaujolais Basket : Elie AUJOGUES 11pts | Andrew YOUNG 22pts | Thomas ROUSSET 5pts | Benjamin COSTE 6pts | Boudjema YAICI 6pts | Anthony GARGUET 4pts | Kévin TSHEFU 0pt | Matthieu SIMON 21pts | Miroslav RADENKOVIC 4pts | Adam DIATTA 0pt
 
Pour Clermont :  Antoine CHATARD 9pts | Dorian LEMOINE 16pts  | Jordi FRANCOIS 3pts |  Paul LOPEZ 6pts  | Anthony PITAUD 2pts | Louis PROLHAC 17pts | Romain TOURGON 7pts  | Johann EYRAUD 12pts | Florent GITENAIT 0pt  | Emeric TARDIEU 0pt  
 

Cruel retour sur terre pour Beaujolais Basket !

Les bleus avaient - ils toujours en tête leur victoire rocambolesque de samedi dernier, ou ont-ils sous-estimé une équipe d’Oullins amoindrie par les absences de HAQUET et CORNUD.
Certainement un peu des deux, car fait rarissime, Franck MACAIRE (coach de BB) prenait son premier temps-mort dès la première minute du match. Il avait très vite senti que son équipe n’avait pas des attitudes en adéquation avec l’exigence de la réception des co-leaders, l’approche du match par les joueurs n’était pas à la hauteur de la nationale 2.
Empêtrée devant la défense de zone adverse, Beaujolais Basket tombait dans l’individualisme et multipliait les pertes de balle pour se retrouver très vite en grand danger (0-11 à la 3ème minute). MEITE et LUSE, les deux intérieurs Oullinois se régalaient et martyrisaient une raquette Beaujolaise passive et totalement dépassée défensivement.
SIMON bien muselé par ZACHEE durant tout le match ne pouvait apporter son scoring habituel et YOUNG s’entêtait à forcer les shoots en attaque en oubliant ses partenaires. Ce premier quart cauchemardesque se ponctuait avec une avance confortable pour les visiteurs (10-27).
Le 2ème quart partira sur les mêmes bases et Beaujolais Basket malgré malgré les rotations effectuées ne trouvaient toujours pas de solutions offensives, l’écart enflait pour atteindre son point culminant à la 15ème minute (12-35). Heureusement, un homme venu du banc, COSTE allait surnager de ce naufrage collectif pour limiter la casse et ramener quelque peu l’écart avant la mi-temps (26-44).
On suppose que les murs du vestiaire Beaujolais ont dû trembler devant la prestation de nos joueurs. Toujours est-il qu’après deux paniers encaissés en début de 3ème quart temps, la défense Beaujolaise allait enfin se mettre en place. Beaujolais Basket refaisait rapidement une partie de son retard (36-48 à la 23ème minute), Oullins devenait aphone offensivement (5pts en 5 minutes). YOUNG se réveillait en jouant proche du cercle, là où il est efficace et BOUDJ sur un panier à 3pts ramenait Beaujolais Basket dans le sillage des visiteurs (46-49).
Ce retour tonitruant pouvait laisser à penser que le retournement de situation était possible. Mais un dernier oubli défensif permettait à Oullins de marquer un dernier panier au buzzer pour aborder le dernier quart avec 4pts d’avance (51-55).
Le 4ème quart sera celui du réveil de MEITE qui pourtant bien connu des rangs Beaujolais pour sa capacité à s’écarter du cercle allait faire très mal aux Beaujolais en rentrant deux paniers à 3pts primordiaux en fin de possession. Ajoutons à cela une faute antisportive logiquement sanctionnée suivi d’une technique et Beaujolais Basket se retrouvait acculée dans les cordes (58-65 à la 36ème minute).
Beaujolais Basket manquait cruellement de solutions offensives pour pouvoir faire trembler une équipe visiteuse qui allait logiquement s’imposer en terre Beaujolaise (67-75). Difficile de gagner un match en jouant seulement 20 minutes.
Défaite dommageable car c’était une occasion en or pour remonter dans la première partie de ce championnat équilibré face à une équipe d’Oullins certes costaude et intelligente tactiquement mais qui n’avait rien d’un épouvantail. Mais voilà, les principes de base d’un sportif de haut niveau sont, la remise en cause perpétuelle, l’humilité et le respect de ses adversaires. Pour avoir oublié de respecter ces principes, Beaujolais Basket s’est mis tout seul dans la difficulté et a montré ses limites.
Samedi prochain, les bleus se déplaceront chez la lanterne rouge du championnat, Clermont, et une réaction est forcément attendue car la défaite sera interdite. Mais attention, pour gagner un match, il faut d’abord le jouer et Clermont même dernier de la classe ne nous fera pas cadeau du match.
Bonne semaine à toute l’équipe pour préparer ce match avec le plus grand sérieux.
Pour Beaujolais Basket : Elie AUJOGUES 5pts | Andrew YOUNG 19pts | Thomas ROUSSET 1pt | Benjamin COSTE 12pts | Boudjema YAICI 9pts | Anthony GARGUET 6pts | Kévin TSHEFU 1pt | Matthieu SIMON 6pts | Miroslav RADENKOVIC 6pts | Adam DIATTA 2pts
 
Pour Lyonso :  Hugo COLAS 3pts | Pierre HILD 8pts  | Laurent BAGOU  7pts |  Théo LE MAREC 0pt  | Robin NARTZ 0pt | Clément PEGON 3pts | Yannick ZACHEE 16pts  | Namori MEITE 18pts | Makinu LUSE 20pts
 

Un derby à couper le souffle !

 Il fallait un vainqueur, pour le bonheur du public Beaujolais c’est côté local que la rencontre a basculé dans un match à rebondissements.
Autant dire que la salle Georges Lavarenne  n’avait pas vibré depuis longtemps pour une rencontre au scénario digne d’Hithckok et la fête a duré une longue partie de la nuit pour nombre de supporters tout heureux d’une issue si improbable quelques heures auparavant.
Retour en détail sur ce match que les Prisséens abordaient bras le corps avec un duo PHILLIP-CORNÉO impressionnant qui alignait cinq paniers à 3 pts dans les six premières minutes du match. Les Maconnais prenaient logiquement les commandes avec un jeu collectif plaisant et Beaujolais Basket, en panne d’adresse se trouvait relégué à 8 pts.
 
Le 2ème quart continue sur la même lignée avec DÉAL qui se met en évidence dans la raquette en imposant son physique. Après avoir effectué un court rapproché, Beaujolais Basket retombait dans ses travers défensifs pour permettre à Prissé d’avoir un confortable matelas à la mi-temps (46-32).
La dynamique était côté visiteurs et les supporters Beaujolais craignaient une issue négative.
 
Au retour des vestiaires, l’écart atteint son point culminant (-17), Beaujolais Basket pouvait soit exploser,soit se révolter. C’est la 2ème option que Beaujolais Basket va appliquer, en s’appuyant sur une défense plus imperméable et l’adresse retrouvée de SIMON bien secondé par YOUNG. Les visiteurs continuaient à s’appuyer sur leurs deux intérieurs DÉAl et PHILLIP pour scorer et maintenir un écart conséquent à l’aube du 3ème quart (62-53).
 
Mais voilà, en basket tout peut aller très vite et alors que le public montait en puissance pour jouer son rôle de sixième homme, Beaujolais Basket avec un duo SIMON - YOUNG omniprésent recollait rapidement aux basques Prisséennes (-4) à sept minutes du terme. Le mano à mano allait alors commencer pour une fin de match irrespirable où chaque possession valait de l’or.
Les fautes commençaient à s’accumuler de part et d’autre et lorsque AUJOGUES d’un tir à neuf mètres permettait à Beaujolais Basket de prendre 3 pts d’avance à une minute du terme, la salle Beaujolaise explosait.
Mais il était dit que le scénario serait fou et PHILLIP encore lui ramenait Prissé pour arracher la prolongation (80-80).
Chaque équipe voulait ce match et lorsque Prissé prenait  quatre points d’avance à vingt secondes de la fin, on pouvait croire que la fin du film était toute proche.
YOUNG rentrait un panier à trois points inespéré et Beaujolais Basket récupérait la balle derrière le panier pour avoir la balle de match. AUJOGUES se retrouvait sur la ligne des lancers avec la possibilité de gagner le match en rentrant les deux où la possibilité de le perdre en ratant les deux. Histoire de tenir en haleine un public en effervescence, il rentrait un lancer sur deux pour offrir une 2ème prolongation.
Ces cinq minutes supplémentaires seront celle de la souffrance, des joueurs avec les crampes et du public Beaujolais qui soutenait les siens comme rarement.
SIMON omniprésent hier soir rentrait encore un panier à trois points venu d’ailleurs à un moment primordial avant que YOUNG par deux lancers ne scelle enfin ce match inoubliable pour tous les acteurs de cette rencontre (score final : 101 à 98 pour les bleus).
 
Bravo à nos joueurs pour ce retour, bravo à nos supporters pour avoir soutenu son équipe et bravo à nos voisins Prisséens (joueurs et public) pour nous avoir offerts une si belle soirée de sport.
Certains évoqueront certainement des décisions arbitrales qui auront été contestables, essayons d’avoir un regard sur l’ensemble de leur prestation avant de porter un jugement tranché.
 
La phase aller se termine donc avec un bilan de 7V-6D dans une poule diablement équilibré où les premiers ont déjà 4D.
La difficulté du staff sera certainement de faire redescendre tout le monde de son nuage car les difficultés s’enchainent et dès samedi nous recevrons ni plus ni moins que les co-leaders de la poule  Oullins pour une affiche plus que prometteuse.
 
Merci à vous de nous suivre et venez nombreux samedi 28 Janvier 2017 à  20H30 salle Georges Lavarenne pour soutenir votre équipe.
 
Pour Beaujolais Basket : Elie AUJOGUES 15 pts | Andrew YOUNG 34 pts | Thomas ROUSSET 0 pt | Benjamin COSTE 5 pts | Boudjema YAICI 7 pts | Anthony GARGUET 0 pt | Kévin TSHEFU 3 pts | Matthieu SIMON 32 pts| Miroslav RADENKOVIC 5 pts | Adam DIATTA 0 pt
 

Victoire sans discussion à Montbrison !

Pour la reprise du championnat après la trêve de Noel, Beaujolais Basket effectuait un court voyage à Montbrison avec lequel nous étions à égalité (5V-6D). Ce déplacement était tout sauf une sinécure car il s'était souvent transformé en calvaire par le passé.

Pour ce match, Beaujolais Basket retrouvait un effectif presque complet avec les retours d'AUJOGUES et GARGUET (abscence de Diatta) et Montbrison devait faire sans GELIN et MAIZEROI blessés.
Dès l'entame du match, les joueurs Beaujolais montraient leurs intentions, s'appuyant sur un BOUDJEMA en jambes et une doublette intérieure dominatrice pour faire la course en tête (22-14).
Le 2ème quart va voir une réaction des joueurs locaux avec TONEGUZZO et AWICH  qui vont mettre à mal la défense Beaujolaise pour ramener leur équipe dans le match. Nénamoins, sur la dernière possession BOUDJE permettait à Beaujolais Basket de virer devant avec un panier au buzzer (39-37).
Le 3ème quart commençait comme dans un rêve, BOUDJEMA enfilait deux paniers à 3pts pour mettre son équipe sur la bonne voie, tout en défendant dur. Beaujolais Basket volait des ballons défensivement pour s'offrir queques contre attaques et YOUNG faisait le show en alignant un dunk spectaculaire.
Montbrison ne devait son salut que par PETITEAU qui essayait de surnager pour maintenir son équipe à flot. Mais TSHEFU allait vite calmer le public Montbrisonnais en alignant les paniers, pénétration, 3 pts, shoot à mi-distance pour écoeurer les adversaires.
AUJOGUES, cerise sur le gateau, rentrait au buzzer un panier à neuf mètres pour cloturer ces dix minutes d'anthologie (34-18 sur le 3ème quart et 73-55).
Le 4ème quart verra Montbrison prendre des risques offensifs avec des shoots rapides longue distance mais malgré quelques rapprochés, ils n'inquièteront jamais une équipe Beaujolaise qui pouvait s'appuyer sur TSHEFU et YOUNG pour engranger une victoire sans discussion.
L'écart peut même paraitre flatteur pour les locaux à la vue de cette 2ème mi-temps aboutie.

Cette victoire permet de se repositionner dans un championnat toujours aussi fou où les surprises sont présentes tous les week end. 
Outre les prestations individuelles remarquées de BOUDJE, TSHEFU et YOUNG, on a pu apprécié l'investissement de chacun et la gestion d'ensemble du match.

Maintenant, on va vite revenir sur terre avec un derby face à une équipe de Prissé qui après avoir finie l'année 2016 en boulet de canon (4V consécutives dont deux à l'extérieur), vient de s'incliner à domicile contre Pfastatt.
Soyons surs qu'ils voudront réagir et ils viendront en terre Beaujolaise avec le secret espoir de venir s'imposer.
A notre équipe et à son staff de profiter durant deux jours de cette belle victoire avant de se plonger dans la préparation d'un derby qui ne sera jamais un match comme un autre à la vue des supporters.
Nous vous espérons nombreux pour venir soutenir notre équipe Samedi 21 Janvier à 20h30.
 

Les Bleus offrent un joli cadeau de Noël à leurs supporters !

Après deux défaites consécutives en championnat, les bleus n’avaient pas le droit à l’erreur en recevant les Foréziens dans un match délocalisé pour l’occasion chez nos voisins Fleuriatons pour indisponibilité de la salle Georges Lavarenne.
Avant cette rencontre, on pouvait trouver beaucoup de similitudes entre deux équipes en souffrance actuellement avec des effectifs diminués depuis le début de la saison par les blessures TILLON, ALAO et VIAL pour Feurs, SIMON, GARGUET et AUJOGUES côté Beaujolais. A noter que Matthieu SIMON faisait son retour pour ce match essentiel devant l’objectif de rester accroché au milieu de tableau.
Les coéquipiers de Thomas ROUSSET entamaient le match de manière sérieuse et appliquée, ne se laissant pas dépasser par l’agressivité défensive des adversaires. Le premier quart temps s’achevait sur le score de 18-11 en faveur de nos protégés en s’appuyant sur une défense hermétique.
Les dix minutes suivantes seront du même tempo, les deux équipes se rendaient quasiment coup pour coup dans un match engagé. Le score à la mi-temps était de 33-26, laissant le sort du match complètement incertain.
Au retour des vestiaires, les Beaujolais montaient en puissance et déroulaient leur basket s’appuyant sur une forte intensité défensive et un jeu d’attaque collectif qui alternait parfaitement jeu intérieur-extérieur. Andrew YOUNG dans un grand soir, Beaujolais Basket prenait ses distances pour prendre un avantage confortable (+ 20).
Lors du dernier quart, les Foreziens sanctionnés par les fautes, en manque d’adresse et d’inspiration ne réussiront jamais à revenir dans la partie. A cela, s’ajoutait l’adresse insolente de notre shooter Matthieu SIMON qui pour son retour faisait vivre comme l’année dernière un cauchemar à ses défenseurs en alignant les paniers à 3 points (5 paniers à 3pts au total). A noter que notre artilleur figure en tête du classement des meilleurs marqueurs de la poule avec une moyenne de 20,86 points marqués sur les sept matchs disputés.
Ce sera alors l’occasion pour Franck MACAIRE de faire jouer les « jeunes du crus », Mathieu VERCHERE et Mathieu MADINIER, ce dernier ayant rapidement réussi à trouver sa place (9 points en 3 minutes de jeu).
C’est donc à l’issue d’une rencontre parfaitement maitrisée de bout en bout que les Bleus l’ont emporté 84 à 55. On peut se féliciter de la rigueur affichée par nos joueurs sur l’ensemble du match avec une mention toute particulière à une défense retrouvée qui devra être le socle de cette équipe. Cette victoire démontre le potentiel de nos joueurs et doit servir d’exemple pour la suite du championnat.
Beaujolais basket souhaite de bonnes fêtes de fin d’année à l’ensemble des joueurs, au staff et aux supporters et aura le plaisir de vous retrouvez en 2017 pour partager de nouveaux moments de sports avec un mois de Janvier alléchant et notamment avec un derby toujours attendu face à des voisins Prisséens en pleine réussite actuellement.
 
Pour Beaujolais Basket : Mathieu MADINIER 9pts | Andrew YOUNG 21pts | Thomas ROUSSET 6pts | Benjamin COSTE 1pt | Boudjema YAICI 5pts | Mathieu VERCHERE 0pt | Kévin TSHEFU 12pts | Matthieu SIMON 24pts| Miroslav RADENKOVIC 6pts | Adam DIATTA 0pt
 
Pour Feurs : Benjamin TILLON 7pts | Zakalihaou ALAO 13pts  | Julien WILTZ  8pts |  Vladica JOVANOVIC 9pts  | Théo VIAL 0pt | Loic BARD 0pt | Grégory LANCE 5pts  | Frederic GIRAUD 0pt | Jonathan BEUGNOT 13pts  | Aurélien PATAY 0pt
 
 

Nouveau revers à domicile face à PFASTATT

La série de trois matchs commencée à Mulhouse avant deux réceptions à domicile était cruciale pour se situer dans la partie haute de la poule. Aujourd’hui, c’est vers le bas que l’on s’oriente et que l’on glisse dangereusement avec cette 3ème défaite consécutive contre un adversaire direct au maintien car l’objectif est bien devenu celui-là.
 
Semaine après semaine, on a l’impression de revivre les mêmes matchs, les mêmes erreurs et les travées clairsemées de la salle Georges Lavarenne laissent supposer que le public se détache de son équipe. Bien sûr, nous pourrions nous retrancher derrière les absences de SIMON, GARGUET et AUJOGUES pour expliquer les difficultés actuelles mais cela serait la solution de facilité et une manière de ne pas voir la réalité en face.
Et la réalité, elle est implacable, en encaissant 86 pts de moyenne sur les 3 derniers matchs contre des équipes qui vont jouer le maintien et qui sont tout sauf des épouvantails avec tout le respect que l’on peut leur accorder, Beaujolais Basket se retrouvera en danger contre n’importe qu’elle équipe et se retrouve le plus naturellement à sa place au classement (12eme).
Vouloir marquer 2pts de plus que l’adversaire, ce n’est pas une vision gagnante du basket actuel, encaisser 2pts de moins que son adversaire devrait être la doctrine d’une équipe de Nationale 2.
 
Il faut bâtir sur des fondations solides, aujourd’hui les nôtres sont fragiles et l’ensemble de l’équipe a devant elle un énorme chantier pour reprendre et faire prendre du plaisir sur le terrain et dans les tribunes.
N’oublions pas que la saison passée, nous avons connu également une période de doutes avant de rebondir mais cette année, attention car le calendrier retour sera autrement plus compliqué.
 
Côté match, après un bon début de match où TSHEFU et YOUNG alimentaient le score pour virer en tête après 10 minutes (24-17), la suite sera une domination sans partage des Alsaciens qui prendront les devants avant la mi-temps (39-33) pour ne plus être inquiétée par une équipe Beaujolaise apathique.
 
Bon courage au staff pour préparer la réception de Feurs autre candidat direct au maintien qui viendra à coup sur chercher la victoire en terre Beaujolaise.
A noter que ce match se déroulera chez nos voisins Fleuriatons en raison de l’indisponibilité de la salle pour le salon Gastronomique organisée par la société bouliste.
 
Pour Beaujolais Basket : Mathieu MADINIER 0pt | Andrew YOUNG 16pts | Thomas ROUSSET 3pts | Benjamin COSTE 11pts | Boudjema YAICI 8pts | Mathieu VERCHERE 0pt | Kévin TSHEFU 23pts | Julien RAVE 0pt | Miroslav RADENKOVIC 8pts | Adam DIATTA 2pts
 
Pour PFASTATT: Quentin DIEHL 3pts | Johan GREBONGO 13pts  | Fabien DAURE SAADA 8pts  |  Quentin WILLIG 20pts  | Mario PORTER 11pts | Kévin MARJOULET 6pts | Zainoul BAH 12pts  | DamienTHIBEDORE 3pt | Anthony SPINALI 0pt  | Bacasso MINTE 8pts
 

Une prestation que l'on qualifiera de médiocre pour être gentil

Un seul chiffre pour résumer ce match, le 95. Soit le nombre de points encaissés face à une équipe du Puy en Velay décimée qui s'était déplacée avec seulement .7 joueurs dont 2 de l'équipe réserve.
Dire que la préparation du match a été un échec est un euphémisme au regard du manque d'implication de l'ensemble de l'équipe.
Oubliant une nouvelle fois les fondamentaux du basket que sont la défense, la solidarité et le partage, Beaujolais Basket s'est mis en danger tout seul pour finir par sombrer.
POTHION déjà omniprésent samedi dernier en championnat s'est régalé de cette léthargie défensive pour punir des locaux plus qu'empruntés. WILLIAMS et FEKKAK allaient apportés leur contribution pour donner au Puy une victoire aussi inespérée que méritée.
 
Le public conquis huit jours plus tôt par une équipe solidaire et vaillante était déconfit devant une si pauvre prestation.
Au staff de trouver les remèdes car les trois prochains matchs avec le déplacement à Mulhouse suivi de 2 réceptions à domicile seront très important pour la suite du championnat.
Pour clore la soirée, signalons la blessure d'AUJOGUES qui devrait être absent plusieurs semaines des parquets.
 
 

Une victoire aux forceps comme on les aime !

Décidement, Beaujolais Basket devra composer cette année avec les blessés car après les absences de début de saison de TSHEFU et RADENKOVIC, voilà que GARGUET et SIMON (première arme offensive de l'équipe) étaient absents pour recevoir Le Puy en Velay.
Nous devrions connaitre rapidement la durée d'indisponibilité de notre shooter à la suite d'examens en espérant que cela ne soit pas trop grave.
C'est un euphémisme de dire que les spectateurs Beaujolais étaient inquiets avant d'affronter une équipe du Puy en Velay venue en terre Beaujolaise avec l'objectif de faire un exploit pour retrouver un classement plus conforme avec leurs ambitions.
Avec le retour de leur meneur FEKKAK et restant sur une probante victoire à domicile face à Montbrison (+33), cette équipe athlétique allait donner du fil à retordre à nos protégés.
 
Le match commencait bien pour Beaujolais Basket avec un Boudje en jambes et un YOUNG efficace qui permettait de prendre 6pts d'avance. Un temps mort salvateur coté Ponot était suivi d'un cinglant 7 à 0 et le 1er quart se terminait avec un léger avantage aux visiteurs (15 - 16).
Le 2ème quart va mettre en exergue l'adresse extérieure du Puy avec plusieurs joueurs scorant dérrière l'arc de cercle mais BB s'accrochait pour rester dans le match et regagner les vestiaires avec un débours limité (35 - 37).
Au retour des vestiaires, on pouvait se demander comment nous allions pouvoir contenir cette équipe adverse athlétiquement supérieure. La réponse ne se fit pas attendre, c'est en déployant une incroyable énergie défensive avec DIATTA en fer de lance qui livrait un duel acharné avec WILLIAMS sous la raquette. FEKKAK sur le banc après une troisième faute, Le PUY vacillait et se trouvait en manque de solutions offensives alors que TSHEFU, COSTE et YOUNG scoraient tour à tour et permettaient à Beaujolais Basket de faire le break. Un panier au buzzer de TSHEFU achevait le troisième quart avec le plus gros écart du match (60 - 46).
 
Mais voilà, un match dure quarante minutes et Le Puy était venu décrocher la victoire en terre Beaujolaise. Rapidement dans la pénalité dans ce 4ème QT, Le Puy emmenait nos joueurs sur la ligne des lancers et nous allions alors lacher plusieurs munitions consécutives qui allaient permettre aux visiteurs d'espérer.
Grignotant son retard progressivement avec une adresse retrouvée de POTHION et GIRMA, leur sans faute sur la ligne des lancers leur offrait un rapproché significatif à deux minutes et quarante trois secondes (70 - 67).
Des frissons parcouraient les travées de la salle Georges Lavarenne et le public allait jouer son rôle pour soutenir son équipe.
Boudje rentrait un trois points diablement important et AUJOGUES allait être l'homme de ce money time en enfilant les paniers longue distance pour anéantir les derniers espoirs Ponots (81 - 72).
 
Le public Beaujolais était ravie de cette victoire acquise avec beaucoup de coeur et de générosité en défense et une certaine patience en attaque pour trouver les bonnes solutions. Cette victoire nous permet de rester accrocher au milieu de tableau dans une poule d'une densité incroyable pour l'instant.
Place maintenant à la Coupe de la Ligue que l'on ne peut se permettre de négliger et le hasard du tirage au sort a fait que l'on retrouvera samedi prochain Le Puy en Velay une nouvelle fois à domicile. Ces derniers seront certainement revanchards et il faudra encore déployer beaucoup d'énergie pour espérer aller plus loin et jouer le final four de Décembre.
Bonne semaine à toute l'équipe et à son staff pour récupérer et préparer cette réception.
 
Pour Beaujolais Basket : Elie AUJOGUES 16pts | Andrew YOUNG 20pts | Thomas ROUSSET 0pt | Benjamin COSTE 12pts | Boudjema YAICI 11pts | Matthieu SIMON Bléssé  | Kévin TSHEFU 10pts | Anthony GARGUET Bléssé | Miroslav RADENKOVIC 10pts | Adam DIATTA 2pts
 
Pour le Puy en Velay: Kelsey Lee WILLIAMS 12pts | Colin PROVOST 14pts  | Sammy GIRMA 10pts  |  Pierre Thomas GAUTHIER 0pt  | Tristan POTHION 20pts | Hicham FEKKAK 9pts | Mickael BENHAMED 7pts  | Pierre VINCENT 0pt
 
 

Beaujolais Basket s'incline en offrant une belle résistance !

Beaujolais Basket  se déplaçait pour la première fois depuis sa présence en championnat de France à Besançon. Les deux équipes se trouvaient à égalité au championnat avant cette confrontation mais avec des trajectoires diamétralement opposées.
Le BESAC après un début de championnat idéal ponctué de 3 victoires avait en effet enchaîné trois défaites consécutives dont une particulièrement douloureuse à domicile (-35 face à Pfastatt). Nos protégés, après un début difficile avaient bien redressé la barre en allant battre Aubenas avant de confirmer à domicile face à la jeune équipe réserve de la JL Bourg.
 
Ce match pouvait donc nous faire basculer dans la première partie de tableau en cas de victoire. Le début de match était tout à l’avantage des locaux soucieux de faire oublier à leurs supporters leur dernière prestation. Dahbi à l’intérieur et Benfatah derrière la ligne des 3pts sanctionnaient une défense Beaujolaise en souffrance et Beaujolais Basket devait rapidement entamer une course poursuite (19-26).
Le coach Beaujolais demandait des efforts défensifs et cela se traduisait par un deuxième quart d’une autre tenue. Limitant les Bisontins à 10pts sur le quart et profitant d’une série à 3pts signée Matthieu Simon, les Beaujolais refaisaient leur retard et prenaient les commandes à la mi-temps.
On pouvait penser que le plus dur était fait à la vue de la longueur de banc Beaujolaise mais les locaux avaient décidé de ne rien lâcher.
L’intérieur Suédois Scheiber allait sortir une 2e mi-temps de haut vol, martyrisant BB en combinant paniers intérieurs et extérieurs (2x 3pts) pour permettre aux locaux de reprendre les devants dans un match qui avait du mal à choisir son issue (52-57 30e).
Nos joueurs restaient en permanence au contact avec Boudj, Simon et Young qui permettaient à BB de rester collé au score à 2,30mn de la fin (69-70) malgré un arbitrage sans indulgence de l’un des référés.
Hélas, un tir ouvert qui fuyait le cercle et un panier facile qui ratait la cible empêchaient BB de réaliser le coup parfait et l’écart final n’est pas représentatif d’un match se finissant sur la ligne des lancers francs.
 
Cette défaite laissait un sentiment mitigé à l’entraineur Beaujolais partagé entre la prestation d’ensemble de l’équipe plutôt positive et la déception de la défaite. Ce résultat remet indirectement notre équipe dans le ventre mou du classement avec une victoire impérative à domicile samedi prochain face au Puy en Velay.
Cette équipe, vieille connaissance depuis l’arrivée de BB en N2 après avoir raté son début de saison en l’absence de leur meneur blessé Fekkak parait être transfigurée depuis le retour de ce dernier. Après avoir fait exploser Montbrison à domicile ce WE (+33) cette équipe en renouveau aura pour objectif d’aller chercher des victoires à l’extérieur. Pour rappel, Le Puy s’était imposé sans discussion dans l’antre Beaujolaise la saison dernière avec un Williams étincelant.
Par conséquent, un seul mot d’ordre pour le staff, méfiance et travail afin de corriger les imperfections pour retrouver vite le chemin de la victoire.

Pour information, ce match sera également l’occasion pour BB de soutenir une cause humanitaire et de venir en aide aux enfants victimes de leucodystrophie. Une tombola sera organisée au profit de l’association « Ella », nous vous remercions à l’avance de votre générosité.
 
Elie AUJOGUES 3pts | Andrew YOUNG 13pts | Thomas ROUSSET 0pt | Benjamin COSTE 4pts | Boudjema YAICI 15pts | Matthieu SIMON 21pts  | Kévin TSHEFU 3pts | Anthony GARGUET 6pts | Miroslav RADENKOVIC 4pts | Adam DIATTA 0pt
 

Beaujolais Basket enchaine à domicile face à nos voisins Bressans

Ce match était bigrement important sur le plan sportif pour permettre à nos joueurs de retrouver le milieu de tableau et chasser les doutes qui parcouraient les rangs Beaujolais après un début de saison timide.
Mais outre cet aspect sportif, il revêtait également un élément plus sentimental avec la venue au sein de l’équipe de Bourg en Bresse d’un enfant du pays, formé au club puis parti dans un grand club pour progresser et s’épanouir en la personne de Lucas PARIS. Neveu de Jérôme PARIS (illustre joueur du club et aujourd’hui responsable de l’équipe première), il faisait son retour dans la salle Georges Lavarenne accompagné de Lucas PLASSE (fils de Nicolas Plasse ancien joueur de Tarare et accessoirement entraineur de Brouilly Sports à la fin des années 80).

Cette séquence nostalgie terminée, revenons au match car cela était bien entendu le plus important.

Retrouvant enfin un effectif au complet, Beaujolais Basket affrontait une équipe de Bourg diminuée par l’absence de leur pivot COULIBALY. Dans ce début de match, les attaques prenaient rapidement le pas sur les défenses, YOUNG côté Beaujolais et PARIS accompagné de MINLA pour Bourg faisaient valoir leur agressivité offensive. Le coach Beaujolais demandait plus en défense, mais malgré les rotations, Bourg virait en tête après 10 mn (25-24).
Le 2ème quart offrira le même spectacle, Beaujolais Basket essayait de pilonner la raquette Bressanne avec un TSHEFU montrant de belles qualités de marqueur et de passeur pendant que les visiteurs continuaient leur jeu de percussion avec leurs extérieurs.
Les locaux essayaient une zone presse qui faisait balbutier Bourg en volant quelques ballons permettant à BB de faire un mini break pour basculer à la mi-temps avec un petit pécule (49-42).
On peut supposer que l’on a beaucoup parlé de défense dans les vestiaires car si ce match offensif pouvait paraître plaisant pour les spectateurs, l’analyse des coachs devait être quelque peu différente sur les prestations défensives de leurs joueurs.
Il aura suffi de 5 mn à Beaujolais Basket pour faire exploser les visiteurs et plier le match.
De l’intensité défensive accompagné d’un TSHEFU omniprésent , voleur de ballons en défense et efficace en attaque, un BOUDJ' aux jambes retrouvées qui mettait du rythme, voilà nos joueurs s’envoler.
Rajoutez à cela une petite série à 3pts d’un Matthieu SIMON en feu, qui faisait exploser la défense Bressane et le coach visiteur avait compris que le match était fini (76-54).
Le dernier quart permettra de faire tourner l’effectif et aux jeunes visiteurs de montrer des qualités mentales pour éviter une cuisante défaite (95-75).

Cette victoire permet à BB de revenir dans le milieu de tableau en équilibrant son bilan 3v-3d et se déplacera à Besançon avec la volonté de réussir une performance.
Difficile de tirer des enseignements de cette victoire face à une équipe amoindrie et frêle, l’équipe a montré de belles choses en attaque lorsqu’elle partage le ballon. Le bémol viendra de notre défense qui n’offre pas de garantie à ce jour et qui devra monter en régime dans la continuité pour espérer jouer la première partie de tableau.
Bravo à Beaujolais Basket et bonne semaine à tout le staff pour préparer le déplacement en terre Bisontine.

Prochain match à domicile, samedi 12 Novembre à 20h30 face au Puy en Velay.
 
Pour Beaujolais Basket : Elie AUJOGUES 3pts | Andrew YOUNG 19pts | Thomas ROUSSET 0pt | Benjamin COSTE 12pts | Boudjema YAICI 11pts | Matthieu SIMON 27pts  | Kévin TSHEFU 13pts | Anthony GARGUET 3pts | Miroslav RADENKOVIC 2pts | Adam DIATTA 5pts
 
Pour la JL - Bourg 2 : Florian GOURBEYRE 5pts | Lucas PLASSE 9pts  | Calvin BLAIN 6pts  |  Emmanuel NICOLAS 2pts  | Lucas PARIS 18pts | Constantin MINLA'A VOUNDI 18pts | Kévin EONGA PHILIPPE  9pts  | Arthur DAROUX 2pts  | Alexis COLLIN 6pts
 
 

Beaujolais Basket assure l'essentiel !

Notre équipe faisait samedi soir son entrée dans la Coupe de la Ligue (8ème de finale), épreuve à ne pas négliger pour plusieurs raisons :
  -  La première était d’essayer d’enchainer 2 victoires consécutives après la belle victoire obtenue à Aubenas et maintenir ainsi une spirale positive pour une équipe en quête de confiance.
  -  La 2eme était de rester en course dans une compétition au règlement souvent contesté mais qui peut rapporter gros à l’heureux vainqueur de cette compétition régionale (éventuel bonus de pts en championnat) qui ouvre les portes par la suite de la coupe de France.
 
L’adversaire du soir, l’AS TARARE s’annonçait comme un adversaire coriace au regard de son recrutement estival avec les arrivées d’une connaissance Beaujolaise, Mathieu DURILLON et de Benjamin VAUQUOIS en provenance de l’OLB. Cette équipe bâtie pour jouer le haut de tableau de N3 et articulée autour d’un cinq de qualité, avait en tête de faire chuter les Beaujolais.
 
Tarare qui bénéficiait d’un bonus initial de 7pts pour compensation de niveau allait tenir la dragée haute à nos joueurs.
Réussissant à refaire son retard à la mi-temps 42-42,Beaujolais Basbket pensait avoir fait le plus difficile mais quelques oublis défensifs vite sanctionnés par des Tarariens désireux de créer l’exploit et les supporters craignaient le pire avec un débours de 10pts à la 27ème minute.
Heureusement, Beaujolais Basket retrouvait ses esprits pour rebondir avec une défense retrouvée et des rotations qui commençaient à étouffer des adversaires en panne de solutions.
L’adresse extérieure retrouvée des Aujogues,Tsephu et Boudjema permettaient à Beaujolais Basket d’aller chercher une victoire certes difficile mais importante pour préparer le choc face à la JL BOURG 2 où officie un certain Lucas Paris, un pur produit Beaujolais.
 
Bon courage au staff pour préparer avec le plus grand sérieux cette rencontre à domicile qui sera la revanche du match perdu par nos couleurs en présaison lors de l’Ain Star Game.
Rendez-vous à 20h30, samedi 29 Octobre Salle Georges Lavarenne !
 

Une réaction et une victoire qui font du bien !

Se déplacer à Aubenas n’est jamais une sinécure, encore plus lorsque vous vivez un début de saison compliqué tant sur le plan du jeu que sur le plan comptable. Ajoutez à cela un effectif perturbé par les blessures qui n’ont pas épargné les rangs Beaujolais, vous comprendrez que ce match s’annonçait plus que difficile.
 
Nos protégés enregistraient le retour de Kevin TSHEFU et les débats étaient équilibrés durant les 10 premières minutes avec une équipe d’Aubenas impressionnante d’adresse sur des fins de possession pas toujours évidentes (25-24).
Le 2eme quart verra Aubenas prendre les devants et créer un break avec une défense Beaujolaise montrant des signes de faiblesse devant des Albenassiens euphoriques.
Le déficit de 9pts à la mi-temps (36-45) pouvait paraitre rédhibitoire et les supporters Beaujolais se demandaient bien comment l’on pouvait renverser la situation.
Le début de 3eme quart temps permettra à nos couleurs de recoller au score et de rester dans le rétroviseur des locaux soudain en manque d’inspiration devant la défense de zone proposée par Franck MACAIRE et ses hommes. Ce changement de stratégie défensive expliqué par la gestion des fautes et l’exclusion pour deux techniques de Garguet sera peut- être le tournant du match.
YOUNG se battait comme un diable pour répondre au défi athlétique des intérieurs adverses aidé en cela par un Diatta toujours aussi combatif et la bonne gestion de Boudjema permettait à nos favoris d’être à portée de fusil de nos adversaires à l’entame des 10 dernières minutes (50-54).
Durant ce dernier quart, il fallait avoir les nerfs solides devant le mano à mano qui s’instaurait entre les 2 équipes. Benjamin Coste profitant du marquage à la culotte de Matthieu Simon enfilait quatre paniers à 3 pts cruciaux qui permettaient à nos couleurs de recoller puis de prendre l’avantage à l’aube des 2 dernières minutes.
 
Retenons de ce match un élément important, les 24pts encaissés en deuxième période, cela est à l’évidence une des clefs de cette victoire et il faudra essayer de capitaliser sur ce secteur défensif indispensable pour avoir des ambitions dans ce championnat.
Malgré quelques frayeurs suite à 2 ballons égarés, les Beaujolais ne tremblaient pas sur la ligne des lancers et c’est Young qui scellait le score du match à 13 s de la fin en rentrant 2 lancers qui valaient de l’or. Belle réponse de ce joueur après son non match de la semaine précédente.
Cette victoire permet à BB de recoller au peloton dans une poule indécise où la hiérarchie est très incertaine. Reste maintenant à confirmer cette prestation à domicile pour équilibrer le ratio victoire/défaite, se rassurer encore un peu plus sur le plan du jeu et lancer véritablement la saison.
 
La semaine prochaine, le championnat fait une pause et notre équipe entrera en lice dans la coupe en se déplaçant chez nos amis tarariens où nous retrouverons avec plaisir Mathieu Durillon et Jérémy Vignon. Attention au piège devant une équipe taillée pour jouer les premiers rôles en N3 et qui aura à cœur de faire trébucher à domicile une équipe de N2.
Gageons que le staff mettra en garde nos joueurs contre toute décompression pour essayer de conserver une spirale positive.
 

Revers cinglant pour Beaujolais Basket !

 De mémoire de supporter, on avait rarement vu un tel silence de cathédrale dans une salle Georges Lavarenne complètement éteinte et abasourdie par la prestation de leurs protégés. Le public  a préféré le silence pour manifester sa déception et sa rancoeur devant une prestation plus que médiocre et une passivité inhabituelle à domicile.
 
Face à une équipe Lyonnaise totalement remaniée à l’intersaison (trois joueurs conservés), Beaujolais Basket était privé de deux de ses recrues pour blessures, Miroslav Radenkovic et Kévin Tshefu. Pour autant, on ne peut se retrancher derrière ces abscences pour expliquer le non match de nos joueurs.
Faisant la course en tête durant toute la rencontre en développant un basket fait de solidarité défensive et de partage de la balle en attaque, l’OLB n’a jamais été inquièté par une équipe locale balbutiant son basket offensif et incapable de se reposer sur une défense digne de ce nom. Cette faillite défensive est révélatrice d’un manque de communication collective et d’envie qui n’a pas échappé à un public attaché à certaines valeurs.
Il n”aura d’ailleurs tenu qu’à la prestation offensive de Matthieu Simon que cette défaite ne se transforme en déroute et l’écart final est très flatteur pour nos couleurs au regard de la rencontre.

Après 4 matchs, Beaujolais Basket se trouve déjà en situation difficile avec un énorme travail collectif à réaliser, un gros chantier attend donc Franck MACAIRE et ses joueurs pour retrouver un niveau en adéquation avec les attentes du club et du public.
Le retour progressif des blessés permettra peut-être de travailler au complet dans les semaines à venir pour relever la tête, la saison ne fait que commencer, alors au travail.
 

Les bleus connaissent leurs adversaires !

 Alors que les protégés de Franck MACAIRE retrouveront le chemin de l'entrainement Mardi 16 Aout, les joueurs connaissent depuis ce matin les adversaires qu'ils rencontreront pour cette 4ème saison consécutive en Nationale 2. Un découpage inédit, effectué par la commission fédérale de la FFBB, et cassant les usages des années précédentes.
 
Beaujolais Basket intégrera la poule D pour la première fois, après trois saisons consécutives dans la poule A de Nationale 2. Pas de panique pour ceux qui s'imaginent déjà des longs déplacements dans le Nord. Cette saison, la poule D regroupe globalement toutes les équipes du CENTRE - EST avec :
 
POULE D:
Mulhouse (351 km), Besançon (227 km), Prissé-Mâcon (35 km), Montbrison (115 km), Le Puy (184 km), Ouest Lyonnais (45 km), Beaujolais Basket, Feurs (92 km), Pont de Cheruy (75 km), Aubenas (221 km), Lyonso (57 km), Clermont (178 km), Pfastatt (349 km), Bourg en bresse 2 (54 km)
 
NB : la somme des distances kilométriques des déplacements s'élève à 1984 km sur la saison, avec une moyenne de 152,6 km par déplacement. Ce chiffre n'a jamais été aussi bas, puique la saison passée les bleus ont éffectué 2868 km au total, soit une moyenne de  220,6 km par déplacement. 
 

Miroslav RADENKOVIC clot le recrutement de Beaujolais Basket !

A la recherche d'un poste 5 depuis quelques temps, Beaujolais Basket a enfin trouvé chaussure à son pied. Le club a donc le plaisir de vous annoncer la clôture de son recrutement 2016 avec la signature de Miroslav RADENKOVIC, qui constituera le dernier maillon de l’équipe 2016-2017.
 
Agé de 33 ans, Miroslav est un joueur Serbe de grande envergure (2m03 - 107 Kg). Ce poste 5 d'expérience n'a connu, à l'heure actuelle, que les championnats de l'EST.
Après être passé par la 1ère division Slovaque et Hongroise, Miroslav rejoint la saison passée le club de "Swisslion Leotar Trebinje" en Bosnie. L'équipe évolue alors en "Super Liga" (première division du championnat de Bosnie Herzégovine), où elle termine à la 4ème place du championnat.
 
Statistique 2015/2016:  25,8 minutes de temps de jeu - 10,9 points de moyenne - 7,1 rebonds
 

Yacinthe MANICORD quitte le club !

Après deux saisons passsées sous le maillot de Beaujolais Basket, Yacinthe MANICORD ne sera plus Beaujolais la saison prochaine. Malgré de longues discussions, les deux parties n'ont pu tomber d'accord. Yacinthe termine la saison à 6,27 points de moyenne, avec 18 matchs joués sur 26 rencontres.
 
Bonne continuation Yacinthe
 
 

Beaujolais Basket se sépare d'Ervine DADIE !

Il y a tout juste un an, Ervine DADIE posait ses valise en Beaujolais. Une saison passée, et un bilan qu'il juge satisfaisant : "Je suis assez content de cette saison dans l'ensemble malgré le fait qu'on auraient pu visé plus haut ... Malheureusement ont a mal commencer le début du championnat avec deux défaites à domicile", Beaujolais Basket se sépare d'Ervine DADIE.
 
Débarqué de Toulouges, Ervine appreciait la région Beaujolaise : "Je me plaisais bien dans la région, j'avais des projets que je réaliserai finalement autre part... J'ai fais de belles rencontres, j'ai lié de bons liens avec des joueurs et supporters, je garde un bon souvenir du club et lui souhaite bonne continuation".
 
Finissant à 8,54 points de moyenne par match, Ervine reste ambitieux quant à son avenir sur les terrains.
 
Bonne continuation Ervine !
 

Diatta et Garguet continuent l'aventure !

Petit à petit, le puzzle de l'équipe du Beaujolais Basket s'assemble, au tour du secteur intérieur. Après vous avoir annoncé la prolongation de notre poste 4, Andrew YOUNG, le club est en mesure de vous annoncer que Adam DIATTA et Anthony GARGUET continuent l’aventure.
Les deux protagonistes viendront remplir une raquette beaujolaise pas tout à fait finalisée, puisqu’un tout nouveau poste 5 viendra prochainement la compléter. Affaire à suivre…
 
/Moyenne sur l’année/ DIATTA : 2,27 points - GARGUET : 4,77 - YOUNG : 15,27 points
 

Recrue 2016/2017 : Entretien avec Kevin TSHEFU

 Entretien réalisé le 29.05.16
 
1/ Bonjour Kevin, tu arrives de Luçon (NM2) comment as-tu vécu cette saison ?
C'était une saison qui s'annonçait très prometteuse de par nos résultats lors de la phase allée. Victorieux de la grosse armada de Tours, actuellement en Playoff, nous étions les troubles fêtes de la poule B, malgré un petit budget. On aurait pu vivre une très belle saison, sans compter les problèmes financiers du club survenus en Décembre dernier, et qui ont clairement enrayé la machine. Dépôt de bilan ou pas, forfait général ou pas, c'étaient les questions de chaque semaine. Malgré les efforts de quelques bénévoles, la situation a été très dure à gérer. Mais je retiendrai surtout les belles rencontres que j'ai faites.
 
2/ Quel type de joueur es-tu ?
Je suis très à l'aise dans le drive que se soit pour scorer ou pour trouver mes coéquipiers. Ma polyvalence et ma dextérité me permettent de pouvoir dépanner à différents postes. Et surtout, j'ai horreur de perdre !
 
3/ Pourquoi avoir choisi Beaujolais Basket ? Avais-tu déjà entendu parler de Beaujolais Basket avant de signer au club ? La présence dans l’effectif Beaujolais de Matthieu SIMON, avec qui tu as joué à Coulommiers Brie Basket, a-t-elle joué dans ta décision ?
Pour être franc, avant que Matthieu ne signe ici, je n'avais jamais entendu parler de ce club. Je suis une personne qui marche beaucoup à l'affectif, et Matthieu est comme un frère pour moi donc c'est sûr que sa présence était un facteur plus qu'important dans ma venue au club. Par la suite le courant est très bien passé avec le coach, Paul et mes futurs coéquipiers, lors de ma venue pour le match amical contre les Espoirs de Chalon sur Saône.
 
4/ Même si l’effectif n’est pas encore finalisé, que penses-tu de ta future équipe ?
J'ai adoré l'état d'esprit des joueurs et je pense que ce sera une de nos forces. Cohésion et confiance en son coéquipier sont deux points importants pour qu'une équipe ait une vie de groupe saine, et prête à mouiller le maillot ensemble.
 
5/ Quels sont tes objectifs et tes espoirs à l'orée de cette nouvelle saison et de cette nouvelle aventure pour toi ?
 Personnellement j'espère juste pouvoir passer une bonne saison, avec des bons mecs et dans un bon club... en gagnant le plus de matchs possible. Après je suis une personne ambitieuse donc j'essaierai toujours de tirer le groupe vers le haut...
 

Beaujolais Basket se renforce avec Benjamin COSTE

 Benjamin COSTE est la seconde recrue à venir compléter l'éffectif du coach, Franck MACAIRE. Pour mieux vous le présenter, nous sommes allés directement à la rencontre de ce jeune et grand poste 3 de 28 ans, d'1m98.
 
1/ Bonjour Benjamin, peux-tu nous parler de ton parcours ?
 
Après 3 saisons à Nord-Ardèche en Nationale 2, j’ai évolué dans 2 clubs de la région lyonnaise, à savoir Oullins puis Saint-Priest, toujours en Nationale 2. J’ai ensuite été amené à jouer loin de Lyon pour des raisons extra-sportives, à Tain-Tournon (Nationale 3). Me voici maintenant de retour dans le Rhône.
2010-2011 : Basket Club Nord Ardèche (N2 Poule A)
2011-2012 : Basket Club Nord Ardèche (N2 Poule A)
2012-2013 : Basket Club Nord Ardèche (N2 Poule A)
2013-2014 : Oullins Sainte Foy (N2 Poule A)
2014-2015 : Saint-Priest (N2 Poule A)
2015-2016 : Tain-Tournon (N3 Poule B)
 
 
2/ Tu arrives de l’Avant Garde Tain Tournon Basket Club (NM3), comment as-tu vécu cette saison (4ème au classement) ?
Après un début de saison moyen, nous avons bien réagi lors de la phase retour pour finalement terminer à la 4ème place de cette poule ultra relevée (la première équipe relégable est à 9 victoires, sur 22 rencontres). Nous sommes d’ailleurs la meilleure équipe de la phase retour avec 9 victoires pour 2 défaites. Ce fut donc une très bonne saison pour le club.
 
3/ Quel type de joueur es-tu ?
Je me définirais comme un joueur polyvalent, avec un bon drive et un shoot fiable. Je pense également avoir une bonne vision de jeu, et on me définit souvent comme quelqu’un de combatif sur un terrain.
 
4/ Pourquoi avoir choisi Beaujolais Basket ? Avais-tu déjà entendu parler de Beaujolais Basket avant de signer au club ?
Oui, je connaissais déjà Beaujolais Basket pour avoir joué contre l’équipe plusieurs fois en championnat. J’aime l’état d’esprit qui y règne, et c’est une équipe contre laquelle il est toujours difficile de gagner.
Je cherchais à revenir jouer dans un club proche de Lyon, et Franck Macaire m’a appelé il y a quelques semaines (après avoir déjà été en contact avec lui l’année passée). J’ai senti de sa part et de la part de Paul Gouillon une réelle envie de collaborer avec moi. C’est une vraie motivation lorsqu’on est joueur.
 
5/ Même si l’effectif n’est pas encore finalisé, que penses-tu de ta future équipe ?
L’équipe sera très complète, et la menace pourra venir de tous les postes. Je suis confiant sur le fait qu’elle pourra rivaliser avec les meilleures équipes de la poule.
 
6/ Quels sont tes objectifs et tes espoirs à l'orée de cette nouvelle saison et de cette nouvelle aventure pour toi ?
Une saison ne peut être aboutie que si l’objectif collectif est rempli. Il faudra rapidement se positionner dans la première partie de tableau pour ensuite jouer les premiers rôles.
Bienvenue au club Benjamin !
 

Kevin TSHEFU débarque à Beaujolais Basket !

 A la recherche d’un poste 3, pour suppléer au départ de Mathieu DURILLON, le club officialise l’arrivée de Kevin TSHEFU (numéro 11 sur la photo).
Ancien espoir d’Orléans, passé ensuite par Blois et Ormes en NM1 et NM2, cet arrière athlétique doté d’un shoot extérieur correct retrouve par la suite Matthieu SIMON, pendant deux saisons, au Coulommiers Brie Basket (NM2).
Ce jeune baroudeur, âgé de 27 ans, intégrera au cours de la saison 2014/2015, l’effectif du stade Montois (NM2), avant de rejoindre Luçon (NM2) la saison passée.
 
Habitué du Top 10 Court Cuts FFBB, cet attaquant avaleur d’intervalles pose ses valises en terre Beaujolaise.

2015-2016 : NM2 – Luçon
2014-2015 : NM2 – Stade Montois
2012-2014 : NM2 – Coulommiers Brie Basket
2009-2012 : NM2 – Ormes
2007-2009 : RM1 & NM1 ADA Blois
                                   2006-2007 : U21 Orléans
 

Andrew YOUNG continue l'aventure avec Beaujolais Basket !

 Notre Américain Andrew YOUNG a signé pour une année supplémentaire à Beaujolais Basket.
 
Andrew avait annoncé le Jeudi 21 Avril sur son compte Facebook qu'il rempilait pour une saison avec l'équipe  Beaujolaise, dont l'Américain porte le maillot depuis la saison dernière : « Signature day. Season 3 in France is a go ! Excited about the future ».
 
Malgré une saison qu'il qualifie de décevante: "Nous avons commencé la saison avec de grandes ambitions et cela ne s’est pas passé de la manière dont on l’espérait alors je suis déçu", Andrew termine la saison avec une moyenne de 15,27 points en championnat (16,54 points en 2014/2015).
 

Beaujolais Basket et Mathieu Durillon, c'est fini !

L'ailier Beaujolais, Mathieu Durillon (27 ans) ne sera plus à Beaujolais Basket la saison prochaine. Une décision murement réfléchie, prise par le jeune intéréssé, et après concertation avec le staff : "A la mi-saison, comme d'autres joueurs, j'ai discuté avec les dirigeants de la situation sportive de l'équipe et de mon cas personnel. On a conclu que si le staff n'évoluait pas la saison prochaine, il serait préférable pour moi de partir afin de trouver une situation plus saine".

Le jeune diplomé, sortie tout droit de l'INSA n'en dresse pas moins un bilan plus que positif des 4 saisons passées au club "Je suis arrivé quand l'équipe était en milieu de tableau en N3 et je pars quand elle évolue au niveau au-dessus (N2) avec,en prime, une très belle 3ème place la saison dernière".
Parfaitement intégré au sein du club, le natif de Jassans avoue néanmoins quitter Beaujolais Basket avec un léger pinsement au coeur:  "Sur le plan humain, j'ai reçu un très bon accueil et fait des rencontres formidables...mes coéquipiers, les bénévoles ainsi que les supporters. Je garderai beaucoup d'amis dans ce club".
 
Mathieu s'en va vivre de nouvelles aventures avec des ambitions personnelles clairement affichées : "Même si j'ai souffert cette année d'une blessure au mollet, j'ai encore la possibilité de jouer quelques années. Je suis très motivé et donc comme il y a quatre ans, je vais tacher d'intégrer un groupe avec de l'ambition pour revivre de belles aventures".
 
Pour conclure cet ultime entretien, Mathieu nous a transmis un dernier message adréssé au club (joueurs, dirigeants, bénévoles, supporters...) :
"Merci beaucoup ! Moi-même, j'apprécie beaucoup le club, l'atmosphère qui y règne et je le quitte avec beaucoup d'émotion. Je tiens à remercier mes coéquipiers pour l'état d'esprit qu'on a su garder même dans la difficulté cette année. Et puis, Beaujolais a un public si particulier avec de bien belles valeurs ! J'aimerai qu'il les garde encore longtemps !"
 
Bonne continuation Mathieu !
 

Rousset et Yaici seront de la partie !

Beaujolais Basket poursuit l'aventure avec ses deux meneurs de choix:
  •  Poste 1
- Toujours fidèle au poste, notre capitaine Thomas ROUSSET vient de prolonger son séjour à BB. Après sept saisons en Nationale 3, au sein du club, et même si le cap de la Nationale 2 a pu lui sembler difficile, Thomas en a surpris plus d’un cette saison. Le Maconnais  s’est véritablement révélé cette année, en augmentant son temps de jeu, pour palier à la blessure de Boudje. Possédant toutes les valeurs chères aux dirigeants et à ses supporters, notre numéro 6 a montré avec assurance, qu'il avait encore tout à fait sa place sur les parquets de Nationale 2, et ce, même à 33 ans. Thomas termine la saison avec une moyenne de 6,7 points par match.
 
-  Déjà trois saisons que son prénom résonne à Beaujolais Basket. Véritable idole des jeunes, Boudje, de son vrai nom Boudjema YAICI a véritablement trouvé sa place en terre Beaujolaise, et conquis ses supporters. Et même si les "Boudje Boudje Boudje" se sont faits plus rares cette saison, nul doute que ce véritable challenger saura se retrousser les manches la saison prochaine, pour retrouver et procurer les sensations qu'il a pu engendrer au cours de la saison 2013/2014. 
Malgré un début de saison compliqué,  à cela s'ajoute une lourde blessure, et sept journées de championnat au bord du terrain, Boudje  termine tout de même à 9 points de moyenne cette saison.
 

Beaujolais conserve ses artilleurs à 3 points !

Au lendemain du verdict de la saison 2015/16 de Nationale 2 (Poule A), qui a vu Andrézieux Bouthéon et Aubenas se qualifier dans le dernier carré, le club du Beaujolais Basket communique sur les mouvements au sein de l’effectif, en vue du prochain exercice.
 
  •  Poste 2
Pas de changement en ce qui concerne les postes 2, au sein de l'effectif 2016 - 2017 :
 
-  Elie AUJOGUES, l’enfant du cru continue l’aventure au sein de son club de cœur. Avec une moyenne de 7,28 points par match, celui-ci réalise une saison tout à fait honorable.
 
-  Courtisé par de nombreux clubs, Matthieu SIMON sera des nôtres, pour une troisième saison à Beaujolais Basket. Auteur d’une saison remarquable, SIMON culmine à 450 points marqués, soit 17,3 points de moyenne par match (375 points en 2014 - 2015 - 16,3 points de moyenne).
 
 
 
 
 
 
© Copyright 2017  beaujolais-basket.fr   Mentions légales - Contact