Adresse
/
Téléphone

Prissé reste maître à domicile

Le seul enjeu de ce derby était l’espoir pour les Beaujolais d’aller faire un exploit en terre Mâconnaise pour confirmer son classement et asseoir une suprématie régionale chère aux supporters.

On connaissait la difficulté de la tâche même si la salle Prisséenne n’est plus toujours inviolable et les ingrédients qu’il allait falloir mettre sur le terrain c’est à dire de l’agressivité, du courage, de la cohésion et du sang froid au détriment parfois du jeu.

Hélas, les leçons des derbys précédents n’auront pas été retenues par une équipe Beaujolaise évoluant dans ces standards habituels et affichant des limites dans des secteurs récurrents.
29pts encaissés après 10 minutes de jeu devant une équipe de Prissé privée de CORNEO et NGALORO, voilà une entame qui ne présageait rien de bon.
Alors certes, Beaujolais Basket allait rester dans le match en faisant preuve de réussite offensive mais il ne fallait pas être devin pour savoir que les Tangos allaient forcément hausser le ton dans l’agressivité.

Au coude à coude à la mi-temps (48-48), Beaujolais Basket allait subir un incroyable 4-20 dans un 3ème quart cauchemardesque où les bleus allaient totalement exploser et où les Prisséens se gavaient de rebonds offensifs tout en muselant SIMON en envoyant MONTOYA et STAELENS en mission.

Difficile de comprendre comment un effectif pourtant chevronné allait se liquéfier ainsi et se retrouver sans solution au grand dam des supporters Beaujolais.
Prissé comptait sa revanche pour le plaisir de son public et affichait sur le terrain les vertus qui sont les siennes, du combat, de la hargne, une volonté exacerbée de terrasser l’adversaire que l’on ne peut que saluer.
Un derby se gagne autant dans les têtes que sur le terrain et les Prisséens ont montré tout simplement plus d’envie et de solidarité.
Le talent individuel au service du collectif, voilà l'équation à mettre en place pour un coach et ses joueurs à condition que chacun soit réceptif et prêt au sacrifice pour l’intérêt de l’equipe.

Maintenant, il nous faut redresser la tête pour essayer d’offrir au public Beaujolais une dernière victoire et clore l’exercice sur une bonne note.
L’affiche sera alléchante avec la réception de Montbrison (3ème au classement), samedi 5 Mai à Quincié-En-Beaujolais.

 
Par Didier CONDEMINE le 29 Avril 2018
 

BB s’impose face à Marseille 88-73

Les Beaujolais se devaient de retrouver le chemin de la victoire après une prestation plutôt décevante huit jours auparavant à Lons le Saunier.
Pour ce faire, Marseille, placée dans le bas de tableau semblait être l’adversaire idéal avant d’aborder la dernière ligne droite du championnat.

Le début de match était à sens unique pour nos protégés 22-4 mais la suite allait être beaucoup plus compliquée.
La faute à un relâchement des bleus qui perdaient subitement le fil du match mais aussi à des Marseillais qui ne voulaient pas vivre une déroute en terre Beaujolaise.
Revenant au contact avant la pause (38-35), les sudistes continuaient à faire douter les locaux et son public à l’entame de la dernière ligne droite (62-59).
Un coup d’accélérateur des locaux allait enfin leur permettre de prendre le large pour vivre une fin de match sans frayeur.

Maintenant, place à un match important aux yeux des supporters avec le derby retour en terre Prisséenne.
Pas d’enjeu sportif particulier puisque les 2 équipes sont assurées de leur maintien mais juste une question de suprématie régionale qui attire toujours l’oeil des inconditionnels.
Chacun connaît les forces et les faiblesses de son adversaire, pas de surprise à attendre de ce côté là, par contre l’incertitude se situera sur le niveau d’engagement que chaque équipe sera capable d’apporter.
On se doute que les Prisséens, pour leur dernier match à domicile, seront fidèles à leurs traditions, du combat, de la hargne et du talent avec notamment DA SILVEIRA et CHEVIGNY.
Pour nos protégés qui se rappellent certainement pour certains les derbys précédents, le défi sera de monter son niveau d'agressivité de plusieurs crans sous peine d’être étouffés par nos adversaires.

Bonne préparation à tous, staff et joueurs pour tenter l’exploit samedi 28 Avril à Prissé et nous espérons un soutien massif des supporters Beaujolais.
 
La vente des places pour nos supporters qui effectueront le déplacement débutera ce vendredi 20 avril. Deux solutions s'offrent à vous :
- Tabac / Presse Jean Luc BENOIT à Cercié
- Le Café de la Roche à Quincié en Beaujolais
 
Le prix de la place est fixé à 6 €.
 
Par Didier CONDEMINE le 16 Avril 2018
 

Beaujolais défait à Lons

L’enjeu de ce match pour nos protégés était de rester si possible au contact de Montbrison, Oullins et Pont de Cheruy pour viser une hypothétique et symbolique place sur le podium.
Le résultat est forcément décevant pour une équipe Beaujolaise qui a une nouvelle fois souffert sur le plan défensif.

Pourtant averti des forces adverses, les bleus n’ont pas su contenir le meneur scoreur, MARAUX qui allait être leur bourreau.
Très souvent nos sauveurs cette saison, nos shooters sont passés totalement au travers de ce match et les efforts de LOPEZ s’avéreront insuffisants pour inverser la tendance.

Obligés de faire une course poursuite, nos joueurs n’ont que trop rarement mis les ingrédients en terme d’intensité pour espérer une issue favorable.

Samedi prochain, retour à domicile pour affronter Marseille et retrouver rapidement le chemin de la victoire devant le public Beaujolais.
Bonne semaine de travail au staff et joueurs et rendez-vous 14 Avril à 20h30 salle Georges Lavarenne.
 
 
Par Didier CONDEMINE le 09 Avril 2018
 

Beaujolais Basket régale dans un match offensif 112-87

Face à une équipe de Golfe Juan située dans le ventre mou du championnat et privée de MARCO, Beaujolais Basket se devait de retrouver le chemin de la victoire après le revers concédé samedi dernier à domicile.

Les bleus, privés pour l’occasion de TSHEFU (blessé), entamaient bien (6-0) une rencontre qui allait mettre en lumière les carences et les qualités de deux équipes au profil assez similaires.
Mais dans le registre d’un match offensif et débridé, Beaujolais Basket n’a pas beaucoup d’équivalent tant le potentiel individuel de ses shooters est important.

Beaujolais prenait donc rapidement les devants avec une belle alternance de jeu pour prendre 10 pas d’avance (27-17 10ème).
Les locaux créaient même un premier break (35-20), mais VULLIN allait faire apprécier toute son adresse pour ramener les siens sur les trousses d’une équipe locale oubliant parfois ses fondamentaux (49-44).
Un chiffre pour résumer cette 1ère mi-temps, le 5, soit le nombre de fautes sifflées à l’encontre de Beaujolais Basket qui résumait bien le manque d’implication défensive.

Le discours des vestiaires aurait-il porté ses fruits?
Toujours est-il que quelques minutes d’intensité, quelques ballons volés engendrant des contre-attaques concluent par un COSTE étincelant allaient vite remettre nos protégés sur les rails (19-6 en 4 mn).
Les fers de lance méridionaux, VULLIN et VEBOBE contenus, un GARGUET omniprésent des deux côtés du terrain, une déferlante de paniers à 3 pts signée de l'inévitable SIMON bien secondé par BAGOU et le match était définitivement plié (85-64 30ème).
La fin de match relèvera de l’anecdote avec deux coachs faisant tourner leur effectif tout en essayant d’offrir un agréable spectacle.

Difficile de tirer des enseignements significatifs dans ce contexte mais cette victoire conjuguée aux défaites de Montbrison et Oullins nous permet de recoller au haut de tableau.

L’objectif étant du prendre du plaisir, le déplacement à Lons dans 15 jours offrira un véritable test avec une opposition assurément plus accrocheuse.
Ce promu effectue une remarquable entrée en matière dans le championnat de N2 et s’articule autour d’un axe meneur-pivot très compétitif (MARAUX et MENO).

En attendant cette échéance, place à une autre institution Beaujolaise, la fête des Conscrits qui prendra possession de la salle Georges Lavarenne.
Honneur à tous les conscrits, joueurs et nombreux supporters Beaujolais qui seront les rois d’un WE.
 
 
Par Didier CONDEMINE le 25 Mars 2018
 

BB s’incline logiquement face à Lyonso 77-85

Décidément, l’antre Beaujolaise est loin d’être redevenue une citadelle imprenable où tout du moins une salle hostile pour nos adversaires.
La faute à des visiteurs qui avaient certes bien préparés leur déplacement tactiquement en ciblant les points forts locaux.

Pour autant, lorsque l’on prétend jouer le podium face à un concurrent direct, les ingrédients mis sur le terrain par nos joueurs n’ont pas été à la hauteur. On ne cesse de répéter que sans défense, point d’avenir et ce match aura fait étalage des carences Beaujolaise dans ce domaine.

L’entrée en matière montrait très vite que l’intensité et l’envie collective étaient pour les visiteurs. Ces derniers allaient s’appuyer durant tout le match sur une doublette intérieure ultra dominatrice avec MEITE et COULIBALY qui allaient martyriser une raquette Beaujolaise en grande difficulté à l’image de LOPEZ et VIRBALAS.
Menés 19-25 au bout de 10 minutes puis 32-44 à la mi-temps, l’écart était plutôt flatteur sur la physionomie du match.

Au retour des vestiaires, Beaujolais Basket allait faire plusieurs « stops » défensifs mais allait se casser les dents en attaque devant l’énergie Oullinoise. Seul SIMON, par des exploits individuels allait redonner un espoir éphémère aux supporters en ramenant son équipe à 46-52.
Les visiteurs allaient reprendre inexorablement leur marche en avant (50-60 30ème) puis (52-68).
Beaujolais Basket allait enfin augmenter son niveau d'agressivité et allait voler de nombreux ballons devant une équipe étonnamment fébrile mais la maladresse chronique de cette soirée allait anéantir les derniers espoirs Beaujolais (77-85).

Défaite d’une logique implacable qui met un frein aux ambitions de podium mais qui doit servir d’electrochoc pour proposer une autre partition la semaine prochaine face à Golfe Juan.
Le calendrier offre la chance à notre équipe de pouvoir très vite reprendre la marche en avant pour essayer de gommer la frustration du public.

Bonne semaine de travail à tous en attendant de se retrouver samedi 24 Mars à 20h30 Salle Georges Lavarenne.
 
 
 
Par Didier CONDEMINE le 18 Mars 2018
 

Portés par une insolente adresse à 3 pts BB s’impose sans trembler 99-84

Jouer une équipe de Sapela en quête de victoire pour assurer son maintien et désireuse de confirmer son succès face à Oullins la semaine précédente n’etait pas forcément une sinécure.
Nos favoris entendaient pour leur part confirmer leur belle prestation à domicile face à Pont de Cheruy.

Le début de match était comme souvent poussif sur le plan défensif et les locaux partaient pied au plancher 8-0 puis 12-3.
Le salut allait venir des extérieurs Beaujolais qui allaient alors commencer une véritable démonstration d’adresse pour vite recoller au score. Sapela rivalisait et conservait un maigre avantage 25-24.
Le coach Beaujolais allait pouvoir pianoter sur son banc avec aisance tant les remplaçants allaient se mettre au diapason. YAICI, COSTE et BAGOU se montraient à la hauteur des titulaires et martyrisaient une équipe locale au bord de la rupture.
Hélas, quelques oublis défensifs et quelques possessions mal négociées permettaient aux locaux de revenir 44-47 à la pause.

En ce jour de «crunch » rugbystique, le 3ème quart allait être croustillant pour les supporters Beaujolais.
Revenus sur le terrain avec plus de volonté défensive collective et continuant le travail d’isolement du maître à jouer HARRIS (limité à 5 pts), Beaujolais Basket allait prendre l’ascendant avec un NELATON  incandescent et un VIRBALAS efficace.
Beaujolais Basket poussait et faisait le break à l’aube des dix dernières minutes 54-69. Continuant sur le même tempo et s’appuyant sur un LOPEZ retrouvé et dominant, Beaujolais Basket portait l’estocade pour s’offrir une fin de match tranquille.

Outre le bilan comptable, l’attitude positive de l’ensemble du groupe est à saluer et ce match aura mis une fois de plus en exergue la force de frappe de nos shooters (17 paniers à 3 pts avec 7 marqueurs différents).
Difficile de ressortir des joueurs de ce match tant l’ensemble de l’équipe à joué à l’unisson sur le plan offensif.

Maintenant, place à la récupération et la préparation du choc face à Oullins (égalité au classement) pour continuer cette belle série et s’installer encore plus dans le haut du tableau.
Nous vous attendons nombreux chers supporters pour soutenir vos favoris samedi 17 Mars à 20h30.

Pour Beaujolais Basket : Maxime NELATON 18 pts - Laurent BAGOU 6 pts - Benjamin COSTE 13 pts - Boudjema YAICI 10 pts - Matthieu SIMON 10 pts - Mantas VIRBALAS 16 pts - Kévin TSHEFU 6 ptS - Anthony GARGUET 1 pt - Rafael LOPEZ 19 pts - Adam DIATTA 0 pt
 
Par Didier CONDEMINE le 11 Mars 2018
 

BB retrouve le chemin de la victoire

La victoire était importante pour les bleus après le revers à domicile face à Besançon et surtout le non match réalisé au Puy en Velay.
Pour autant, Pont de Cheruy était loin d’être un faire valoir et présente même une équipe impressionnante sur le papier, certainement le plus bel effectif de la poule.

Le début de match montrait indéniablement une volonté défensive Beaujolaise qui se rappelait certainement du supplice subit en début de match lors du match aller.
Patients en attaque et s’appuyant sur un VIRBALAS dominateur dans la raquette, Beaujolais Basket prenait la marque (20-12) 10ème.
Le 2ème quart voyait les deux équipes proposées des défenses de zone et à ce jeu là DAYAK et DAMACHOUA ramenaient Pont au contact.
Beaujolais Basket ne devait alors son salut que par son adresse aux LF (10/11 dans ce quart) pour virer en tête à la mi-temps avec un faible avantage (39-36).

Le retour des vestiaires était à sens unique et les visiteurs signaient un 8-0 en 2 minutes (39-44). Beaujolais Basket pliait et balbutiait son basket offensif mais le salut allait venir du banc avec les entrées décisives de GARGUET et YAICI. Sour leur impulsion, Beaujolais Basket signait un 11-1 pour s’offrir un petit pécule (57-49 30ème). Beaujolais Basket continuait à pousser et COSTE portait l’écart à +14 (64-50 32ème).
On pouvait croire le match plié, c’est tout le contraire qui se produisait, DELMAS et LAY BASSE montraient tout leur talent et assénait un 11-0 qui ramenait les visiteurs dans le match à l’heure du money time (64-61 35ème).
Allait-on revivre le cruel scénario de Besançon?
La délivrance allait venir d’un NELATON effacé jusque là et allait être l’homme de cette fin de match en signant 11pts en 3 minutes.
VIRBALAS et l’habituel SIMON par un shoot en première intention s’associaient à leur coéquipier pour signer un 9-0 (3x3 pts en moins d’une minute) qui scellait le sort du match (78-64).

Belle victoire face à un adversaire certainement quelque peu déstabilisé par son échec vis à vis des objectifs initiaux de montée mais qui n’en reste pas moins une équipe remplie de talents et difficile à manœuvrer.
Les matchs s’enchainent et dès samedi, se profile un déplacement périlleux à Salon de Provence face à une équipe qui joue son maintien et qui vient de s’offrir le scalp d’un poids lourd du championnat (Oullins).

A noter que pour l’occasion, une vingtaine de supporters effectueront le déplacement en soutien de leurs protégés.
Bonne semaine de travail  au staff et joueurs pour confirmer ce beau succès.
 
Par Didier CONDEMINE le 04 Mars 2018
 

Grosse désillusion pour Beaujolais Basket au Puy en Velay

Voilà une semaine, malgré une défaite face à Besançon, je signais un article emprunt d’optimisme à la vue d’une superbe prestation. Huit jours plus tard, autre adversaire, autre match et un compte rendu beaucoup moins élogieux pour nos protégés.
 
On attendait une équipe Beaujolaise revancharde après sa défaite à domicile au match aller mais la réalité du terrain aura été tout autre.
Face à des Ponots qui luttent pour le maintien en Nationale 2, les bleus ont rendu une copie insipide et indigne d’une équipe visant le haut de tableau.
 
Le talent d’un joueur ne sert à rien s’il n’est pas mis au service du collectif et pour ne pas respecter certaines règles élémentaires de tout sport co, Beaujolais s’est placé tout seul en danger.
 
Avec un effectif pourtant au complet, Beaujolais Basket à toujours couru après le score (16-21) puis (31-42), (47-55), SIMON et YAICI absents offensivement, seul NELATON aura surnagé pour essayer de contenir une équipe Ponote où FEKKAK et CHODOSOVSKIJ auront assumé leur statut de leaders.
En panne de solution collective face à un adversaire limité mais vaillant et méritant, la sanction de la défaite aura été logique et implacable.
 
Maintenant place à une coupure de quinze jours qui sera mise à profit nous l’espérons pour une remise en cause des joueurs et du staff. En effet, la suite du programme est alléchante mais périlleuse avec les réceptions à venir de Pont de Cheruy, Oullins puis Golfe Juan.
Une réaction est attendue sous peine de rentrer dans le ventre mou du championnat et de finir difficilement une saison si prometteuse.
Marqueurs
 
 
Pour Le Puy en Velay : Mathis LOUREIRO 2 pts - Franck DIAMBRA 6 pts - Hugo BOYER 2 pts - Steeve SOLIMAN 10 pts - Hicham FEKKAK 17 pts - Lionel GAUDOUX 8 pts - Viktoras CHODOSOVSKIJ 22 pts
 
Pour Beaujolais Basket : Maxime NELATON 23 pts - Laurent BAGOU 8 pts - Benjamin COSTE 2 pts - Boudjema YAICI 4 pts - Matthieu SIMON 1 pt - Mantas VIRBALAS 2 pts - Kévin TSHEFU 3 pts - Anthony GARGUET 4 pts - Rafael LOPEZ 13 pts - Adam DIATTA 1 pt
 
Par Didier CONDEMINE le 18 Février 2018
 

Un superbe match au destin cruel pour les bleus

Certaines défaites valent parfois des victoires et celle subie hier soir rentrera dans cette catégorie.
Il ne fallait pas arriver en retard samedi soir salle Georges Lavarenne car le début de match fut un véritable feu d’artifice offensif où NELATON, VIRBALAS et TSHEFU rivalisaient d’adresse avec des Bisontins loin de leur standard défensif.
STANKOVIC et IKUESAN sonnaient la charge et répondaient du tac au tac à des Beaujolais euphoriques à l’image de YAICI en sortie de banc (33-29).
Cette orgie offensive se prolongeait dans un 2ème quart où TSHEFU défendait dur sur la star Bisontine (STANKOVIC) et GARGUET s’illustrait pour donner l’avantage à Beaujolais Basket.
BAGOU en rentrant ses 3 LF offrait un petit pécule aux bleus pour clore la mi-temps certainement la plus aboutie de l’année (55-42).

Pour autant, on savait cette équipe de Beaujolais Basket en sur régime et on pouvait craindre une légitime baisse de rythme face à une équipe Bisontine vexée d’avoir encaissé tant de points.
Nicolas FAURE, l’entraineur, allait concocter un changement de stratégie de son équipe en se privant de meneur de métier pour densifier sa défense athlétiquement au profit d’une zone 3-2 hermétique qui allait faire déjouer les locaux.
Besançon grignotait son retard profitant des problèmes offensifs Beaujolais en mal de solutions et de nombreux rebonds offensifs arrachés (65-65).
Tout était à refaire et le 4ème quart verra les deux équipes se rendre coup pour coup.
Plusieurs fois, Besançon semblera prendre le large mais GARGUET, YAICI et TSHEFU allaient combattre jusqu’au bout pour venir mourrir proche de l’exploit. Les bleus s'inclinent 87 à 88 face à Besançon. 

Rivaliser ainsi en l’absence de SIMON et un match en demi-teinte de LOPEZ est rassurant sur le potentiel d’une équipe Beaujolaise qui a eu le mérite de faire jeu égal avec un des ténors de la poule.
Félicitations aux adversaires du soir qui ont su laisser passer l’orage sans se désunir avant de trouver les clés de la victoire.

Une fois n’est pas coutume, un petit mot sur le plus médiocre acteur de ce match, en l’occurence, l’un des deux référés qui nous aura gratifié d’un arbitrage que l’on qualifiera « d’incohérent» et le terme choisi est volontairement nuancé.
Cela n’enlève rien à la victoire Bisontine mais les acteurs de ce match méritaient un autre traitement.

Maintenant, il va falloir évacuer la frustration générée pour aller chercher une victoire au Puy en Velay en essayant de faire oublier le faux pas du match aller.
Attention, les adversaires luttent pour le maintien et enchaînent les bons résultats donc mefiance et respect de l’adversaire seront les consignes de la semaine.

La prochaine affiche à domicile vaudra encore le déplacement avec la réception de Pont de Cherry autre prétendant au haut de tableau.

Pour Beaujolais Basket : Maxime NELATON 9 pts - Laurent BAGOU 6 pts - Benjamin COSTE 5 pts - Boudjema YAICI 18 pts - Matthieu SIMON absent - Mantas VIRBALAS 8 pts - Kévin TSHEFU 17 ptS - Anthony GARGUET 14 pts - Rafael LOPEZ 10 pts - Adam DIATTA 0 pt

 
Par Didier CONDEMINE le 11 Février 2018
 

BB sauvé par NELATON s'impose au bout du suspense

Après une coupure de quinze jours et une défaite difficile à domicile, on attendait avec impatience le visage qu’allait nous proposé notre équipe fétiche en se déplaçant au Cannet.
Cette dernière, si elle avait très mal débuté son championnat avec cinq défaites inaugurales avait par la suite parfaitement redressée la barre forte d’un recrutement articulé autour de joueurs d’expérience  issus du plus haut niveau Français (GRANT et ZIANVENI ex-pensionnaires de ProA).
 
Si Beaujolais Basket se présentait sans TSHEFU (malade), les locaux étaient particulièrement décimés avec les absences de SCOTT, ROS et GRANT soit une grande partie des lignes arrières.
 
La première mi-temps sera placée sous le signe de l’offensive avec CHRISTOPHE en fer de lance pour le Cannet alors que NELATON et LOPEZ alimentaient la marque pour les bleus.
Restant dans la roue de nos adversaires (22-24 10ème), Beaujolais Basket en souffrance défensivement devant ZIANVENI et consorts s’en remettait à son adresse et à un panier au buzzer “déjà” de NELATON pour recoller à la pause (46-47).
 
Le 3ème quart était celui des séries avec dans un premier temps Beaujolais Basket qui signait un 7/0 par VIRBALAS auquel Le Cannet allait répondre avec un trio de feu BENNETT, CHRISTOPHE et GALAS pour prendre le large (58-65). Beaujolais Basket, longtemps muet signait un 7/0 par YAICI et SIMON pour recoller une nouvelle fois à l’aube du 4eme quart-temps (65-65).
Les locaux portés par ZIANVENI qui prenait les choses en main semblaient prendre l’ascendant (78-73 36ème) sans pour autant être en capacité de tuer le match.
GARGUET, auteur d’une superbe fin de match ramenait les bleus à une possession mais balle à l’adversaire.
Obligés d’envoyer CHRISTOPHE le shooter adverse sur la ligne des lancers après une faute anti-sportive à notre encontre, le destin allait choisir son camp.
En ne convertissant que deux LF sur quatre, il mettait son équipe en danger en donnant une possibilité d’égalisation à Beaujolais Basket  (83-80) à 5 secondes de la fin du match.
NELATON réussissait alors un shoot miraculeux au buzzer pour envoyer les deux équipes en prolongations devant des locaux consternés.
 
La suite s’annonçait tout aussi tendue entre deux équipes qui à défaut de pratiquer un grand basket voulaient chacune la victoire.
Le Cannet va laisser passer sa chance en manquant un panier facile sur la dernière action de la 1er prolongation.
Par la suite, NELATON par son adresse à 3pts et GARGUET sur la ligne des LF vont crucifiés des locaux fatigués et décimés par les fautes (ZIANVENI, GALAS et RICARD exclus pour Le Cannet, BAGOU, VIRBALAS et LOPEZ pour les bleus).
 
Cette victoire, la 5ème en déplacement nous permet de rester accrocher à la 3ème place en compagnie de Montbrison et Oullins.
Mais voilà, le prochain match à domicile va nous voir affronter la 2ème terreur du championnat Besançon qui à ce jour est la seule équipe ayant fait plier Feurs.
Autant dire que le chalenge proposé à nos joueurs et notre staff est d’une grande difficulté.
Nos adversaires du samedi 10 Février s’appuient sur  deux étrangers de haut niveau dont un ailier serbe qu’il faudra à tout prix faire déjouer.
Mais résumer cette équipe à deux joueurs serait réducteur car les guerriers, JOHN, IKUESAN où REGNIER sont mieux que des faire valoir.
Le tout est articulé et coaché par Nicolas FAURE qui est maitre en la matière pour faire déjouer son adversaire en pianotant sur des options tactiques donc méfiance.
 
Il faudra en tout cas que les bleus soient capables de proposer une toute autre agressivité individuelle et collective pour espérer faire douter cette grosse cylindrée.
Nous vous espérons nombreux samedi à 20h30 pour soutenir une équipe de Beaujolais Basket qui nous offre un magnifique parcours.
 
Pour Beaujolais Basket : Maxime NELATON 31 pts - Laurent BAGOU 4 pts - Benjamin COSTE 4 pts - Boudjema YAICI 9 pts - Matthieu SIMON 15 pts - Mantas VIRBALAS 8 pts - Kévin TSHEFU 0 pt - Anthony GARGUET 12 pts - Rafael LOPEZ 22 pts - Adam DIATTA 2 pts
 
Pour Le Cannet : Jean Max HEJOAKA 14 pts - Maxime ZIANVENI 17 pts - Travarus BENNETT 17 pts - Pierre TRONA PALPACUER 1 pt - Joseph GALAS 11 pts - Anthony CHRISTOPHE 30 pts - Benjamin RICARD 8 pts - Thibaud ARRIETA 4 pts
 
Par Didier CONDEMINE le 04 Février 2018
 

Les Bleus prennent l'eau face à Feurs

L’espoir de terrasser le leader incontesté de la poule n’aura finalement jamais existé pour les nombreux spectateurs Beaujolais. La faute à une équipe Forézienne au-dessus du lot dans tous les domaines, techniques, collectifs, intensité et envie.
Face à une équipe visiteuse en pleine confiance qui a complètement étouffé le jeu offensif Beaujolais, nos joueurs ont montré trop de lacunes défensives pour avoir le droit d’espérer.
 
Un début de match cauchemardesque où Beaujolais Basket enchaînait pertes de balle et oublis défensifs allait vite sceller le sort du match. CORTEY pianotait sur son banc pour maintenir la pression avec un Boyer efficace (15-31).

Les bleus ne feront illusion que quelques minutes dans ce match dans un 2ème quart où LOPEZ remettra les siens dans le match mais la dernière action résumera bien le match. Revenus à 8 pts et avec 4 secondes à jouer, ALAO va gagner son duel pour marquer au buzzer (31-41).

Tout pouvait arriver mais les visiteurs vont vite assommer le match en déroulant un basket collectif admirable où ALAO, MANSARE et PROLHAC se mettaient en valeur. Les extérieurs Beaujolais totalement cadenassés, le match était plié et la suite du match sera une longue agonie pour une équipe Beaujolaise incapable de tenir les 1c1 et sans alternative offensive et défensive.

L’addition est lourde, très lourde mais reflète malheureusement le gouffre existant hier soir entre les deux clubs.
Maintenant place à la remise en cause individuelle et collective car la suite du programme s’annonce périlleuse avec un déplacement au Cannet et la réception de Besançon (2ème).
Espérons que les joueurs Beaujolais et le staff tireront les enseignements de cette déroute pour offrir un autre visage au public Beaujolais.

Félicitations à Feurs pour leur match et leur merveilleux parcours.
 
Pour Beaujolais Basket : Maxime NELATON 9 pts - Laurent BAGOU 4 pts - Benjamin COSTE 8 pts - Boudjema YAICI 9 pts - Matthieu SIMON 5 pts - Mantas VIRBALAS 6 pts - Kévin TSHEFU 0 pt - Anthony GARGUET 8 pts - Rafael LOPEZ 10 pts - Adam DIATTA 2 pts
 
Pour Feurs : Zaka ALAO 17 pts - Bastien ALBERT 7 pts - Julien WILTZ 6 pts - Louis PROLHAC 14 pts - Théo VIAL 4 pts - Cédric MANSARE 11 pts - Greg LANCE 5 pts - Mathieu BOYER 20 pts - Jogn BEUGNOT 12 pts
 
Par Didier CONDEMINE le 21 Janvier 2018
Beaujolais Basket vs EF Feurs - 20/01/18
Beaujolais Basket vs EF Feurs - 20/01/18

Beaujolais Basket reçoit le leader Feurs ce samedi

C’est un gros morceau qui attend les joueurs de Franck MACAIRE ce samedi 20 janvier. Dans une salle Georges Lavarenne qu’on espère bien garnie, les basketteurs Beaujolais auront à cœur de réaliser une grosse performance face au leader de la Nationale 2, Feurs.
 
Beaujolais Basket reprend son championnat de N2 à domicile avec une rencontre de gala : la réception du leader, Feurs, ce samedi. Une mission difficile mais pas impossible.
 
Sur quelle épaule sera la pression ? Sans doute un peu plus sur nos bleus qui, pour rester dans le trio de tête, doivent impérativement s’imposer. De son côté, Feurs se déplace avec l'envie d'accroitre sa position de leader, une première place que les joueurs et le staff occupent depuis le début du championnat.
 

« Continuer à prendre les matchs un par un »
 
La série de six victoires obtenue en 2017 a fait le plus grand bien à l'équipe Beaujolaise. Les hommes de Paul GOUILLON sont prêts désormais à défier le leader Forézien. «  À nous de poursuivre cette dynamique, en continuant à prendre les matchs un par un  », confie le capitaine Adam DIATTA.
Sur les trois prochains matchs à domicile, les Bleus vont affronter trois formations du top 4 (Feurs, Besançon, SOPCC). Après ça, on en saura plus sur la fin de saison qui attend les joueurs de Franck MACAIRE.
 
Rendez-vous pris ce samedi (20h30) à la salle Georges Lavarenne de Quincié en Beaujolais pour le premier acte d'une série à domicile de tous les dangers. 
 
Par Aurélien VERCHERE le 19 Janvier 2018
 

Les Bleus veulent s'installer dans le haut du panier

Troisième de la poule A de NM2, Beaujolais Basket reçoit ce samedi Feurs, leader du championnat avec une seule défaite au compteur. 
 
Dans ce championnat de NM2, la fin de la saison régulière est encore loin mais à douze journées du terme, Beaujolais Basket entend bien marquer les esprits. Troisième au classement, le club Beaujolais reçoit ce samedi (20h30) à la salle Georges Lavarenne l’équipe de Feurs  dans le choc au sommet de la 15ème journée.

Pour l'occasion, toutes les équipes jeunes du club, des catégories U7 à U20 seront présentées. Les joueurs du club sont attendus dès 19h45 avec le polo officiel du club de Beaujolais Basket. 
 
Par Aurélien VERCHERE le 17 Janvier 2018
 

Les shooters Beaujolais font exploser l’OLB 91-74

Ce premier match de l’année 2018 était aussi le premier match retour avec un court déplacement chez nos voisins de l’Ouest Lyonnais.
L’objectif était de rester sur une dynamique positive contre une équipe en difficulté avant d’entamer une série de match à gros risques.

Face à un adversaire toujours privé de HERVE, les Beaujolais ont su respecter leur adversaire du soir avec une entame sérieuse. S’appuyant sur une base défensive intéressante, les bleus vont logiquement prendre l’ascendant pour prendre 10pts d’avance (21-11 10ème).

Changement de décor durant le 2ème quart avec un festival offensif des deux équipes (6 paniers à 3pts pour chacune des 2 équipes). GUILLAUD et CONSTANT pour l’OLB trouvaient du répondant avec SIMON et YAICI côté Beaujolais pour rester dans le match à la mi-temps (50-40).

L’objectif était de se mettre à l’abri le plus rapidement possible et les joueurs Beaujolais allaient réaliser une véritable démonstration dans un 3ème quart à sens unique pour plier le match (80-48 30ème). SIMON, YAICI et NELATON offraient un récital d’adresse associé à une défense imperméable.

Le 4ème quart sera anecdotique et permettra au coach de faire tourner son effectif dans la perspective d’un défi d’une toute autre envergure.

En effet, après cette belle entrée en matière, il va falloir essayer de rivaliser avec l’ogre du championnat, Feurs qui survole la poule avec une seule défaite au compteur à ce jour.
C’est donc dans l’idée de faire un exploit que nos joueurs et son staff vont se préparer cette semaine.
Pour l’occasion, l’ensemble des équipes du club seront présentées au public Beaujolais que nous espérons nombreux pour cette somptueuse affiche.
 
Pour Beaujolais Basket : Maxime NELATON 9 pts - Laurent BAGOU 5 pts - Benjamin COSTE 10 pts - Boudjema YAICI 14 pts - Matthieu SIMON 30 pts - Mantas VIRBALAS 11 pts - Kévin TSHEFU 3 pts - Anthony GARGUET 2 pts - Rafael LOPEZ 6 pts - Adam DIATTA 1 pt
 
Pour l'Ouest Lyonnais Basket : Baptiste CAMPISI 4 pts - Marc Henri BRUNEL 11 pts - Mathieu CONSTANT 14 pts - Antoine MONTABORD 9 pts - Kévin EONGA 11 pts - Julien GUILLAUD 15 pts - Calvin BLAIN 0 pt - Jonatha KYUNGU KATCHELEWA 10 pts
 
Par Didier CONDEMINE le 13 Janvier 2018
 

Beaujolais Basket se saborde et se fait coiffer sur le fil 80-81

Un scénario improbable et cauchemardesque devant lequel il vaut mieux se compter parmi les vainqueurs que les vaincus.
Alors que les deux équipes se trouvaient à égalité à 0,9 seconde du terme de la rencontre, Beaujolais Basket en convertissant le premier de ses 2 LF  avait match gagné, il suffisait de manquer le deuxième pour faire courir le chrono  et empocher une 7ème victoire consécutive.
Mauvaise compréhension du joueur de la consigne du coach où malchance, toujours est-il qu’en rentrant le 2ème LF, il offrait un temps mort à l’adversaire et la possibilité d’une remise en jeu dans le camp adverse.
 
La suite, on la devine facilement, un formidable shoot de BADO qui aura été le véritable bourreau de nos joueurs et l’impensable se réalisait, plombant des joueurs Beaujolais abattus à contrario des Montbrisonnais qui croyaient avoir perdu le match quelques secondes auparavant.
 
Pour autant, résumer ce match à la dernière seconde de jeu serait trop réducteur et les joueurs Beaujolais auront d’autres regrets à la vue d’une prestation que l’on qualifiera de terne.
Les locaux qui avaient réussi un début de saison tonitruant sont en effet dans le dur à l’heure actuelle et malgré l’absence d’un LOPEZ convalescent, nous avions amplement les moyens de passer l’obstacle.
On connaissait le danger offensif de BADO et de MONTANANA, si ce dernier fut dans l’ensemble contenu, le premier cité a offert un récital offensif en portant son équipe à bout de bras.
 
Un début de match avec beaucoup d’absences défensives notamment au rebond permettait à Montbrison de prendre le large 25-17.
Beaujolais Basket réagissait et restait au contact de son adversaire mais sans pour autant faire la différence par la faute d’un déchet trop important.
 
Le mano à mano allait s’installer pour arriver au final que vous connaissez, dommage, frustrant mais maintenant il faut se projeter sur la phase retour qui va nous promettre un calendrier somptueux avec les réceptions successives de Feurs, Besancon et Pont de cheruy (les 3 premiers actuels) sans oublier Oullins et Golfe Juan.
 
Amateurs de basket, joueurs et supporters de Beaujolais Basket, bonnes fêtes de fin d’année à tous et nous vous attendons nombreux pour le choc du 20 Janvier 2018 avec la réception du leader Feurs.
 
Par Didier CONDEMINE le 17 Décembre 2017
 

Un joli cadeau de Noel avant l’heure pour les supporters Beaujolais

Exceptionnellement, je commencerais cet article par des remerciements pour mettre en exergue le travail accompli par les hommes et les femmes de l’ombre.
Sur une initiative un peu folle de Laurent BAMALE, le club avait décidé pour l’occasion de transformer la salle Fleuriatonne avec la pause d’un parquet et l’installation de tribunes. Grace à la participation de la municipalité de Fleurie, de la ville de Mâcon, de la société Aubonnet et fils / Gerflor et des bénévoles que nous ne remercierons jamais assez, la réussite a été à la hauteur de nos espérances.
 
Maintenant place au basket et à un derby comme toujours très attendu que l’on soit Prisséen ou Beaujolais.
Parfois, dans ce genre de match, l’enjeu prend le pas sur le jeu, hier c’est tout le contraire qui s’est produit avec des joueurs galvanisés par l’effervescence qui entourait ce match.
Notre équipe était malheureusement privée de son homme fort du mois de Novembre, Rafael LOPEZ, blessé le week-end précédent à Marseille.
Cette absence allait forcément avoir son influence et le match allait se résumer à l’opposition de deux styles de jeu diamétralement opposés.
Beaujolais se devait d’étirer au maximum la défense adverse pour libérer ses shooters extérieurs pendant que Prissé allait s’évertuer à pilonner une raquette locale amputée.
 
Le début de match pouvait laisser s’instaurer le doute dans les rangs d’une équipe beaujolaise en souffrance en attaque pour trouver des solutions. Prissé volait quelques ballons pour s’offrir quelques paniers faciles en contre attaque et faire un mini-break. Heureusement, BAGOU en sortie de banc trouvait la mire à 3 pts pour éviter de prendre la marée tango (16-21 10ème).
 
Les visiteurs continuaient sur leur lancée et deux oublis défensifs sur STAELENS offraient un petit matelas aux Prisséens (22-30 14ème). C’était le moment choisi par nos artilleurs, SIMON, NELATON et YAICI pour signer 3x3pts en 1mn30 et prendre les commandes du match (37-33 16ème).
Mais DA SILVEIRA et DEAL, bien aidé par ZAPHA martyrisaient une défense Beaujolaise pourtant pleine d’énergie à l’image de DIATTA, GARGUET et TSHEFU.
C’est donc avec une certaine logique que Prissé pouvait rentrer aux vestiaires avec un petit avantage (40-43).
 
Les rangs Beaujolais étaient dubitatifs sur la capacité de ses protégés à contenir la densité physique adverse.
Le basket n’est pas réservé aux grands gabarits et Beaujolais Basket allait durant un 3ème quart d’anthologie en apporter la preuve.
Dans le sillage d’un VIRBALAS en réussite (8pts en 4 minutes), Beaujolais Basket signait un 16-6 pour passer devant. NELATON commençait alors son récital toujours aider par un SIMON qui profitait de la moindre ouverture pour punir les Maconnais. L’écart enflait (69/54) mais les visiteurs revenaient dans le match à l’aube du dernier quart (69/59 30ème).
 
NELATON sur un nuage continuait son show (11pts en 2mn30) pour offrir un avantage substantiel (82/63 34ème).
Mais la magie du basket et la volonté affichée par les Prisséens allaient leur permettre de grignoter leur retard dans un premier temps par un bon passage de DEAL qui passait ensuite le relais à DA SILVEIRA et GODJO SITCHI pour asséner un 8-0 à nos joueurs (89/84 38ème).
Le match était relancé et il fallait tout le sang froid d’un SIMON marqué à la culotte sur la ligne des lancers francs pour offrir ce derby aux supporters Beaujolais.
 
Pour finir quelques chiffres :
- 15 comme le nombre de paniers à 3pts marqués par B.B.
- 71/96 soit le nombre de points marqués par les extérieurs Beaujolais
- 57/91 soit le nombre de points marqués par les intérieurs Prisséens 
 
Une opposition de jeu qui a rendu ce match un peu fou pour le bonheur des supporters présents, un derby viril et engagé mais jouer dans un bon état d’esprit.
 
Bravo à nos joueurs et à tout le staff pour avoir répondu présent car la pression était immense, mais pour faire un beau match de basket il faut être deux et nous devons également remercier les Prisséens et leur public pour avoir fait de cette soirée une belle propagande de notre sport.
 
Savourons durant 72 heures cette victoire avant de se concentrer (on sait que c’est toujours difficile après un derby où on laisse beaucoup d’influx nerveux) sur le dernier match aller et le déplacement à Montbrison.
Encore un effort pour viser une 7ème victoire consécutive et finir l’année en apothéose.
 
Pour Beaujolais Basket : Maxime NELATON 24 pts - Laurent BAGOU 7 pts - Benjamin COSTE 5 pts - Boudjema YAICI 14 pts - Matthieu SIMON 21 pts - Mantas VIRBALAS 12 pts - Kévin TSHEFU 0 pt - Anthony GARGUET 5 pts - Rafael LOPEZ bléssé - Adam DIATTA 8 pts
 
Pour ES Prissé Mâcon : Florent CORNEO 4 pts - Guy KODJO SITCHI 6 pts - Gary STAELENS 5 pts - Jean Paul LANDU BONGO 4 pts - Julien MONTOYA 3 pts - Martin NGALORO 8 pts - Rudy DEAL 18 pts - Jean Claude ZAPHA 8 pts - Octavio DA SILVEIRA 23 pts - Thibault CHEVIGNY 12 pts
 
Par Didier CONDEMINE le 10 Décembre 2017
 

Et de cinq à Marseille, victoire 90 - 84

Après une trêve de 15 jours, le championnat reprenait ses droits avec un déplacement méditerranéen pour rencontrer une équipe Marseillaise en difficulté en ce début de championnat (3V-7D).
L’objectif des bleus était de confirmer leur bonne santé actuelle en essayant de ramener une troisième victoire consécutive à l’extérieur.

La rencontre commençait sur des bases très offensives avec une belle efficacité de YAICI et NELATON qui trouvaient rapidement la mire. LOPEZ, BAGOU puis GARGUET prenaient le relais pour signer un premier quart de haute volée permettant à nos couleurs de prendre le large (31-18 10ème).

Durant le 2ème quart, Beaujolais Basket gâchait quelques occasions qui auraient pu leur permettre de tuer le match et les Marseillais grâce aux efforts de GNABOUA revenait dans le match avant la pause (48-40).

Le retour des vestiaires était plutôt probant pour les bleus qui signaient un 6-0 mais les locaux par MANGA sonnaient la révolte pour recoller à l’aube des dix dernières minutes (64-60).

BENZEVAL discret jusque-là faisait souffrir notre secteur intérieur et GNABOUA encore lui permettait à Marseille de prendre les commandes (67-66 34ème).
Boudje côté Beaujolais et TISBA côté local se répondaient du tac au tac mais inexorablement les Marseillais semblaient prendre l’ascendant sur une équipe Beaujolaise privée de LOPEZ à l’abord du money time (79-84 39ème).
S’en suivait alors 5 secondes de folie où BAGOU puis YAICI qui volait un ballon sur remise en jeu remettait les deux équipes à égalité.
Marseille gérait mal ses dernières possessions et NELATON allait sceller le sort du match en se montrant intraitable sur la ligne des lancers.

Quel finish pour une victoire que l’on peut presque qualifier de hold-up alors que nous avions les armes pour se rendre ce match facile plus tôt dans la soirée.
L’essentiel a été acquis et il ne faut pas oublier que ce samedi a offert de grosses surprises en terme de résultats ce qui témoigne de la densité de la poule.

Félicitations à tous pour cette victoire et les ressources affichées avec une mention spéciale à Boudje qui confirme son retour et BAGOU qui s’affirme, mais déjà il faut se projeter sur le prochain match.
Un match forcément particulier pour plusieurs raisons, la première parce que nous aurons la joie de recevoir nos voisins de Prissé Macon pour le derby et la deuxième parce que ce match sera délocalisé exceptionnellement à Fleurie suite à l’indisponibilité de la salle Georges Lavarenne.
Les Mâconnais qui restent sur une échec à domicile face à Golfe Juan viendront en terre Beaujolaise avec des ambitions et un esprit revanchard.
Nos adversaires ont recruté fort à l’intersaison avec les arrivées de DA SILVEIRA et CHEVIGNY qui apportent leur talent offensif. Cette équipe a également densifié le côté athlétique avec l’apport de NGALORO.
Rajoutons les DEAL et CORNEO qui ont souvent brillé face à notre équipe et l’on s’apercevra de l’ampleur de la tâche.
Une autre particularité de cette équipe, son nombre de gauchers (quatre si je ne m’abuse), un élément dont il faudra tenir compte.

Place à la préparation et à la concentration pour un match forcément différent aux yeux des supporters que nous attendons nombreux samedi prochain à 20h30.
Bonne semaine à tous et rendez-vous à Fleurie.
 
Pour le SMUC : Lionel TISBA 12pts - Gael BENZEVAL 8pts - Olivier BARDET 5pts - Stéphane MANGA 18pts - Arnaud GNABOUA 24pts -  Cédric MARTINEZ 3pts - Jean Christophe BOYE DON 3pts - Hakim SAYAH 5pts - Rémy PEDEBOSCQ 2pts - Steven OBIEJESI 4pts
 
Pour Beaujolais Basket : Maxime NELATON 16pts - Laurent BAGOU 22pts - Benjamin COSTE 0pt - Boudjema YAICI 22pts - Mantas VIRBALAS 7pts - Kévin TSHEFU 3pts - Anthony GARGUET 8pts - Rafael LOPEZ 11pts - Adam DIATTA 1pt
 
Par Didier CONDEMINE le 03 Décembre 2017
 

Les bleus visent la passe de cinq face à Marseille

A tout juste une semaine du très attendu derby, Beaujolais Basket joue ce samedi soir à Marseille, un mal classé. L’équipe de Franck MACAIRE espère signer un cinquième succès de rang et conforter sa quatrième place.

 
Mis à part le raté lors de la cinquième  journée, à domicile contre le Puy en Velay, les bleus se montrent impériaux. Restant sur quatre victoires d'affilée, ils ont l'occasion de poursuivre sur leur lancé, samedi soir, en cité phocéenne. « Nous y allons pour tenir notre rang. Nous avons bien travaillé et arrivons avec confiance », souligne Franck MACAIRE. Mais l'absence de rencontres lors des deux dernières semaines peut-elle freiner la dynamique ? « Ça casse le rythme, c'est sûr. A nous de repartir de l'avant, et d'emmagasiner de la confiance », ponctue le coach.

Le derby est en ligne de mire pour les bleus. Au bout d’un long aller-retour de plus de 700 km entre Quincié en Beaujolais et Marseille, les hommes de Franck MACAIRE goûteront d'une semaine bien chargée en vue de la réception de Prissé Macon.
Reste que, pour préparer au mieux ce derby et faire le plein de confiance, il faudra éviter le faux pas dans les Bouches du Rhône, chez un mal classé, 13e, qui affiche un bilan famélique : 3 victoires / 7 défaites. Trois succès acquis face à Lons le Saunier / Le Puy en Velay, à domicile, et l'Ouest lyonnais Basket, à l’extérieur.
 
 
Pour mettre toutes les chances de son côté, Beaujolais Basket a débarqué en début d'après midi à Marseille. Après quelques heures de repos et la collation à l'hôtel, les bleus prendront la direction du gymnase pour une rencontre prévue à 20h00.
 
Par Aurélien VERCHERE le 02 Décembre 2017
 

Beaujolais Basket confirme son redressement à domicile

Depuis le 21 octobre et la victoire face à Sapela, notre équipe s'était déplacée quatre fois consécutivement avec notamment deux belles victoires à Oullins et Golfe Juan.
L'objectif de ce match était la confirmation devant un public qui s'impatientait quelque peu devant le jeu proposé en ce début de saison.
 
Pour ce faire, il fallait disposer de l'adversaire du soir, Lons le Saunier, promu cette saison en NM2 et qui affichait une belle santé comme en témoignait leur dernière victoire face à Pont de cheruy.
Si Beaujolais se présentait au complet, Lons le Saunier déplorait l'absence de leur maître à jouer, MARAUX.
 
Après un début de match équilibré où Beaujolais Basket laissait filer beaucoup de LF (2/7), les locaux sous l'impulsion d'un SIMON des grands soirs assénaient un terrible 19/2 à des Lédoniens trop permissifs en défense.
Le coach Beaujolais pouvait faire souffler ses cadres et les joueurs venus du banc allaient continuer sur le même tempo à l'instar de TSHEFU.
 Après avoir réussi cette entame (31/16 10ème), l'écart va continuer à croître mais dans un basket "Champagne" certes attrayant pour les spectateurs mais certainement beaucoup moins pour les entraîneurs.
Cette orgie de basket offensif convenait à merveille à nos joueurs qui regagnaient les vestiaires avec une avance confortable (55/36).
 
On pouvait croire le match plié et c'est tout le contraire qui allait se produire. Les visiteurs du soir n'avaient pas abdiqués et en s'évertuant à pilonner une raquette Beaujolaise en difficulté, ils infligeaient un 9/0 qui les ramenait très vite à 10 pts.
SIMON marqué de près, NELATON se voyait offrir une multitude d'occasions qu'il ne pouvait malheureusement convertir. Le salut venait d'un LOPEZ sur la lignée de ces dernières prestations et d'un BAGOU décidément fort précieux et à priori insensible à la pression.
Beaujolais Basket continuait la course en tête (71-60) mais on pouvait ressentir une certaine fébrilité qui allait se confirmer durant le 4ème quart. MENO à l'intérieur et PLAS par 2 x 3 pts maintenait  les locaux sous pression mais leur déchet sur la ligne des lancers (12/23 pour Lons mais 9/19 pour BB) leur empêchait un rapproché plus significatif.
À trois minutes du terme, c'est Matthieu SIMON qui parachevait son œuvre avec 2 x 3 pts consécutifs qui scellait le sort du match. L'écart final est sévère pour une équipe de Lons qui a montrée des choses intéressantes avec un secteur intérieur taillée pour la N2.

Bravo à notre équipe pour cette 4ème victoire consécutive qui nous repositionne dans la première partie de tableau. Si l'ensemble des joueurs à fait son travail, mention spéciale à SIMON et LOPEZ pour leur performance sans oublier le retour encourageant de BOUDJE pour les semaines à venir.
Ce match aura été finalement le résumé des qualités et des défauts de notre équipe, un potentiel offensif indéniable, une alternance dans le jeu prometteuse mais aussi des errements défensifs encore trop nombreux pour assommer l'adversaire.
Maintenant, après une semaine de repos, Beaujolais Basket se déplacera à Marseille le 2 Décembre pour continuer sur sa lancée, nous aurons le temps ensuite de penser à nos chers voisins.
 
Par Didier CONDEMINE le 19 Novembre 2017
 

Beaujolais Basket doit continuer sur sa lancée !

Les Bleus affrontent ce samedi l'équipe Jurassienne de Lons le Saunier à l'occasion de la 10ème journée de championnat NM2. Une confrontation inédite entre les deux clubs, qui s'annonce particulièrement accrochée. 
 
Se surpasser. Voilà ce que Beaujolais Basket va devoir faire, ce samedi, dans sa salle. Pour le compte de la 10ème journée, les Bleus affrontent un nouveau venu dans la compétition, déjà considéré comme un adversaire redoutable après neuf journées de championnat.
L'équipe de Lons le Saunier a frappé un grand coup le week-end dernier en s'imposant à domicile face à Pont de Cheruy.
 
Pour affronter les Jurassiens, les Bleus devraient se présenter au grand complet et semblent bien décidés à arracher cette victoire qui leur permettrait de continuer de regarder vers le haut du tableau et de passer les fêtes au chaud.
 
Beaujolais Basket partira toutefois favori, à domicile, contre une équipe dirigée à la mène par Charly MARAUX. Mais le match s'annonce indécis comme les Jurassiens ont, comme Beaujolais Basket, un effectif complet jusqu'au bout du banc.
 
Beaujolais Basket vs AL Lons le Saunier : Samedi 18 Novembre - 20h30 - Salle Georges Lavarenne
 
Par Aurélien VERCHERE le 17 Novembre 2017
 

Beaujolais Basket crée la surprise à Golfe Juan

Au soir du 15 Octobre 2017, après la 4ème défaite de la saison à Pont de Cheruy, j’avais utilisé l’expression “la vérité d’un jour n’est pas forcément celle du lendemain”.
Je dois reconnaitre que je ne pensais pas que ce vieil adage se vérifierait aussi rapidement.
 
Comment imaginer qu’une équipe de Beaujolais Basket assommée par une défaite à domicile face au Puy en Velay en encaissant 99 points à domicile puisse aligner 3 victoires consécutives ?
Bonne question me direz-vous, alors on va essayer d’expliquer une partie de ce changement car l’autre partie appartient à la magie du sport et de ses incertitudes.
 
Si la réception de Sapela le 21 Octobre à domicile paraissait être dans les cordes de Beaujolais Basket, la suite du programme s’apparentait plus à un parcours de haute montagne avec des cols presque insurmontables du style Lyonso et Golfe Juan.
Il faut croire que nos joueurs aiment les difficultés car c’est dans ces deux déplacements périlleux qu’ils vont signer deux succès retentissant acquis tous les deux sur le fil mais dans des matchs à la physionomie totalement différente.
 
La victoire d’Oullins était le fruit d’une option défensive qui allait s’avérer déterminante (la zone) couplée d’une performance individuelle hors norme de LOPEZ.
Hier soir, changement de registre contre une équipe de Golfe Juan habituée du haut de tableau et désireuse de s’imposer à domicile après un début de saison sur courant alternatif.
La première mi-temps sera placée sous le registre de l’offensif. Les frères VEBOBE commencent la rencontre tambour battant mais COSTE et LOPEZ alimentent le score côté Beaujolais pour prendre les devants (21-17 10ème).
 
Le 2ème quart va s’avérer être un véritable feu d’artifice des artilleurs locaux avec un danger venant de partout. TRIFOGLI et PAOLI se joignaient aux plus attendus VULLIN et KARAIBRAHIMOVIC pour enchainer 7 x 3pts consécutifs. Il fallait être solide pour résister à cette avalanche de paniers primés et NELATON toujours soutenu par LOPEZ ramenaient notre équipe au contact à la mi-temps (46-47).
 
Le 3ème quart allait commencer sur les mêmes bases, les changements de défense s’avéraient infructueux pour contenir une équipe locale en totale réussite (14 x 3pts dans les 30 premières minutes) et l’écart se creusait logiquement pour atteindre un matelas intéressant à l’aube des dix dernières minutes (66-75).
 
Mais ce match d’attaques allait soudainement basculer dans un tout autre registre celui de la défense avec une fatigue qui faisait forcément son apparition. SIMON et LOPEZ ramenaient rapidement Beaujolais Basket dans le rétroviseur de Golfe Juan sans pouvoir pour autant prendre les devants. Chaque possession valait de l’or et VEBOBE pensait certainement avoir fait un grand pas en offrant 6 pts d’avance à 2,12mn du terme (78-84).
Après un panier de LOPEZ, c’est le bourreau des Oullinois le week-end précédent, Laurent BAGOU qui allait encore frapper en rentrant un 3pts plus qu’important à 17 secondes qui ramenait Beaujolais Basket à 1 point (83-84). Beaujolais Basket concédait rapidement la faute et KARAIBRAHIMOVIC auteur d’une belle prestation  jusque là se trouait  en ratant ses 2 LF.
La suite, vous l’avez devinée, un panier de Mantas VIRBALAS plutôt effacé jusque là à 5 secondes de la fin donnait la victoire aux bleus (84 - 85).
 
Bravo à tout le staff et aux joueurs pour cette victoire acquise dans la douleur mais il fallait du caractère pour résister à la réussite des locaux et pouvoir jouer quelque chose en fin de rencontre, mention à NELATON et LOPEZ pour leur prestation.
Si ce succès est à savourer et nous replace idéalement dans le milieu de tableau, il va vite falloir se remobiliser pour deux raisons.
La première, celle de  devoir confirmer devant son public. La deuxième, c’est tout simplement que le prochain adversaire (Lons le Saunier) vient de réussir un exploit retentissant en dominant l’ogre de la poule (Pont de Cheruy).
Ce promu, articulé autour d’un axe meneur-pivot de haut niveau (MARAUX et MENO) et renforcé a l’intersaison par l’ex-intérieur Oullinois LUSE a posé des problèmes à toutes les équipes depuis le début de saison donc méfiance et encore méfiance.
 
Bonne semaine à tous en attendant le Samedi 18 Novembre pour la réception à 20h30 de Lons le Saunier.
 
Pour Beaujolais Basket : Maxime NELATON 20 pts - Laurent BAGOU 7 pts - Benjamin COSTE 5 pts - Boudjema YAICI 3 pts - Matthieu SIMON 13 pts - Mantas VIRBALAS 6 pts - Kévin TSHEFU 1 pt - Anthony GARGUET 2 pts - Rafael LOPEZ 26 pts - Adam DIATTA 2 pts
 
Par Didier CONDEMINE le 12 Novembre 2017
 

Beaujolais Basket au complet pour un déplacement délicat

Les Bleus sont partis en tgv ce samedi matin pour la côte méditerranéenne.

 
Le gymnase Jacques ALLINEI est le lieu de déplacement le plus loin pour la plupart des équipes de la poule. En ce jour de fête de l'Armistice, c’est au tour de Beaujolais Basket de se rendre dans les Alpes Maritimes pour y affronter l’équipe locale.
En effet, la 9ème  journée du championnat de basket de Nationale 2 opposera l’équipe de Golfe Juan Vallauris à Beaujolais Basket. Le staff et les joueurs Beaujolais sont partis samedi matin matin en tgv au départ de la gare Lyon Part Dieu en direction de la côté méditerranéenne. Et tous les joueurs sont du voyage.
 
 
Le coach Beaujolais, Franck MACAIRE, pourra s’appuyer sur un noyau au complet : « Même si nous traversons une série de rencontres compliquées, nous allons essayer de nous en sortir à Golfe Juan. Les gars viennent de prouver face à Lyonso qu’ils n’avaient pas l’intention de baisser les bras », commente le mentor Beaujolais.
 
Jouer Golfe Juan est une épreuve jugée difficile par bien des équipes qui se sont rendues sur le terrain de ce club. Les Bleus auront fort à faire pour venir à bout de leur adversaire du week-end qui de plus, jouera à domicile, sur un terrain qui reste lui aussi difficile à maîtriser d'ordinaire.
 
Le début de saison des Azuréens semble assez similaire aux Beaujolais avec un bilan comptable à l'identique (4 V - 4D). Habituellement imprenable à domicile, Golfe Juan a perdu 3 de ses 4 matchs à domicile cette année et compte bien stopper l'hemoragie. Après quelques semaines avec plusieurs blessures, l'effectif devrait être lui aussi au complet avec le retour à 100% des frères VEBOBE.
 
Nous vous tiendrons évidemment informés de l'évolution du score du match. Allez les Bleus !
 
Par Aurélien VERCHERE le 11 Novembre 2017
 

Beaujolais Basket s'offre un bol d'air à Oullins

Difficile de se déplacer à Oullins (5V-2D) pour une équipe à la recherche de ses repères après un début de saison en deçà des espérances.
Pour ce match, Beaujolais Basket enregistrait le retour dans le groupe de BOUDJE alors que nos adversaires se retrouvaient également au complet avec les retours de ZACHEE et HILD.

Comme trop souvent, les bleus rentraient mal dans le match avec une présence et une défense insuffisante ce dont profitaient à merveille l'altruiste PEGON aidé de HILD à la finition. Le coach Beaujolais allait proposer rapidement une défense de zone qui allait s'avérer être un véritable casse-tête pour une équipe Oullinoise en panne d'adresse.
Beaujolais Basket, en rentrant 2 x 3 pts par BAGOU et SIMON dans la dernière minute revenaient presque miraculeusement dans le match (16 - 17 10ème).

Empêtrés devant la defense de Beaujolais Basket, le salut d'Oullins venait de COULIBALY et MEITE  (les deux intérieurs) qui scoraient tour à tour à 3 pts.
Pour nos couleurs, LOPEZ bien servi par ses coéquipiers commençait son chantier dans la raquette pour tenir son équipe au contact (33 - 36).
 
On pouvait craindre le réveil d'un HAQUET très discret mais au contraire c'est Beaujolais Basket qui allait proposer un basket propre en s'appuyant sur la domination de nos intérieurs pour signer un cinglant 9-0 et prendre les commandes. Au moment où les locaux se retrouvaient habités par le doute, VIRBALAS, coupable de deux anti-sportives sur le match se voyait contraint de regagner les vestiaires.
Dommage que les joueurs n'aient pas encore assimilés les nouvelles règles et bannis de leur jeu les mauvais réflexes.
Les locaux profitaient de cette aubaine pour revenir dans un match dont ils semblaient perdre le fil. Heureusement pour nos couleurs, LOPEZ au four et au moulin (12 pts au 3ème QT) tenait son équipe au contact à l'aube des dix dernières minutes (59 - 59).
 
Le début du 4ème quart fut compliqué pour les bleus, Oullins pensait enfin avoir trouver la mire en rentrant 3 x 3pts consécutifs qui offraient un avantage substantiel (70 - 61). Beaujolais Basket provoquait des fautes et grappillait lentement son retard sur la ligne des lancers francs.
MEITE, meilleur Oullinois de la soirée pensait offrir la victoire aux siens par son troisième 3pts de la soirée mais LOPEZ encore lui me direz-vous allait ramener Beaujolais Basket à égalité à 40 secondes du terme.

La prolongation hésitera longtemps à désigner le vainqueur du soir. ZACHEE, impressionnant défensivement répondait à NELATON.
La belle histoire de cette soirée sera signée par Laurent BAGOU. Ce dernier, ancien joueur Oullinois et néo-Beaujolais sera le héros de cette fin de match en signant 7pts consécutifs qui crucifieront ses anciens coéquipiers. Les bleus l'emportent 83 à 89.
 
Bravo à tous, joueurs et staff pour cette victoire importante comptablement et moralement avec une mention spéciale à la performance de LOPEZ. Des signes encourageants en terme de jeu ont pu être entrevus mais en aucun cas des certitudes.
La semaine prochaine nouveau déplacement périlleux à Golfe Juan, l'objectif sera de continuer à se rassurer avec l'espoir de renouveler l'exploit d'une victoire extérieure.
 
 
Pour Beaujolais Basket : Maxime NELATON 13 pts - Laurent BAGOU 15 pts - Benjamin COSTE 3 pts - Boudjema YAICI 0 pt - Matthieu SIMON 17 pts - Mantas VIRBALAS 10 pts - Kévin TSHEFU 0 pt - Anthony GARGUET 0 pt - Rafael LOPEZ 29 pts - Adam DIATTA 2 pts
 
Pour LYONSO : Demian DOMENECH 0 pt - Pierre HILD 14 pts - Mantas KAZONAS 16 pts - Clément PEGON 8 pts - Yannick ZACHEE 8 pts - Philippe HAQUET 3 pts - Tom FOUCAULT 10 pts - Namori MEITE 15 pts - Bali COULIBALY 9 pts
 
Par Didier CONDEMINE le 05 Novembre 2017
 

Beaujolais Basket s'offre un joli défi en disposant de Tarare 104-79

Le tirage de la coupe de la Ligue qui offrira fin Novembre un ticket à un club Lyonnais pour accéder à la Coupe de France avait offert à notre équipe un adversaire respectable avec cette équipe de Tarare qui réalise à l'échelon inférieur un bon début de saison (4V 1D).
Les tarariens emmenés par 2 exBeaujolais avec VIGNON et DURILLON ont pour objectif de jouer le haut de tableau de leur championnat NM3 et avaient le privilège de partir avec 7 pts d'avance au coup d'envoi.
On pourrait épiloguer longtemps sur ce règlement absurde propre au basket et qui défi les lois de l'équité sportive, en effet, nous n'avons jamais vu une équipe de foot partir avec des buts de retard où Bolt obligé de partir cinq mètres derrière ses adversaires pour leur laisser un espoir.

Toujours est-il que les locaux ont montré durant une mi-temps qu'ils n'avaient pas besoin d'aide pour mettre à mal une équipe Beaujolaise lymphatique  à souhait.
VAUQUOIS et DURILLON tenaient la dragée haute à Beaujolais Basket et profitaient même des largesses défensives pour augmenter son pécule à la pause 51-40.

Les vestiaires visiteurs ont du quelque peu trembler à la mi-temps car notre équipe va montrer un autre état d'esprit bien aidé par une réussite à 3 pts retrouvée ( 7x3pts dans le 3ème par NELATON, BAGOU et SIMON).
Une défense plus agressive permettait de prendre progressivement l'ascendant sur une équipe Tararienne en manque de rotation (73-69 30ème).

Le dernier quart verra définitivement Beaujolais Basket prendre le contrôle du match mais ne nous arrêtons pas au score final qui est plus que sévère pour les battus et ne reflète en rien la physionomie du match.

Maintenant, place à un adversaire d'un tout autre calibre que nos joueurs connaissent bien pour avoir subi leur loi voilà 15 jours en championnat.
Autre contexte, autre match, une chose est sure, il faudra fournir une toute autre prestation pour espérer rivaliser avec une équipe de Pont de Cheruy intraitable depuis six matchs et qui ne laissera certainement pas passer l'occasion de prendre 1 ou 2 pts supplémentaires par le biais d'un bon parcours en coupe.

Attention, ce match se déroulera cette semaine soit Mardi 31 Octobre, soit Mercredi 1er Novembre à Pont de cheruy, nous vous tiendrons informés dès que nous aurons connaissance de l'horaire.
 
Par Didier CONDEMINE le 29 Octobre  2017
 

Les bleus ont renoué avec la victoire

L'équation de ce match était simple, entre deux équipes en difficulté depuis trois matchs chacune des deux équipes se devaient de se rassurer en retrouvant le chemin de la victoire. C'est chose faite pour les joueurs Beaujolais qui à défaut d'offrir une partition parfaite auront fait le nécessaire durant 25 minutes pour s'offrir une victoire sans discussion.

Pour chasser le doute, rien de tel qu'une bonne entame et le 1er quart-temps va très vite permettre aux Beaujolais de prendre les devants emmenés par le duo NELATON - LOPEZ. Une défense plus efficace et le non match d'EKANI (ancien joueur de BB) permettait à nos protégés de prendre le large (23-12 10mn).

L'adresse extérieure des shooteurs Beaujolais, SIMON en tête permettait à Beaujolais Basket de s'offrir un matelas substantiel à la mi-temps (42-27).
 
On pouvait envisager une équipe visiteuse transfigurée en 2ème mi-temps mais il n'en fut rien. Beaujolais Basket assénait un rapide 19/5 à SAPELA qui portait l'avantage à son maximum (61-32 25ème).
Dommage que par la suite, l'équipe n'ait pas su garder la concentration suffisante pour effectuer un match référence. Les visiteurs lutteront jusqu'au bout pour adoucir finalement la défaite (65-86).

Outre la victoire, la satisfaction vient forcément des 65 points encaissés et de l'adresse retrouvée, le bémol venant de l'incapacité à produire un match plein durant 40 minutes.
Dans un championnat dont le niveau et la professionnalisation des équipes ne cessent de monter, il faudra certainement redoubler de travail pour trouver les ajustements nécessaires.

Un intermède Coupe de la Ligue emmènera  samedi prochain notre équipe à Tarare (NM3) contre un club qui réussit un superbe début de saison et qui rêve certainement de faire chuter Beaujolais Basket.
A notre staff de préparer avec tout le sérieux nécessaire ce déplacement car il serait dommage de replonger dans les tourments de la défaite avant deux déplacements délicats en championnat (Lyon SO puis Golfe-Juan).
 
Par Didier CONDEMINE le 22 Octobre 2017
 

Opération reconquête ratée pour Beaujolais Basket

Pour une équipe en souffrance comme pouvait l’être Beaujolais Basket, se déplacer à Pont de Cheruy était tout sauf une sinécure. En effet, ces derniers restaient sur trois victoires consécutives et l’ambition affichée n’est autre que celle de la montée en NM1.
Pour cela, les dirigeants ont bâti une équipe admirable avec une densité athlétique très importante.
 
Aujourd’hui, force est de constater que notre équipe n’est pas capable de jouer avec les mêmes armes mais pour autant ce match va laisser un sentiment curieux aux supporters Beaujolais.
Beaujolais diminué par les absences de BOUDJ et GARGUET commençait le match dans la difficulté en encaissant un trop rapide 0-8 après deux minutes de jeu.
Le coach Beaujolais optait alors pour un changement de défense (défense de zone) qui n’allait pas porter ses fruits dans un premier temps par la faute d’un DAHAK adroit à 3 pts (12-23 10ème).
Pour autant, par cette défense Beaujolais Basket allait progressivement réussir à faire déjouer l’adversaire avec seulement 40 pts encaissés en 30 minutes.
 
Hélas, le basket est un sport d’adresse et cette dernière avait décidément fui les mains Beaujolaises qui outre le fait de subir la pression défensive collective adverse n’allait jamais trouver la mire sur le shoot extérieur.
Contraint de faire la course poursuite, l’écart oscillant de –12 à –16, les Beaujolais gâchaient parfois bêtement des ballons gagnés défensivement et ne parvenaient pas à pousser les Pontois dans le doute. Les bleus s'inclinent logiquement à Pont de Cheruy 63 à 50. 
 
Au bilan, une défaite de plus certes au compteur mais à relativiser devant l’adversité du soir.
Le temps est à celui de la mobilisation des énergies de tous pour trouver une solution collective à cette période de doutes, nous aurons besoin de tout le monde, la saison est longue (6 matchs joués sur 26) et la vérité d’aujourd’hui n’est pas forcément celle du lendemain.
 
Un match important attend notre équipe samedi prochain à domicile où le faux pas est interdit pour retrouver un minimum de confiance.
Une chose essentielle, essayons d’aborder ce match avec détermination en montrant à nos adversaires que l’on veut à tout prix cette victoire.
 
Bonne semaine à tous pour un match déjà charnière dans la saison.
 
Par Didier CONDEMINE le 15 Octobre 2017
 

Une claque pour Beaujolais Basket défait 99 à 91 à domicile

Pour faire une analyse de ce match, deux solutions s’offrent à vous, soit vous utilisez le langage politiquement correct en résumé ”la langue de bois” en parlant d’accident de parcours soit vous utilisez un langage plus direct en parlant d’humiliation et de naufrage collectif.
 
C’est cette 2ème option que j’ai choisi au risque de m’attirer les foudres de certains qui trouveront mon résumé et les termes employés inappropriés. Pour autant , cette perception sera peut être partagée par une partie des spectateurs Beaujolais présents samedi soir.
 
Un chiffre, un seul, le 99, soit le nombre de points encaissés par notre équipe face au Puy en Velay (67pts marqués par match depuis le début de saison) pourrait résumer à lui tout seul les carences Beaujolaises. Alors certes, les exploits individuels offensifs de certains ont pu donner l’espoir où l’illusion mais pour gagner un match il faut mettre d’autres ingrédients sur le terrain.
 
Notre défense individuelle a été fantomatique, des joueurs battus dans tous les 1c1, des aides défensives trop souvent inexistantes, des joueurs qui baissent la tête.
Nos adversaires du jour avec tout le respect qu’ont leur doit joueront toute la saison pour se sauver avec des joueurs aux qualités individuelles parfois limitées pour la NM2 sans être péjoratif où blessant à leur encontre. Par contre, cette victoire ils sont venus la chercher avec des valeurs de solidarité, de hargne, d’envie, un coach qui pousse ses joueurs et propose des alternatives défensives auxquelles les siens ont répondu.
 
Voilà tout ce qui a manqué à notre équipe hier soir pour exister et espérer rivaliser.
Maintenant, place à la remise en cause, à l’autocritique individuelle et collective sans lesquelles le rebond n’est pas possible.
Le prochain match sera plus que périlleux à Pont de Cheruy qui vient d’enchainer trois victoires mais plus que le résultat, aujourd’hui, il s’agit avant tout de remettre son basket à l’endroit.
 
Bonne semaine de travail au staff et aux joueurs pour préparer ce match.
 
Pour Beaujolais Basket : Maxime NELATON 12 pts - Laurent BAGOU 5 pts - Benjamin COSTE 16 pts - Boudjema YAICI bléssé - Matthieu SIMON 33 pts - Mantas VIRBALAS 0 pt - Kévin TSHEFU 0 pt - Anthony GARGUET 6 pts - Rafael LOPEZ 13 pts - Adam DIATTA 6 pts
 
Pour l'ASM Basket : Hugo BOYER 9 pts - Colin PROVOST 26 pts - Franck DIAMBRA 12 pts - Pierre Thomas GAUTHIER 5 pts - Steeve SOLIMAN 19 pts - Hicham FEKKAK 7 pts -  Lionel GAUDOUX 9 pts - Viktoras CHODOSOVSKIJ 12 pts

Par Didier CONDEMINE le 08 Octobre 2017
 

Plombée par une deuxième mi-temps cauchemardesque, Beaujolais Basket s'incline 74 à 80


Pour ce 2ème déplacement de la saison, Beaujolais Basket se déplaçait en terre Bisontine avec la volonté de s'imposer pour s'installer dans le haut du tableau.
Hélas, le résultat final allait donner de gros regrets aux Beaujolais mais confirmait également les inquiétudes entrevues à domicile.
Face à des adversaires privés de DHABI et en manque de rotations, Beaujolais était privé de Boudjema.
 
Le 1er quart était un festival offensif où STANKOVIC (pourtant attendu à ce niveau) se jouait des défenseurs Beaujolais pour offrir un matelas substantiel 24-13 après 6mn30 de jeu.
Le réveil des bleus orchestré par SIMON se traduisait par un 11-0 qui permettait de clôturer ce premier quart sur un pied d'égalité (26-26).
 
Le 2eme quart continue sur les mêmes bases avec un STANKOVIC toujours aussi dangereux (22pts à la mi-temps) mais Beaujolais Basket allait profiter d'un excellent passage de VIRBALAS pour conclure le 2ème acte sur un 13-0 qui offrait à notre équipe un avantage non négligeable à la pause (51-41).
 
En basket tout va vite, une pression défensive adverse qui augmente, une adresse en berne et Beaujolais Basket allait totalement s'effondrer incapable de trouver des solutions collectives tant en attaque qu'en défense. Le résultat, un cinglant 7-23 dont nos joueurs ne pourront se remettre.
Sans rien lâcher pour autant, les bleus où seuls VIRBALAS et LOPEZ à un moindre degré surnageaient et allaient subir la loi de Bisontins tout heureux de revenir ainsi dans un match mal engagé.
 
Notre faillite offensive en 2ème mi-temps avec 23 points marqués dont seulement 6pts par l'ensemble des joueurs extérieurs explique bien entendu en partie cette défaite.
Pour autant, à défaut de stabilité en attaque, il est impératif de pouvoir élever notre niveau d'intensité défensive car il est  bien évident que pour pouvoir espérer jouer un rôle dans un championnat aussi dense que celui de la N2, l'expérience montre que la prime de la victoire revient plus souvent aux équipes capables de jouer en 70pts.
 
Maintenant, place à la réception du Puy en Velay qui a enregistré sa 1er victoire ce week-end.
La victoire est impérative car la suite du calendrier s'annonce délicate et il ne faut pas oublier que les deux premiers visiteurs de la salle Georges Lavarenne (OLB et Le Cannet) n'ont toujours pas gagnés le moindre match (0V-4D) donc méfiance et travail à l'ordre du jour.

Bonne semaine à tous pour préparer cette rencontre du Samedi 7 Octobre à 20h30.
 
Par Didier CONDEMINE le 01 Octobre 2017
 

Apprendre à voyager !

Si Beaujolais Basket semble avoir trouvé la bonne carburation à domicile, il doit désormais apprendre à voyager. L'obstacle Bisontin est de taille mais les Beaujolais sont prêts à aller au combat.

C'est dans le département du Doubs, ce soir, que les Beaujolais ambitionnent de glaner un premier succès à l'extérieur après un premier revers concédé du coté de Feurs lors de le deuxième journée de championnat.
A Besançon, Rafael LOPEZ et ses partenaires ont l’occasion de bonifier leur début de saison. A contrario, une défaite les ferait rentrer dans le rang. 
En face, une semaine après avoir concédé sa première défaite de la saison, le BESAC veut profiter de la venue des bleus pour se relancer.
 
Si les deux adversaires du soir disposent de solutions en attaque ( Nemanja Stankovic (19,3 points), Olushina Ikuesan (17,0), Henrikas Vorotnikovas (15,3) ou Matthieu Simon (19,00 points), Rafael LOPEZ (17,70 points) ), les bleus devront retrouver une assise défensive pour espérer l'emporter en terre Bisontine. 
 
Suivez l'évolution du score de la rencontre en suivant ce lien : http://​www.​beaujolais-​basket.​fr/​le-​club/​live-​match.​html
 
Par Aurélien VERCHERE le 30 septembre 2017
 

Beaujolais Basket assure l'essentiel !

En recevant une équipe du Cannet en difficulté au classement après ses deux défaites inaugurales, Beaujolais Basket se devait de confirmer le potentiel entrevu en ce début de saison avec l’objectif de garder la salle Georges Lavarenne inviolable le plus longtemps possible.
Pour atteindre cet objectif, Beaujolais Basket se présentait au complet avec le retour de Mantas VIRBALAS remis de son entorse et nous notions l’absence côté sudistes de BENETT.

Les visiteurs auteur d’un recrutement estival ronflant avec les arrivées de ZIANVENI et GRANT tous les deux ex-pensionnaires de la Pro A étaient dans l’obligation de redresser la barre pour être en adéquation avec leurs objectifs de jouer le haut de tableau.
Le début de rencontre souriait aux Beaujolais qui prenaient les devants (6-2) avant de subir un véritable trou d’air en encaissant un cinglant 15-0 sous l’impulsion d’un ZIANVENI incontrôlable.
Restant muet plus de 5 minutes et abusant des shoots extérieurs, Beaujolais Basket balbutiait son basket et ne devait son salut qu’à son adresse aux lancers francs.
SIMON ramenait les siens à 7 points au bout des 10 premières minutes et l’écart pouvait paraitre flatteur pour nos couleurs.

Le 2ème quart commençait tambour battant pour les bleus qui assénaient un 7/0 en 2 minutes pour ramener les 2 équipes à égalité. L’excellent passage de Benjamin COSTE associé à un sans faute sur la ligne des lancers permettait à Beaujolais Basket de prendre les commandes à la pause (44-38).

A la reprise le duo COSTE-LOPEZ portait des coups de boutoir profitant du jeu rapide proposé par les leurs et offraient aux locaux un avantage maximal de 12 pts. Le public pensait que le plus dur était fait, mais face à un adversaire ne lâchant rien et faute de rotations suffisamment efficaces, les visiteurs portés par ZIANVENI et GRANT restaient en vie à l’aube du dernier quart (66/57).

Le dernier quart sera celui de la frayeur pour le public Beaujolais qui sentait le souffle de l’adversaire sur une équipe Beaujolaise dans le doute. Le corps arbitral sanctionnait les visiteurs de 3 techniques pour contestation pendant que les bleus subissaient la nouvelle règle des antisportives (3 sur le match).
Maxime NELATON, discret jusque là rentrait un 3 pts salvateur suivi d’une pénétration pour donner 5 pts d’avance à 20 secondes du terme.
La fin de match offrira encore des frayeurs aux supporters avec une antisportive sifflée à notre encontre mais l’essentiel sera obtenue avec la victoire 86 à 82. 

Que retenir de ce match ? 
Une équipe Beaujolaise que l’on qualifiera “d’équipe sur courant alternatif” oscillant entre le bon et le médiocre. Une difficulté à trouver un équilibre dans le jeu offensif entre le jeu extérieur et le jeu intérieur. Un problème à contenir le jeu intérieur adverse (aides défensives insuffisantes) avec 42 pts encaissés dans la raquette. Une défense trop permissive en règle générale au vue des rotations offertes par le banc Beaujolais (82 pts encaissés à domicile...Aïe).
Mais on peut également trouver des signes positifs comme notre potentiel offensif avec un danger qui peut venir de partout, un pivot LOPEZ qui possède une lecture de jeu dont l’équipe ne tire pas aujourd’hui tout le fruit.
Enfin , notre équipe est faite pour courir et donner du rythme, c’est à elle de donner le tempo du match et pour l’avoir trop souvent oublié hier soir, elle aurait pu s’en mordre les doigts.
 
Maintenant, place à un déplacement en terre Bisontine contre un adversaire présentant le même bilan comptable à ce jour avec l’espoir de réussir une performance et de s’installer dans la première partie de tableau.

Bonne semaine à tout le staff et l’équipe pour préparer au mieux ce match.
 
Pour Beaujolais Basket : Maxime NELATON 10 pts - Laurent BAGOU 3 pts - Benjamin COSTE 13 pts - Boudjema YAICI 7 pts - Matthieu SIMON 19 pts - Mantas VIRBALAS 10 pts - Kévin TSHEFU 2 pts - Anthony GARGUET 6 pts - Rafael LOPEZ 14 pts - Adam DIATTA 2 pts
 
Pour le Cannet Côte d'Azur : Thomas ROS 13 pts - Jean Max HEJOAKA 9 pts - Maxime ZIANVENI 26 pts - Thibault AGOSTINI 3 pts - Derrick SCOTT 11 pts - Joseph GALAS 4 pts - Benjamin RICARD 4 pts - Kenneth GRANT 11 pts - Thibaud ARRIETA 1 pt
 
Par Didier CONDEMINE le 24 septembre 2017 
 

Retrouver l'allant de la victoire

Pour le compte de la 3ème journée de Nationale 2, Beaujolais Basket reçoit Le Cannet Côte d'Azur. Promus cette saison, les Cannettans connaissent un début de saison difficile après s'être inclinés à domicile dans le duel des promus la semaine dernière face à SAPELA. ( 67 / 77).
 
Quoi qu'il en soit, les Sudistes en version bête bléssée se déplacent en terre Beaujolaise avec l'obligation de redresser la barre s'ils veulent éviter que la crise ne s'installe.  Le CCAB compte plusieurs joueurs à surveiller dont un duo haut de gamme composé de Kenny GRANT et Maxime ZIANVENI. 
 
Du coté de Beaujolais, il faudra se relever de la défaite subi le week-end dernier sur le parquet de Feurs (71 - 81). Les joueurs de Franck MACAIRE ont manqué d'impact dans la raquette et d'adresse dernière la ligne des lancers francs en toute fin de rencontre pour espérer l'emporter face à une équipe de Feurs qui sera à n'en pas douter un des gros morceaux du championnat. Avec les retours de Boudjema YAICI , Mantas VIRBALAS et Anthony GARGUET (bléssé la semaine dernière à Feurs), l'ossature de l'éffectif Beaujolais semble plus forte sur le papier, les coéquipiers d'Adam DIATTA se doivent de jouer 40 minutes avec une intensité maximale.
 
Rendez-vous ce samedi 23 septembre à 20h30, salle Georges Lavarenne. 
 
Par Aurélien VERCHERE le 22 septembre 2017
 

Les Bleus réussissent leur entrée en matière !

Lors de cette première journée de championnat, Beaujolais basket recevait ses voisins de l’Ouest Lyonnais basket.
Si l’ensemble des supporters attendaient avec impatience de découvrir le nouvel effectif des Bleus, les joueurs connaissaient déjà bien leur adversaire du soir puisque ces deux équipes s’étaient affrontées deux fois lors des matchs de préparation.
Eddy BERNARD, nouvel animateur expérimenté qui aura pour mission de faire vibrer les spectateurs de la salle Georges Lavarenne, présenta l’ensemble des joueurs et les nouvelles recrues Beaujolaises que sont Rafael LOPEZ, Mantas VIRBALAS, Maxime NELATON et Laurent BAGOU.
 
S’en suit l’ouverture du match et les locaux rentrèrent rapidement dans le jeu en s’appuyant sur une défense solide pour posséder d’ores et déjà quelques longueurs d’avance à la fin du premier QT (24-12).
Bien que l’effectif ait été remanié à l’intersaison, les Bleus semblaient déjà complices, alternant jeu intérieur – jeu extérieur pour offrir de belles actions collectives. Le score à la mi-temps était de 47 à 38.
Au retour des vestiaires, les joueurs Beaujolais continuèrent de dérouler leur jeu. On peut souligner la performance de Rafael LOPEZ qui a littéralement dominé la raquette. Cela lui vaudra le titre de MVP de la poule A de NM2 pour la première journée de championnat. A cela s’ajoutera les tirs longue distance, toujours aussi époustouflants, de Matthieu SIMON.
Dans le dernier quart, les lyonnais emmenés par BRUNEL et CONSTANT tenteront de revenir au score mais l’écart était trop important et les joueurs de Franck MACAIRE avaient à cœur de remporter ce premier match devant le public, venu en nombre.
 
Les coéquipiers du nouveau capitaine, Adam DIATTA, ont donc assuré une belle entrée en matière qu’il faudra confirmée dès samedi prochain.
Rendez-vous à 20h00 à Feurs pour venir encourager les Bleus qui auront besoin de votre soutien pour ramener la victoire. Vous pourrez également suivre la rencontre en direct depuis la page Facebook du club.
 
 
Pour Beaujolais Basket : Maxime NELATON 12 pts - Laurent BAGOU 0 pt - Benjamin COSTE 15 pts - Boudjema YAICI (bléssé) - Matthieu SIMON 21 pts - Mantas VIRBALAS 3 pts - Kévin TSHEFU 6 pts - Anthony GARGUET 1 pt - Rafael LOPEZ 31 pts - Adam DIATTA 0 pt
 
Pour l'Ouest Lyonnais Basket : Baptiste CAMPISI 0 pt - Marc Henri BRUNEL 18 pts - Mathieu CONSTANT 15 pts - Antoine MONTABORD 11 pts - Kévin EONGA 4 pts - Julien GUILLAUD 11 pts - William HERVE 17 pts - Calvin BLAIN 2 pts
 
Par Manon CONDEMINE le 12 septembre 2017 
 

Laurent BAGOU signe à Beaujolais Basket

 Ailier pouvant se décaler au poste 2, Laurent BAGOU  (1m91, 29 ans) rejoint Beaujolais Basket cette saison. Formé à l’ASPTT Pays d’Aix Basket, Laurent BAGOU a commencé le basket là-bas à l’âge de 6 ans. Il y a évolué en minimes puis cadets France et a directement intégré l’équipe fanion du club en Nationale 3 à 17 ans avant de rejoindre la région Lyonnaise et Oullins en NM2 (saison 2012/2013 & 2013/2014) pour y poursuivre ses études.
 
Deux années après son arrivée à Oullins, le natif du sud retourne dans son club de coeur (saison 2014/2015), le PABA (Aix en Provence), qui a obtenu sportivement l'ascension en NM2 la saison précédente. 
 
Un retour aux sources de courte durée ! Libéré par le PABA, ayant sportivement obtenu l’ascension en Nationale 1 mais rétrogradé en ligue régionale en raison de dettes qui s’élèvent à plusieurs centaines de milliers d’euros, l’ailier Laurent BAGOU (1m91, 27 ans) quitte de nouveau son club formateur afin de revenir au Oullins Sainte-Foy Basket (Lyonso).
 
Par Aurélien VERCHERE le 09 septembre 2017
 

Un Lituanien en chasse un autre !

 Nous vous annoncions il y a quelques semaines l'arrivée de Deividas KEBURYS à Beaujolais Basket en provenance de La Rochelle en NM2. Malheureusement, à quelques jours de reprendre le chemin de l'entrainement, Deividas est bléssé et le staff technique de Beaujolais Basket est contraint de se séparer du joueur. Le jeune Lituanien  est donc remplacé par un autre Lituanien tout droit venu du térritoire de Bigorre.
 Les bleus fouleront donc le tout nouveau sol de la salle Georges Lavarenne non pas avec Deividas KEBURYS mais avec un tout nouveau coéquipier en provenance de l'Union Tarbes Lourdes Pyrénées Basket (NM1).
 
Le staff Beaujolais vient en effet de faire signer dans ses rangs un joueur d'envergure dénommé Mantas VIRBALAS (2m02 - 104 kg). Agé de 29 ans, le jeune Lituanien a déjà joué en dehors de la Lituanie, c'était en Allemagne, en deuxième division, lors de la saison 2014/2015 avec le Science City Jena. En 32 matchs, il avait alors compilé en moyenne 9,6 points à 55,2 % de réussite aux tirs, 3,9 rebonds et 0,5 passe décisive en 16 minutes.
 
Arrivé en cours de saison (Novembre 2016), dans les Pyrénées, la saison passée, Mantas VIRBALAS s'était engagé avec le club de l'Union Tarbes - Lourdes en Nationale 1. L'équipe terminera 8ème à l'issue de la saison régulière et disputera le dernier carré des playoffs, avant de s'incliner en 1/2 finale face à Souffelweyersheim.
 
Statistique 2016/2017 - Championnat NM1 : 21,8 minutes de temps de jeu pour 8,4 points inscrits 
Statistiques 2016/2017 - Playoffs : 25,2 minutes de temps de jeu pour 9,2 points inscrits 
 
Bienvenue à Mantas VIRBALAS 

Par Aurélien VERCHERE le 28 Juillet 2017
 

Beaujolais Basket tient son éffectif 2017/2018 !

Le club emblématique du Beaujolais est en intersaison et bien entendu cela s’agite au niveau des transferts. Départs, arrivées, prolongations de contrats, c’est l’actualité quasi quotidienne en ce mois de juin pour le club cher au vice président Paul GOUILLON.
 
Avant même de finir la saison régulière, le staff Beaujolais s’est mis au travail pour construire un effectif 2017/2018 taillé pour jouer les premiers postes. Après une saison en deçà des objectifs attendus et une huitième place en championnat, les ambitions sont au beau fixe coté Beaujolais.
 
Franck MACAIRE (coach) et Alain TASONIERO (aide – coach) retrouveront le banc Beaujolais pour une cinquième saison d’affilée. Franck et le staff directeur composé de Paul GOUILLON et Jérôme PARIS ont peaufiné ces derniers jours l'effectif qui débutera la saison 2017/2018. Et plusieurs joueurs ont d'ores et déjà signé en faveur du Beaujolais Basket.
 
Si la venue de Maxime NELATON était déjà actée, deux autres joueurs ont rejoint l’équipe ces derniers jours bouclant ainsi le recrutement estival. Retour en quelques lignes sur les différents acteurs qui porteront et défendront les couleurs Beaujolaise à la rentrée prochaine.
 
  • Prolongations
Matthieu SIMON (poste 2) – Boudjema YAICI (poste 1) – Benjamin COSTE (poste 3) – Kévin TSHEFU (poste 3) – Anthony GARGUET (poste 4/5) – Adam DIATTA (poste 4/5)
 
A l’orée d’un nouvel exercice qui s’annonce tout aussi ardu que les précédents, Boudje et ses cinq coéquipiers qui continuent l’aventure retrouveront les parquets en septembre au sein d’un effectif remanié à 40%.
 
  • Départs
Thomas ROUSSET – Elie AUJOGUES – Miroslav RADENKOVIC – Andrew YOUNG
 
Quatre joueurs quittent le navire Beaujolais !
Thomas ROUSSET, le capitaine des bleus a décidé de mettre un terme à sa carrière sportive après 12 années de bons et loyaux services au sein de l’équipe fanion. « Roupette », comme ses collègues et amis aiment l’appeler, suit donc le même chemin que son protégé et fratricide collègue Elie AUJOGUES.
 
Les départs de joueurs majeurs, comme Miroslav RADENKOVIC ou Andrew YOUNG qui a choisi de s’envoler vers de nouveaux horizons en signant dans le club Alsacien du FC Mulhouse, ont été compensés par un recrutement bien ciblé.
 
  •  Arrivées
Maxime NELATON (poste 1/2) – Voir l’article ci-dessous : « Maxime NELATON rejoint Beaujolais Basket »
 
Rafael LOPEZ (poste 5) – Après s’être offert les services de Maxime NELATON, ancien capitaine du BCM, le club a frappé un grand coup en attirant dans ses filets Rafael LOPEZ. Ce poste 5 de grande envergure (2m04 – 109 Kg) rejoint les rangs Beaujolais deux ans après son arrivée au sein du SAP Vaucluse en NM1. Retour en quelques lignes sur la carrière de ce franco-espagnol âgé de 31 ans.
 
Rafael débute le basket au Stade Clermontois en milieu de première année Cadets. Par la suite, il effectuera sa première année senior à l'Estudiantes Madrid, avant de retourner en Auvergne en NM3 à Issoire la saison suivante puis à Andrézieux pendant deux ans, consécutivement en NM2 puis NM1.
La saison suivante, il prend la direction de la Vendée à Challans en NM1, puis à Luçon en NM2 l'année d'après. S’en suit deux saisons à L’Etendard de Brest en NM1 (STAT 2011/2012 : 10 pts pour 22,27 minutes de temps de jeu moyen), deux saisons à Denain en Pro B (STAT 2012/2013 : 8 pts pour 22,00 minutes de temps de jeu moyen), puis une saison à Aix-en-Provence en NM2 et deux saisons au SAP Vaucluse (STAT 2016/2017 : 6,73 pts pour 20,34 minutes de temps de jeu moyen) avant son arrivée en terre Rhodanienne.
 
Deividas KEBURYS (poste 4) – En provenance du RUPELLA Basket 17 (La Rochelle – NM2), ce jeune Lituanien âgé de 26 ans est la dernière recrue à nous rejoindre.
A la recherche d’un poste 4 polyvalent capable d’écarter les défenses, le staff a trouvé chaussure à son pied en la personne de Deividas, un an après son arrivée en France à La Rochelle. L’intéressé tournait à 13,8 points de moyenne la saison passée pour 28 minutes de temps de jeu.
 
Deividas KEBURYS (2,02 m, 102 Kg) a également joué en deuxième division lituanienne durant la saison 2015/2016, le Lituanien alignait 9,9 points à 42,6 % dont 34,2 % à 3 points, 5,8 rebonds, 1,5 passe et 0,7 interception en 29 minutes.
 
Mathieu MADINIER (poste 1/2) – Meneur de jeu de notre équipe 2 en Régional 2, ce talentueux et jeune joueur formé à Beaujolais Basket complètera l’effectif Beaujolais cette saison tout en conservant son rôle premier en équipe 2. Mathieu sera le 10ème homme d’un cru 2017/2018 bouclé depuis la signature de Deividas.
 
Si l’effectif semble être compétitif sur le papier, reste à la charge des différents protagonistes (joueurs & staff) de procurer du beau jeu pour faire vibrer le public beaujolais durant la saison à venir.
 
Par Aurélien VERCHERE le 20 Juin 2017
 

Maxime NELATON rejoint Beaujolais Basket !

Deux ans après son arrivée dans le Forez, le capitaine du BC Montbrison cette saison est la première recrue à poser ses valises en terre Beaujolaise.
 
Ce chef d’orchestre expérimenté et complet qui a connu la Pro B, National 1, National 2 a été séduit par l'équipe et le club :
"J'avais déjà pu jouer pour Franck MACAIRE lors de mes quelques saisons à Prissé, des saisons couronnées de succès à la suite desquelles nous avons gardé contact. De plus, en jouant contre Beaujolais Basket ces dernières saisons, j'ai pu observer une équipe soudée avec du caractère, ce qui m'a également attiré. "
 
Plutôt réservé, ce Clermontois de naissance, papa d'un petit garçon de un an, apprécie de travailler dans un club familial et structuré :
" Beaujolais Basket semble être un club ou règne une bonne ambiance. Je suis très impatient et motivé à l'idée d'essayer de contribuer à créer quelque-chose de positif et connaître une belle aventure avec l'équipe. "
 
Ce poste 1 d'expérience (31 ans - 1m86) a joué en Espoirs de Pro B pendant deux ans avant de tenter une nouvelle aventure à Aix - Maurienne (Pro B). En manque de temps de jeu, il quitte la Savoie pour notre club voisin de Prissé - Mâcon et la National 2. Le futur "Bleus" garde un bon souvenir de ces trois saisons marquées par deux final four, dont un perdu contre Andrézieux - Bouthéon et une montée en N1.
Un changement d'entraineur le pousse finalement à un nouvel exil. Retour dans l'Est, à Mirecourt (NM2). Le club a monté une passerelle avec son voisin des GET Vosges (NM1) que le Clermontois rejoindra la saison suivante. Une année compliquée que qualifie l'intéressé avec une descente lors de la dernière journée.
Maxime refait ses valises, direction La Charité (NM2) où il se blesse gravement à une épaule après cinq mois.
Retour à la case départ, chez lui, où le coach Fabien ROMEYER l'autorise à s'entrainer avec Vichy. Il fera la rencontre d'un certain Guillaume PONS alors licencié à la Jeanne d'Arc Vichy.
Trois ans plus tard, celui qui a pris les rênes techniques du BCM sollicite Maxime NELATON qui vient de passer trois ans au Stade Clermontois avant que le club ne fusionne avec la JA Vichy pour donner naissance à la JA Vichy - Clermont métropole basket qui évolue en Pro B.
 
Ce passionné de foot Américain est donc la première recrue à venir compléter l’effectif de Franck MACAIRE et Jérôme PARIS.
 
Outre sa mission première au sein de l’équipe 1, Maxime commencera à travailler sur sa reconversion professionnelle puisque il sera en formation DEJEPS (Diplôme d’Etat de la Jeunesse, de l’Education Populaire et du Sport). En lien avec cette formation, il assurera quelques missions au sein du club telles que l'encadrement d'une équipe et des jeunes entraîneurs du club.
 
Bienvenue parmi nous Maxime !
 
Nous vous donnons rendez-vous le Mardi 20 Juin pour vous présenter l'éffectif complet pour la saison 2017/2018.

Par Aurélien VERCHERE le 08 Juin 2017
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
© Copyright 2018  beaujolais-basket.fr   Mentions légales - Contact