Adresse
/
Téléphone

Lucas PARIS, le retour !

Beaujolais Basket est heureux de vous annoncer que Lucas PARIS fera son retour dans son club formateur pour la saison prochaine.

Parti voilà quelques années pour intégrer le centre de formation de la JL Bourg afin de continuer sa progression et après avoir évolué à Cherbourg en N2, Lucas a décidé d’accepter le challenge d’un retour en Beaujolais qui devrait ravir tous les supporters du club.
 

Un mois d’Avril qui marquera l’histoire du club, victoire 97-81

Ainsi, se termine déjà une saison commencée dans la douleur et le doute après les trois défaites inaugurales pour s’achever sur une série de victoires sans précédent (12 v sur 15) avec de grosses performances à Lyon SO et face à Avignon.

Un bilan de 16V pour 10D qui constitue un record, une 5ème place au classement dont on se doit d’être fier sans avoir de regrets.

Cette dernière rencontre ne restera pas dans les annales au point de vue du jeu mais l’adversaire du soir avec un seul intérieur de métier offrait un profil pour le moins atypique sortant des schémas de jeu ordinaires.
Alors, SIMON va faire du SIMON pour remettre les bleus sur les rails en début de match et COSTE fera du COSTE pour offrir un matelas à la pause (52-42).
Un 3ème quart plus défensif va permettre à nos protégés de prendre le large et de ne laisser aucun doute sur l’issue du match mais Aix va continuer à jouer crânement et profiter d’un moment d’euphorie pour limiter la casse.

Au coup de sifflet final et après avoir reçu les applaudissements des supporters Beaujolais présents pour l’occasion, le retour aux vestiaires allait laisser place aux émotions.
L’émotion d’un coach et de son assistant qui tout en remerciant les joueurs et le club pour ce bail de 7 ans, ont promis de devenir leurs premiers supporters.
La fin d’une aventure qui va laisser indéniablement son empreinte, un chapitre qui se termine de manière idyllique tant sportivement que humainement.

L’occasion également pour Jérôme Paris de prendre du recul auprès de l’équipe première tout en restant bien entendu actif auprès du club, merci encore pour son implication.

Place est donnée à un nouveau départ qui sera une évolution sans révolution et dont nous vous donnerons les contours dès que possible.
Merci à tous, joueurs, entraîneurs, supporters, partenaires pour cette session 2018/2019 et nous accompagnerons nos équipes jeunes durant le mois de Mai pour finir en beauté cette saison dans l’attente de notre traditionnel Tournoi N2BF19 (8 au 10 Juin).
 
Par Didier CONDEMINE le 28 avril 2019
 

Une fin de saison en boulet de canon pour BB qui s'impose 97 - 85

Surfer sur la dynamique de la victoire, tel était l’objectif d’une équipe Beaujolaise qui finit décidément l’exercice en trombe.
On pouvait craindre un relâchement après deux dernières rencontres riches en émotion et en concentration face aux ténors de la poule.

Si l’OLB était privé de HERVE, les bleus allaient évoluer en laissant YAICI et LOPEZ au repos.
Un match sans enjeu comptable mais uniquement avec la volonté de pratiquer un joli match de basket entre deux équipes se connaissant sur le bout des ongles.
Beaujolais Basket va rapidement prendre les devants avec un VALUKONIS dans la lignée de ses dernières prestations et dont les adversaires ne trouveront jamais la solution pour limiter son impact.
GMAR et MIKIC, côté Lyonnais limitaient la casse et restaient à portée de fusil (20-16 10ème pour BB).
COSTE, toujours aussi efficace et BAGOU offraient un break pour les bleus alors que TSHEFU se rappelait aux bons souvenirs Beaujolais pour laisser les Lyonnais dans le match à la mi-temps (48-38 pour BB).

Le 3ème quart commençait idéalement pour des Beaujolais qui semblaient avoir la mainmise sur cette rencontre (+16) mais voilà les travers ne sont jamais très loin, fautes de concentration et pertes de balle allaient donner autant de munitions à une équipe locale qui allait sauter sur l’occasion pour redresser la barre et relancer le match (64-62).
Le match devenait plus équilibré mais l’intérieur Lituanien permettait de rester devant à l’entame du dernier quart (71-66).

Les bleus vont alors rapidement se mettre à l’abri en retrouvant leur adresse extérieure et seul GOURBEYRE, le très intéressant meneur Lyonnais allait surnager dans un collectif en grande difficulté pour défendre sur les intérieurs Beaujolais.
Un match relativement maîtrisé dans son ensemble hormis ce passage à vide de 5 minutes qui finalement n’aura pas été rédhibitoire.
Une victoire de plus au compteur, la 15ème et une phase retour remarquable (9V-3D) qui offre à BB une place amplement méritée dans le haut de tableau.
Samedi prochain, dernier match avec un déplacement à Aix Venelles où une quinzaine de supporters feront le déplacement en espérant clôturer la saison sur une nouvelle victoire.

Par Didier CONDEMINE le 21 avril 2019
 

Le futur entraineur de beaujolais basket sera Romain TILLON

Le club de Beaujolais a l’honneur de vous annoncer que Mr Romain TILLON a donné son accord pour devenir le futur entraineur de l’équipe première.
 
Originaire de Feurs, à 18 ans,  il fera partie de la montée du club en N1.
Il choisira alors une carrière de joueur professionnel qui le verra côtoyer le haut niveau avec la Chorale de Roanne (Pro A), l’Etoile de Charleville et Saint Quentin (Pro B), puis Prissé en 2008/09, puis il finira sa carrière à Saint Chamond 2009 à 2015 en finissant sur un titre de champion de N1 et une montée en Pro B.
 
Il débutera alors sa carrière d’entraineur en étant durant deux saisons assistant coach de Saint Chamond en Pro B avant de devenir coach de Andrézieux N1 durant ces deux dernières saisons.
Agé de 37 ans, il a décidé de répondre favorablement à la sollicitation du club Beaujolais pour s’offrir conjointement un nouveau projet, nous lui souhaitons la bienvenue pour continuer cette belle aventure de la N2.
 
Par Didier CONDEMINE le 16 avril 2019
 

Une soirée en forme d'apothéose pour le duo MACAIRE - TASONIERO face au leader Avignon 88 - 85

Pour cette soirée du 13 Avril et la réception du co-leader Avignon, le club de Beaujolais Basket avait tenu à mettre en avant, éducateurs, partenaires et élus pour les remercier d’un soutien sans lequel rien ne serait possible.
De plus, outre le fait d’être le dernier match à domicile de la saison, il était aussi celui de l’adieu au public Beaujolais pour la dernière à domicile du duo entraineur-assistant soit Franck et Alain.
 
Pour cette compilation de raisons, ce match revêtait une importance toute particulière tant sportivement que humainement et émotionnellement.
Le résultat que vous connaissez tous était certainement celui que tout le monde espérait pour achever une saison commencer dans la difficulté mais rétablie avec brio comme les performances accumulées depuis Décembre 2018  le prouvent.
Peut-on pour autant parler de surprise après cette victoire ?
Après avoir joué durant 30 minutes les yeux dans les yeux avec l’autre épouvantail de la poule, Pont de Cheruy,  avant que le duo arbitral ne nous enlève le droit de jouer notre chance jusqu’à la fin du match.
Après s’être imposer sans discussion chez nos voisins d’Oullins (3ème du championnat et en course pour la montée à ce moment là) après une rencontre maîtrisée de bout en bout, on savait notre équipe bien dans son basket et capable de terrasser les Avignonais.
Pour autant passer de l’espoir à la concrétisation n’est pas chose facile car l’adversaire du soir se devait lui aussi de ramener la victoire pour espérer finir 1er de poule en vue des plays offs d’accession à la N1.
 
Le match débuta tambour battant avec une adresse au-dessus de la moyenne. VALUKONIS sur sa lancée du samedi précédent et NELATON scoraient pour BB alors qu’Avignon allait pouvoir compter sur un quatuor de haute volée avec BOUCIER, KABA, GANA et RAKOCEVIC.
Chacun se rendait coup pour coup et BB virait légèrement en tête (22-21 10ème).
 
Le 2ème quart sera totalement fou, les sudistes perdaient quelques ballons aussitôt fructifiées par des bleus emmenés par un duo VIRBALAS-COSTE en totale réussite.
Les paniers s’enchaînaient et les bleus avec un dernier panier de SIMON regagnaient les vestiaires avec une avance non négligeable et sur un score surprenant (60-46) devant l’une des meilleures défenses de la poule.
 
La suite, on pouvait la deviner, les murs des vestiaires visiteurs ont du trembler quelque peu et c’est un tout autre match qui allait débuter.
La pression défensive montait sensiblement et BB allait combiner maladresse et pertes de balles pour voir les visiteurs revenir progressivement dans le match (69-62 30ème).
 
L’inquiétude semblait gagner une équipe Beaujolaise qui souffrait mais luttait avec courage et abnégation pour aller chercher “le graal “.
Une fin de match tendue voir irrespirable lorsque Avignon revient à un souffle (85-84 à la 39ème).
Et puis arrivera la délivrance avec les 2LF de NELATON qui offriront aux bleus beaucoup plus qu’une victoire de prestige.
 
La soirée qui suivra fera partie des grands souvenirs de Beaujolais Basket pour ceux qui auront eu la chance de la vivre. C'est aussi grâce à ces moments de ferveur, de communion que les dirigeants et bénévoles du club vont retrouver l’énergie et l’envie de repartir au travail pour terminer la saison tout en pensant déjà à préparer la prochaine.
 
Pour clore sa saison, n’oublions pas qu’elle n’est pas finie, les bleus se déplaceront dès samedi prochain à l’OLB pour un derby dont le match aller s’était soldé par une victoire en prolongation, on se souvient de la maestria affichée ce jour-là par GOURBEYRE et GUILLAUDD sans oublier le talent de HERVE .
Espérons que le staff Beaujolais arrivera à garder son effectif mobilisé pour continuer sur cette lancée et achever cette saison de la meilleure des manières.
 
Bonne récupération à tous et à samedi pour l’acte 25 de la saison.
 
Par Didier CONDEMINE le 14 avril 2019
 

La der de Franck Macaire à Beaujolais Basket

Ce Samedi 13 Avril sera marqué par le dernier match à domicile de notre duo entraineur-assistant.
Passer 7 ans dans un club de championnat de France lorsque l’on n’est pas une personne issue du sérail n’est pas incongru et démontre une forme d’attachement réciproque qui s’est développée sur la durée.
 
Arrivés en 2012 à Beaujolais Basket dans un club dont l’objectif était la montée en N2, Franck MACAIRE et son fidèle assistant Alain TASONIERO ne vont pas tarder à marquer le club de leur empreinte avec une montée historique dès la première saison 2012/2013.
Depuis dorénavant six saisons, en ce maintenant à cet échelon, Beaujolais Basket tutoie le haut niveau avec une adversité qui ne cesse de croitre par le biais d’une professionnalisation qui tend à se développer.
 
En tant que supporters ou spectateurs, on oublie parfois trop vite notre parcours, les écueils, les accidents avec le décès de Devougn LAMONT, les sursauts, les aléas des blessures, le niveau de jeu demandé et nos exigences parfois exagérées par rapport à un degré de performance qui ne cesse de s’élever.
On aime jouer au sélectionneur dans les tribunes pour donner les bons ou les mauvais points à chacun et surtout à l’entraineur.
Moi le premier, je m’emporte parfois en ne comprenant pas tel où tel choix, mais que connaissons nous de la vie de cette équipe durant la semaine, de l’assiduité de chacun, du respect des consignes, de ces soirs d’entrainement où se préparent et se décident certains choix ?
Nos réactions sont certainement humaines mais il est toujours plus facile de réagir dans l’après-match en connaissant le résultat que dans le feu de l’action comme doit le faire un entraineur.
 
Franck a également assumé avec le sens de la responsabilité sa mission de parrain auprès d’une des équipes jeunes du club.
 
Sept ans, c’est plus qu’une page et Beaujolais Basket remercie chaleureusement Franck et Alain pour leur passage dans le club, un départ qui est tout sauf une rupture puisque ce dernier était planifié depuis maintenant un an lors de sa reconduction en Avril 2018.
 
Preuve de cette sortie en parfaite harmonie, Franck participe en étroite collaboration avec le club à la recherche de son successeur en apportant son expérience et sa connaissance du club, de son fonctionnement et de ses particularités.
Le club sera toujours heureux de les retrouver et nous espérons qu’ils deviendront  les premiers supporters de Beaujolais Basket.
 
Merci à vous et bonne continuation dans votre vie extra-sportive.
 
Je remercie Franck d’avoir accepté de se prêter sans préjugé et tabou au jeu du questions/réponses qui suit.
 
Dans quel état d’esprit abordes-tu cette dernière à domicile ?
 
J’aborde ce match avec une certaine pression, celle de bien finir notre saison à domicile contre la meilleure équipe de la poule et en plus pour la soirée sponsors. J’espère qu’on pourra faire un bon match et montrer une belle image de notre équipe….
 
A ton arrivée à BB, imaginais-tu faire un bail de 7 ans ?
 
Pour la durée au club, à vrai dire je ne m’imaginais rien du tout, on sait tous qu’être coach c’est tellement aléatoire, un soir on est le plus fort et deux matchs plus tard on est le plus mauvais des mauvais c’est comme ça et il faut faire avec ... On est souvent le premier fusible. On se retrouve souvent seul mais j’ai eu la chance de pouvoir compter sur un staff qui m’a toujours soutenu. Merci à vous Yoyo, Paul et Jérôme, vous m’avez permis de travailler en confiance et ça m’a aidé dans les moments de doutes.
En tous cas 7 ans c’est pas trop mal ...
 
Quel bilan sportif tires-tu de ton passage ?
 
Une montée à l’issue de la première saison puis une seconde ou beaucoup de joueurs découvraient la nationale 2 un repêchage avec 11 victoires qui nous a permis de repartir pour une deuxième saison. Depuis des maintiens plutôt confortables dans une division ou se côtoient des équipes pros comme Pont de Cheruy et des équipes où les joueurs travaillent tous les jours. Le niveau progresse chaque saison.
 
Dans les meilleurs souvenirs le premier derby de l’histoire remporté facilement avant d’aller gagner chez eux en février dernier. Les matchs toujours engagés contre Oullins. Dans les regrets le fait de ne pas avoir pu nous qualifier pour les plays offs.
 
As-tu eu des doutes et des regrets tant sportifs que humains durant ces années ?
 
Ce serait mentir que de dire que je n’ai pas eu de doutes. A vrai dire beaucoup même. Des regrets non par ce que lorsque la saison est lancée, il faut faire avec un effectif que l’on a construit même si ça ne se passe pas comme on l’aurait espéré (blessures, arbitrage et le facteur chance…) mais il faut faire avec.
 
As-tu souffert de la critique inhérente au poste ingrat d’entraineur et cela a-t-il créé une distance entre ta personne et le reste du club?
 
La critique du poste : Oui j’en ai énormément souffert c’est encore plus difficile à vivre lorsque ce sont des gens proches du groupe voir même à l’intérieur. C’est le plus dur, alors du coup on a tendance à se fermer, on devient un peu parano. C’est un réflexe, un mauvais réflexe et du coup tu passes pour quelqu’un d’intouchable, d’hautain voir fier et tu passes à coté de vraies bonnes rencontres ou plutôt tu les fais un peu plus tard ...
 
Contrairement à certaines années, tu passes moins de temps à discuter avec les arbitres ce que l’on pouvait parfois regretter. Volonté délibérée ou fruit du hasard ?
 
L’arbitrage, avec l’âge je pense qu’on s’assagit. Arbitre, c’est aussi une fonction ou quoi que tu fasses tu seras critiqué. Bref, je ne vais pas m’étendre sur le sujet mais il y a des arbitres que je déteste mais là aussi il y a de belles rencontres et je sais qu’ils se reconnaitront ...
 
Quels souvenirs garderas-tu de ton passage à BB ?
 
Les souvenirs que je garderais, beaucoup de très bons, d’abord les rencontres puis d’un point de vue sportif de belles victoires (surtout les derbys). La vie d’un groupe (élargi). Et dans les souvenirs difficiles, la tragédie de perdre un membre de ton groupe. Le décès de Dévougn restera une épreuve douloureuse qu’on n’oubliera jamais. Une pensée pour lui et sa famille.
 
Ton avenir se dessinera-t-il avec un nouveau projet basket ?
 
Mon avenir avec ou sans basket ? C’est une bonne question, aujourd’hui, j’ai besoin, j’ai envie de faire d’autres choses, des choses simples mais qu’on a du mal à faire tellement le basket et la compétition te prend du temps et de la place ...
Donc aujourd’hui j’aurais tendance à dire sans basket mais on ne sait pas de quoi demain sera fait et de toutes manières, le basket ne sera jamais très loin ...
 
Par Didier CONDEMINE le 10 avril 2019
 

Un Marius VALUKONIS de gala porte BB vers l'exploit 93 - 87

Quelle belle surprise pour les supporters Beaujolais que cette victoire en terre Lyonnaise face à un prétendant affiché à la montée en N1. De chaque coté, on pouvait noter des absences avec DRISS et HILD pour Oullins et BAGOU, LOPEZ pour les bleus.
Le match allait commencer dans un mode “All Star Game”, ce  qui n’est pas pour déplaire à nos protégés qui se régalent souvent dans une orgie de jeu offensif régalant plus souvent les spectateurs que les coachs.
Dommage, les trop nombreux rebonds offensifs accordés aux locaux ne permettaient pas à BB de profiter des largesses défensives adverses.
Néanmoins, les bleus faisaient un petit break pour mener 30-18 10ème.
 
Le 2 ème quart sera du même acabit avec les locaux en grande difficulté dans le jeu intérieur face un VALUKONIS impressionnant et régnant en maître de la raquette avec de plus, une régularité de métronome sur la ligne des LF (11/13).
Mais les locaux allaient eux aussi trouver leur homme providentiel en la personne de Mantas KAZONAS qui bien aidé dans un premier temps par la passivité Beaujolaise allait sortir lui aussi un match monumental (6/8 à 3pts, 11 rebonds , 29 pts pour un 34 d’évaluation).
Un bon passage d’un COSTE au rapport temps de jeu/ efficacité très intéressant (15 pts et 2 interceptions en 14mn) permettait aux bleus de virer à la mi-temps avec un petit pécule (48-41) qui paraissait pourtant bien maigre au regard d’une première mi-temps à sens unique.
 
Au retour des vestiaires, le scénario continuait sur les mêmes bases avec un VALUKONIS toujours aussi magistral et un YAICI maîtrisant bien  le timing du match. Les locaux commençaient à perdre leurs nerfs en discutant beaucoup les décisions arbitrales et la tension commençait à monter pour un match dont l’issue devenait incertaine (72-65 30ème).
Kazonas malgré une défense devenue plus agressive à son égard continuait son show en rentrant des paniers très compliqués et tenait son équipe à bout de bras aidé par Meite dans la raquette.
Mais, SIMON, COSTE et notre Marius de gala allaient offrir un matelas confortable aux bleus à l’aube des deux dernières minutes (90-79).
Mais que le basket va vite car en 1 minute et via deux paniers à 3pts, les locaux revenaient à (90-86) et 55s de jeu.
Les bleus ne trembleront pas plus longtemps car profitant de deux pertes de balle consécutives pour Oullins, ils pouvaient exulter et signer un véritable exploit en terre Lyonnaise.
 
Victoire amplement méritée dans une rencontre plutôt bien maîtrisée dans le jeu avec une adresse très intéressante 31/59 aux tirs et 24/28 aux LF. Seul bémol de la soirée, le rebond défensif qui a offert trop de 2ème chance à nos adversaires (18 RO pour Oullins) et qui a retardé l’issue de la rencontre.
 
Bravo à tous, joueurs et staff et maintenant place à un nouveau défi avec la réception du co-leader Avignon dès Samedi prochain pour le dernier match à domicile de la saison.
Cette soirée sera également l’occasion pour BB de recevoir et de remercier tous les partenaires, responsables politiques qui soutiennent activement le club dans son fonctionnement et son développement.
 
Amis supporters, venez assister à une belle soirée de basket Samedi 13 Avril à 20h30
 
Pour Lyonso : Kiple 12 pts - Kazonas 29 pts - Disy 3 pts - Domenech 3 pts -  Joss-Rauze 13 pts - Meite 23 pts - Colas 4 pts - Zapha 0 pt- Hild 0 pt
 
Pour Beaujoalis Basket :  Cornéo 2 pts - Nelaton 7 pts - Coste 15 pts - Yaici 14 pts - Simon 13 pts - Virbalas 6 pts - Garguet 4 pts - Valukonis 32 pts

Par Didier CONDEMINE le 07 avril 2019
 

Beaujolais Basket s’impose sans trembler face à Marseille 100-69

Après la frustration subie la semaine dernière face au leader où notre équipe n’avait pu défendre ses chances de façon équitable, les bleus voulaient retrouver le chemin de la victoire.
Le début de match était marqué par la réussite Marseillaise à 3 pts et il fallait une doublette YAICI, SIMON au diapason pour prendre les commandes. Et si les intérieurs locaux GARGUET et LOPEZ semblaient prendre le dessus, les bleus avaient beaucoup de mal à contenir le shooteur Américain Fripp (29-24 10eme).
Le deuxième quart va permettre aux Beaujolais de faire un premier break (+14) mais quelques mauvais choix offensifs accompagnés d’un coupable laxisme défensif permettaient au SMUC de revenir dans le match (50-45).

Au retour des vestiaires, les bleus allaient déployer une énergie défensive qui fait alors des Beaujolais une toute autre équipe. VALUKONIS régnait en maître de la raquette et permettait aux siens de faire plier une équipe Marseillaise en difficulté (71-57).
Le dernier quart sera celui d’un COSTE omniprésent tant offensivement que défensivement en nous gratifiant d’un contre spectaculaire. Les dernières minutes semblaient bien longues pour des Marseillais se retrouvant à court de solutions.

Score final 100 à 69 avec seulement 24 pts encaissés en seconde période et un collectif défensif admirable lorsque chacun est prêt à faire l’effort.
Maintenant place à deux gros chocs avec le déplacement à Oullins qui lutte pour la montée avant la réception du co leader Avignon dans 15 jours. Un beau challenge en perspective pour nos joueurs de s’étalonner face au grosses cylindrées du championnat et de montrer que Beaujolais Basket mérite amplement sa place dans la première partie de tableau.
Essayons de prendre du plaisir et de jouer autant que possible un rôle d’arbitre.

Prochain rendez-vous à ne pas manquer pour déjà le dernier match à domicile Samedi 13 Avril à 20h30 face à Avignon.
Le club profitera de cette occasion pour inviter ses partenaires et les remercier de leur soutien.
 
Par Didier CONDEMINE le 31 mars 2019
 

Une défaite trop sévère pour BB 59-73 face à Pont de Cheruy

En se déplaçant chez le co-leader du championnat, on s’attendait forcément à un déplacement très compliqué .L’adversaire du soir n’avait plus le droit à l’erreur pour continuer à entretenir ses espoirs de montée en N1.
Pour autant, le début de match sera plutôt à l’avantage des bleus qui jouaient juste et profitaient de la maladresse des extérieurs pour faire la course en tête (17-15).
Le deuxième sera celui des occasions manquées, car devant des locaux en plein doute, nos joueurs ne concrétiseront pas les quelques occasions qui s’offraient à eux pour faire un mini-break.
L’arbitrage que l’on qualifiera de permissif à ce moment de la partie ne nous aidera pas et c’est Pont qui va faire une petite différence dans le sillage de LAY BASSE pour prendre l’avantage à la mi-temps (29-37).
Dommage car cette première mi-temps méritait un autre résultat à la vue de l’investissement du groupe et on pouvait craindre un effondrement pour la suite.

Mais les bleus allaient tenir la dragée haute et rester dans le match sans rien lâcher malgré l’énorme intensité des locaux (44-51) dans le sillage d’un SIMON pourtant étroitement surveillé.
C’est à partir de ce moment-là que le duo arbitral allait intervenir à notre encontre en nous sanctionnant de deux antisportives consécutives en phase offensive qui plus est, le tout agrémenté d’une technique.
Personne dans la salle n’a du comprendre ces décisions mais elles auront scellées le sort du match.

Nous aurions certainement eu beaucoup de mal à aller chercher la victoire il faut le reconnaître mais ce qui est sûr c’est que ce duo arbitral nous en a enlevé la possibilité.
Lorsque vous cumulez les mauvaises décisions de façon unilatérale trois hypothèses se présentent, le jour sans, l'incompétence où la malhonnêteté. On s’efforcera d’oublier les deux dernières pour retenir que gagner dans cet environnement que l’on qualifiera d’hostile était plus que compliqué.
Shooter 8 LF dans un tel match paraît assez surprenant mais essayons de positiver.
On retiendra la belle prestation d’ensemble d’un groupe Beaujolais qui malgré tous les éléments contraires est resté solidaire.

Samedi prochain, réception de Marseille pour retrouver la victoirePar Didier CONDEMINE le 24 mars 2019

Par Didider CONDEMINE le 24 mars 2019
 

BB assure l’essentiel face à Vaulx en VElin 92-81

Rédiger un article après avoir regarder notre quinze de France permet finalement de relativiser sur les lacunes que l’on pourraient mettre en exergue.
En effet, face à des visiteurs en grande difficulté au niveau du classement, la victoire des bleus était à la fois nécessaire pour rester dans la première moitié de tableau mais aussi pour se rassurer après le compliqué déplacement au Cannet.

La victoire fut longue à se dessiner, la faute à des adversaires jouant leur basket sans aucun complexe et à des Beaujolais beaucoup trop brouillons dans leur jeu et trop approximatifs dans certains domaines.
Heureusement, les joueurs du banc BAGOU, COSTE et VALUKONIS allaient remettre les bleus sur les rails pour prendre les devants à la mi-temps (43-36).
On pensait que les rotations beaujolaises allaient prendre la mesure des Lyonnais mais il n’en fut rien et il faudra attendre les trois dernières minutes et le réveil d’un SIMON en panne d’adresse jusque là pour sceller le sort d’une rencontre que NERI côté Vaudais aura longtemps contesté par ses exploits individuels.

Un match qui ne restera pas dans les annales mais la victoire attendue est au rendez-vous et c’est l’essentiel.
Après une semaine de repos, les bleus vont entamer une série de matchs oh combien périlleuse avec les confrontations contre le trio de tête Avignon, Oullins et pour commencer un déplacement à Pont de Cheruy.
Cette équipe a été construite pour l’échelon supérieur et développe un basket athlétique, usant et étouffant ses adversaires en mode rouleau compresseur.
Les bleus sont prévenus, pour exister dans ce genre de match il faudra déployer avant tout de l’energie, du combat, refuser de reculer car sinon l’addition sera salée.

Bon courage au staff et à nos joueurs pour préparer le défi qui les attend et montrer leurs qualités.
 
Par Didier CONDEMINE le 11 mars 2019
 

BB giflé par Le Cannet 61-89

Voilà une semaine, au lendemain d’une défaite que l’on qualifiait alors de frustrante mais d’encourageante face à une belle équipe de Montbrison, on mettait tout le monde en garde sur les craintes que pouvaient occasionner le déplacement au Cannet.
Tout simplement parce que cet adversaire du soir n’avait plus rien à voir avec cette équipe empruntée du début de saison, qui de plus, n’avait pas oubliée sa piètre prestation en terre Beaujolaise.
On mettait alors en garde les bleus contre le danger représenté par le trio ZIANVENI, PETITEAU et MOBISA.
 
Résultat, 63 pts pour ces trois joueurs, un premier quart où l’écart est déjà établi (15-27) et une course poursuite qui n’aura jamais lieu tant Le Cannet aura dominé les débats de bout en bout.
 
Trop de joueurs sont passés totalement à côté de leur match.
Simple accident de parcours où rechute ?
La réponse devrait vite intervenir avec la réception de Vaulx en Velin avec espérons le un sentiment de révolte chez les bleus.
Et si certains prétendent que le match face à la lanterne rouge du championnat est déjà joué, j’invite à beaucoup de prudence car nos voisins d’Oullins pourtant prétendant à la montée se sont faits très peur vendredi dernier en s’imposant à domicile, dans une grande douleur devant ces mêmes Vaudois.
 
Rendez-vous, Samedi 9 Marsà 20h30, Salle Georges Lavarenne.
 
Crédit photo : Miko MISSANA
 
Par Didier CONDEMINE le 3 mars 2019
 

Fin de série pour BB défait sur le fil par Montbrison 76-82

Au lendemain de ce match, c’est un mélange de regret, de frustration mais aussi de logique que l’on peut ressentir.
Dans ce choc entre deux équipes surfant sur la vague du succès depuis le début de l’année, on savait que la marche allait être beaucoup plus haute. 
Hélas, les démons défensifs qui avaient tourmentés la phase aller des bleus allaient ressurgir au plus mauvais moment.

Les visiteurs allaient vite en profiter pour prendre le large dans le sillage d’un VOLDOIRE sur son nuage, bien aidé il est vrai par les largesses offertes par les Beaujolais.
La bataille des extérieurs tournait vite à l’avantage d’une équipe de Montbrison qui produisait une merveille de jeu collectif tant offensivement que défensivement.
Menés 14-25 à la 10ème puis 14-30, la rentrée de BAGOU permettait à nos protégés de stopper l’hémorragie sans pour autant remettre en cause la mainmise des visiteurs sur la rencontre (28-42 à la pause).

Changement radical de décor au retour des vestiaires, les bleus transfigurés et augmentant sérieusement le curseur en terme d’intensité assénaient un 9-0 et revenaient rapidement dans le match (37-42).
NELATON s’occupait de VOLDOIRE et les intérieurs Beaujolais semblaient prendre le dessus sur leurs homologues (53-56 30ème).
L’exploit semblait à portée de mains de nos protégés lorsque VALUKONIS donnait pour la première fois l’avantage à la 37ème. Un chassé croisé se mettait en place rendant l’issue de cette rencontre totalement indécise.

Hélas, le sang froid et la justesse de Montbrison sous l’impulsion d’un MALONGA décisif accompagné des mauvais choix offensifs Beaujolais allaient sonner le glas des espoirs locaux.
Dommage de n’avoir pas mis les ingrédients dès le début de match et c’est une nouvelle fois une piqure de rappel sur les exigences défensives demandées pour prétendre lutter en  haut de tableau.
En tout cas, félicitations à nos adversaires du soir pour leur victoire et à l’ensemble des acteurs de ce match pour cette belle promotion du basket.

Maintenant, déplacement au Cannet face à une équipe également en plein renouveau.
En difficulté lors du début de saison, l’effectif a été réajusté avec l’arrivée de ZACHEE et cette équipe possède certainement un des 5 majeurs les plus compétitifs de la poule. Outre ZIANVENI et PETITEAU, il faudra arriver à limiter l’influence d’un MOBISA qui adore prendre de la vitesse.
Beaujolais partira avec des ambitions et essayera de retrouver le chemin de la victoire.

Par Didier CONDEMINE le 24 février 2019
 

NELATON emmène BB vers un nouveau succès 85-61 face au Puy

Continuer sur sa lancée, tel était l’objectif d’une équipe Beaujolaise désireuse de s’affirmer et de se maintenir dans le haut de tableau.
Le Puy en Velay, joue depuis le début de la saison son maintien et force est de reconnaître que leur mission n’est pas gagnée à la vue de leur prestation.

En effet, si les bleus allaient rapidement faire la course en tête dans ce match, ils le devaient plus à la fébrilité adverse et un manque d’adresse totalement rédhibitoire qu’au niveau de jeu affiché.
En difficulté offensivement, les bleus allaient trouver en NELATON leur joueur offensif d’un soir en profitant du marquage resserré autour des intérieurs Beaujolais.
20-10 après 10 mn, puis 41-30 à la mi-temps, les bleus vont gérer relativement sereinement la seconde période sans se faire de frayeur.
Maxime NELATON continuait son festival (9x3 pts) en l’absence de SIMON (grippé) et le coach pouvait ménager également CORNEO en délicatesse avec un pied.

Après un week-end de repos, place à une grosse affiche avec la réception de Montbrison qui a fait chuter par deux fois nos protégés, championnat et coupe.
Ces derniers s’appuient sur un basket qui ressemblent étrangement à celui de BB, des extérieurs dangereux et un pivot, GAUDOUX qui est certainement la révélation de l’année en poste 5.
L’adversaire sera d’un tout autre calibre et il faudra retrouver l’intensité et la concentration de Janvier pour continuer cette série de victoires.

Comptons sur l’ensemble du groupe pour ne pas relâcher les efforts et offrir un beau spectacle samedi 23 Février.

Par Didier CONDEMINE le 10 février 2019
 

BB poursuit sur sa lancée face à Sapela 102-58

Les spectateurs présents hier soir à Quincié mettaient souvent en exergue la faiblesse des visiteurs pour expliquer leur déroute.
C’est oublié beaucoup trop vite que cette même équipe de Sapela avait tout simplement battu nos protégés voici maintenant 4 mois dans un début de championnat difficile.

En réalité, la différence provient surtout d’une équipe Beaujolaise version 2019 nous offrant depuis quelques semaines un basket digne d’un prétendant au haut de tableau.
Avoir du talent c’est une chose, le mettre au profit d’un collectif c’est une autre chose, mais lorsque vous réussissez à résoudre cette équation, vous transformez vite notre équipe en un redoutable adversaire.

Pour revenir à ce match, on pourrait faire un copier-coller avec celui de la semaine précédente.
Une entame parfaite faite de rigueur défensive avec un GARGUET toujours aussi performant et un LOPEZ se gavant de rebonds défensifs.
Les visiteurs du soir, aphones offensivement, voyaient déjà le score enflé dès le premier quart 21-6.
Les joueurs issus du banc tels VALUKONIS, BAGOU et COSTE apportaient tous leur contribution pour plier le match à la mi-temps 54-25.
On sait combien il est parfois difficile de rester concentrer et attentif dans ce genre de match, mais les bleus allaient offrir un 3ème quart sur le même tempo.
NELATON collait toujours aux basques de HARRIS pour faire un formidable travail défensif.
L’écart continuait a enflé et malgré un léger relâchement au début du 4ème, SIMON allait faire apprécier ses qualités de shooter pour clôturer une soirée sans encombre.
Réussir à contenir le trio LAURENT, HARRIS, WILTZZ à 24 pts aura été la clé d’un match bien préparé.

Revenus à la 4ème place, il faut maintenant confirmer cette embellie dans un déplacement toujours compliqué face au Puy en Velay (candidat au maintien), une équipe qui n’a pas toujours réussi à Beaujolais Basket donc méfiance et respect de l’adversaire.

Bon courage à tout le staff pour préparer avec autant de sérieux ce match avec l’espoir de ramener la victoire avant un choc à domicile contre Montbrison le 23 Février.

Par Didier CONDEMINE le 3 février 2019
 

BB poursuit son redressement face à Aix Venelles 102-78

Après son exploit dans le derby la semaine précédente, les bleus se devaient de confirmer un début d’année prometteur en recevant une équipe d’Aix en situation délicate.

Le doute ne planera pas longtemps sur une rencontre prise par le bon bout par une équipe Beaujolaise désireuse de ne pas se faire de frayeur inutile.
Jouant juste en attaque avec un jeu collectif intéressant, c’est surtout, une défense ciblée sur le point fort adversaire à savoir GUILLARME (pris en charge par GARGUET) qui allait permettre aux locaux de prendre inexorablement le large.
SIMON faisait étalage de son adresse et le match était déjà plié après 10 mn (34-12).
Le banc Beaujolais continuait sur la lancée et tuait tout suspens avec un retour aux vestiaires qui ne laissait planer aucun doute sur l’issue du match.

Comme on le devinait, la 2ème mi-temps ressemblera plus à un match amical par la faute d’un relâchement et d’une déconcentration que l’on qualifiera de légitime.
Les visiteurs en profiteront pour éviter le naufrage sans pour autant remettre en cause la suprématie Beaujolaise sur cette rencontre.
Belle opération comptable pour une équipe locale qui revient dans la première partie de tableau.

On ne retiendra pas grand chose du match si ce n’est un partage intéressant de la marque avec six joueurs à plus de 10 pts et une entame parfaite de la rencontre.
Le calendrier offrira un nouveau match à domicile avec la réception de Salon de Provence (SAPELA) qui aura d’autres arguments à proposer et notamment une ligne arrière à surveiller de près avec le trio HARRIS, LAURENT et WILTZ qui est capable de faire très mal dans un grand soir.
Rendez-vous samedi 2 Février à 20h30 pour pousser les bleus vers un nouveau succès.

Par Didier CONDEMINE le 27 janvier 2019
 

Derby Acte 2 : L'exploit Beaujolais en terre Maconnaise

C’est une nouvelle page de l’histoire de Beaujolais Basket qui a été écrite hier soir et on ne peut que ressentir fierté et émotion après cette victoire historique chez nos voisins.
Ces derniers ont toujours été pour notre club un exemple en terme de structuration et de présence à l’echelon national et s’imposer dans leur chaudron représente un symbole que l’on a longtemps cru inaccessible. Retour sur ce match dans une salle qui avait fait le plein pour l’occasion.

Beaujolais allait commencer le match idéalement dans le sillage d’un NELATON d’une précision chirurgicale et pour qui le mot pression semblait inconnu.
La défense Beaujolaise était parfaitement en place en éteignant les habituels fers de lance offensifs que sont CHEVIGNON et BOOTH. Les bleus faisaient logiquement la course en tête (15-7) et sentaient déjà que le grand soir était possible.

Le 2ème quart sera celui des occasions perdues pour des bleus qui ne profitaient pas de la stérilité offensive adverse en laissant trop de rebonds offensifs et en perdant quelques ballons.
Ajoutons à cela, deux antisportives consécutives et Prissé revenait miraculeusement dans le match (25-23 20ème).
On pouvait penser que Beaujolais Basket avait laissé passer sa chance car la mainmise sur le match ne se traduisait pas au tableau d’affichage et on pouvait craindre le réveil tango.

Que nenni, les bleus continuaient leur travail défensif en ne laissant rien de facile à l’adversaire et le sang froid sur la ligne des LF (8/9) leur permettait de continuer à mener logiquement les débats.
Franck MACAIRE en profitait pour faire souffler SIMON, NELATON et YAICI avec un banc au diapason dans son investissement défensif (43-40).
HAQUET était au four et au moulin pour maintenir les Prisséens dans le match mais les bleus allaient signer dix dernières de haute volée avec un VALUKONIS ultra dominateur dans la raquette et remarquablement servi par ses coéquipiers.
Il revenait  à SIMON de sceller définitivement l’issue du match pour laisser le public Beaujolais exulter et chanter sa joie.

Défi réussi et maîtrisé de bout en bout par toute l’équipe avec une pensée particulière pour un Benjamin COSTE qui se doit de sacrifier son temps de jeu pour donner une solution intérieure alternative en l’absence de VIRBALAS, c’est aussi cela le sens du mot « collectif ».
Immense fierté du club pour cette victoire et les ingrédients qui ont porté notre équipe, à savoir, la solidarité défensive, l’énergie déployée et une gestion remarquable.

Ce résultat replace les bleus dans le milieu du tableau et il va vite falloir profiter de cet exploit pour redescendre de notre nuage avant la réception d’Aix en Provence qui se déplacera pour jouer déjà une partie de son maintien.
Samedi prochain, venez nombreux, supporters Beaujolais pour remercier nos protégés et les pousser vers un 3eme succès consécutif.
Attention, le match aura lieu à la salle Georges Lavarenne à un horaire inhabituel : 20h00.
 
Pour Prissé Mâcon : Loic BUCHET 5 pts - Jérémi BOOTH 9 pts - Joris ORTEGA 2 pts - Thomas REVOL 0 pt - Aziz DIA 6 pts - Martin NGALORO 8 pts - Rudy DEAL 4 pts - Thibault CHEVIGNY 3 pts - Philippe HAQUET 20 pts
 
Pour Beaujolais Basket : Florent CORNEO 6 pts - Maxime NELATON 16 pts - Laurent BAGOU 3 pts - Benjamin COSTE 0 pt - Boudjema YAICI 6 pts - Matthieu SIMON 17 pts - Mantas VIRBALAS (bléssé) - Anthony GARGUET 5 pts - Rafael LOPEZ 2 pts - Marius VALUKONIS 12 pts
 
Par Didier CONDEMINE le 20 janvier 2019
 

Le banc Beaujolais offre la victoire 82-70 face à Golfe Juan

Pour ce premier match retour, les bleus se devaient de ramener la victoire contre un adversaire bien connu dorénavant en Beaujolais.
Les sudistes amoindris par les absences conjuguées des frères VEBOBE et de TRIFOGLI  possèdent dans leurs rangs des joueurs particulièrement talentueux et dangereux tels les VULLIN, MARCO, TORNATO où KARAIBRAHIMOVIC.
Le début de match était plutôt crispant pour le public Beaujolais qui voyait ses protégés en souffrance tant dans le rhyme que dans l’adresse.
Golfe faisait logiquement la course en tête en déroulant son basket tranquillement (17-19 10eme).
Le début du 2ème quart était très compliqué pour une équipe Beaujolaise déjouant en attaque et subissant l’adresse de Marco pour un cinglant 11-0 (17-30).
Ce fut alors le moment choisi par BAGOU qui faisait son retour et quel retour de sonner la révolte locale avec l’appui d’un CORNEO diablement précis et précieux sans oublier GARGUET en fer de lance d’une défense devenue plus féroce .Verdict,un 17-1 qui retournait la situation et permettait de regagner les vestiaires avec un petit pécule inespéré quelques minutes auparavant(35-32).

Au retour des vestiaires, les visiteurs ne lâchaient rien et restaient dans le match malgré un manque évident de rotations par la présence de TORNATO et MARCO (55-60).
Le dernier quart sera celui du banc Beaujolais qui sous l’impulsion des BAGOU, GARGUET, CORNEO et d’un VALUKONIS omniprésent allait pousser les bleus vers une victoire méritée et diablement importante pour lancer l'année 2019.

Le calendrier ne permettra pas de profiter très longtemps de cette victoire car la prochaine échéance sera de taille avec le court déplacement chez nos voisins Prisséens.
Un match comme les autres au niveau comptable mais un match différent aux yeux des supporters qu'ils soient bleus ou tangos.
L’expérience des années précédentes nous invite déjà à la prudence et la méfiance, on connaît la difficulté d'appréhender ce derby.
Les ingrédients de ce match, à savoir, envie, intensité et sérénité seront essentiels pour espérer exister dans une salle toujours compliquée pour les visiteurs.
 
Par Didier CONDEMINE le 13 janvier 2019
 

Défaite frustrante pour Beaujolais contre Montbrison 81-82

La dernière marche aura été fatale à une équipe Beaujolaise qui se présentait amoindrie pour affronter un adversaire souvent compliqué à jouer.
Privés de VIRBALAS, VALUKONIS et BAGOU nos protégés vont faire une vaine course poursuite durant la majeure partie du match.
Une première mi-temps équilibrée où Montbrison maîtrise plutôt son sujet dans le sillage d’un GAUDOUX ultra dominateur dans son duel avec l’intérieur Beaujolais.

Dans la roue des adversaires à la mi-temps (34-36), le 3ème quart allait être très difficile pour des bleus dépassés défensivement et coupables de relâchement inappropriés en terme de repli défensif et de concentration.
La sanction tombait et le débours augmentait à l’aube des dix dernières minute(-10).

Prenant une option « small ball »,Beaujolais faisait progressivement son retard dans le sillage de la doublette Nelaton-Simon et prenait même l’avantage par l’intermédiaire de Coste 76-75.
Tout se jouera ensuite sur quelques possessions mieux gérées dans l’ensemble par une équipe de Montbrison qui sans faire un énorme match aura montrée plus de continuité et de maturité dans son jeu.

Déception forcément dans le clan Beaujolais car la porte était entrouverte, maintenant place à quelques jours de vacances avant de revenir pour un début d’année copieux avec les réceptions de Aix et Golfe Juan.
 
Par Didier CONDEMINE le 24 décembre 2018
 

Beaujolais continue son chemin face à Pusignan 129 - 100

Certains diront que battre une équipe évoluant plusieurs échelons en dessous ne représente rien. N’oublions pas que partir avec un débours de 35 pts face à un adversaire qui avait surpris l’OLB au tour précédent et qui possède dans ses rangs des joueurs comme ARRANDA et RUIZ (ex-pensionnaires du championnat N2) doit inspirer sinon de la crainte tout du moins une grosse dose de méfiance.
 
Le début de match montrera vite que les locaux voulaient tenir la dragée haute le plus longtemps possible à une équipe Beaujolaise en réussite offensivement mais un peu trop laxiste défensivement.
Il faudra la colère de Franck MACAIRE lors d’un temps mort salvateur pour remettre les joueurs en phase avec l’objectif de la qualification.
Ce fut le moment choisi pour nos shooters de faire apprécier leur qualités de marqueurs avec des statistiques quelque peu affolantes .
Revenus à 21 pts à la fin du 1er quart à la faveur d’un 15-0 en mn (5*3pts consécutifs), Beaujolais Basket allait vite revenir dans le match avec des lignes arrières au diapason et CORNEO ramenait tout simplement les bleus à égalité à la mi-temps (72-72).
 
Le plus compliqué était fait et BB allait vite plier le match avec un sévère 38-7 dans une rencontre à sens unique où chacun rivalisait d’adresse NELATON et YAICI compris.
Le match devenait alors un spectacle pour les spectateurs et le dernier quart sera anecdotique pour un match qui aura affolé les compteurs.
 
Quelques chiffres pour illustrer cela ,à modérer par rapport à l’adversité :
 - 32 soit le nombre de paniers à 3pts réussis par Beaujolais durant la rencontre dont 17 pour SIMON et 7 pour NELATON.
 - 57 soit le nombre de pts inscrits par SIMON en 33 minutes de jeu
 
Maintenant, il faut se concentrer sur le match qui se déroulera ce dimache à 14h à Clermont ferrand pour la finale de la Coupe de la Ligue qui attribuera un ticket pour les 32 ème de finale de la coupe de France.
L’adversaire du jour sera une vieille connaissance avec Montbrison qui s’est imposé hier soir au Puy en velay.
Cette équipe bien connue de nos joueurs ne nous a pas souvent sourit et le match aller de championnat s’était soldé par une douloureuse défaite.
Belle revanche à prendre donc pour un effectif Beaujolais amoindri par quelques blessures mais qui se déplacera dans le but de contenir un adversaire dont la force vient d’un collectif bien huilé et d’arrières particulièrement dangereux avec la triplette MALONGA, GELIN, VALDOIRE qui sont autant de scoreurs potentiels.

Vous pourrez suivre le fil de la rencontre depuis notre page FB.
 
Pour votre information, le match reporté contre Aix Venelles a été programmé par la FFBB au 05 Janvier 2019
 
Par Didier CONDEMINE le 22 décembre 2018
 

On ne retiendra que la victoire - BB 93 / 89 OLB

Laborieux, voilà un terme bien approprié pour décrire une victoire à l’arraché qui aurait pu se transformer en cauchemar avec un zest de réussite supplémentaire pour nos adversaires.
Et pourtant, face à un équipe privée de son joueur majeur William HERVE, les bleus dans l’obligation de l’emporter au regard du classement allait faire un début de match plutôt cohérent.
Emmenés par un duo d’ailiers en pleine bourre (SIMON et COSTE), les blancs d’un soir, faisaient la course en tête (27-21 10ème).
Incapables de trouver des solutions défensives, l’OLB voyait les locaux se détacher dans le sillage d’un VALUKONIS performant.
NELATON se voyait même offrir l’opportunité de tuer  le match en fin de mi-temps mais les échecs sur la ligne des LF laissaient la place à un rebond des visiteurs (53-38).
 
Au retour des vestiaires, changement de décor avec des visiteurs qui optaient pour une défense de zone contre laquelle nos protégés allaient se casser les dents durant 20 mn.
Les intérieurs Beaujolais absents du débat, il fallait toujours se tourner vers un exploit de SIMON dans un collectif en berne et sans solution.
Rajoutons à cela le show de GOURBEYRE, le meneur adverse qui montra à tout le monde que son avenir s’annonce radieux tant il mit au supplice la défense Beaujolaise et voilà la physionomie du match totalement bouleversée.
Revenus à (59-68 30ème), les visiteurs  allaient pouvoir compter sur un TSHEFU de feu durant les dix dernières minutes qui allaient paraitre bien longues pour des locaux plongés dans le doute et la peur de la défaite.
Comme un clin d’oeil au passé, c’est TSHEFU qui ramenait les siens à égalité (82-82) et c’est aussi à lui que revenait le dernier tir du match dans le temps règlementaire, un échec heureusement pour nos couleurs.
 
La prolongation sera toujours celle de l’indécision et il faudra la prise de responsabilité de COSTE ainsi que deux décisions arbitrales discutables, reconnaissons le, pour valider un succès essentiel.
Pas de triomphalisme car la copie rendue est loin de celles entrevues dernièrement et l’OLB a démontré que son classement avec des recrues positives est tout sauf usurpé.
 
Place maintenant maintenant à une nouvelle réception dès Samedi 15 Décembre avec la venue de Aix Venelles, un concurrent direct au classement avec un seul mot d’ordre, la victoire.
Bonne semaine de travail pour finir l’année 2018 sur une bonne note au niveau du championnat.
 
Pour info, notre équipe se déplacera le vendredi 21 Décembre à Pusignan pour la coupe de la Ligue. Un adversaire qui partira avec un avantage de 35 pts et qui a réussi l’exploit au tour précédent de battre l’OLB  donc attention, nous sommes prévenus.
 
Par Didier CONDEMINE le 9 décembre 2018
 

Proche de l’exploit, BB s’incline à Avignon 85-89

En se déplaçant chez le co-leader du championnat 9V-1D, les joueurs Beaujolais étaient juste à la recherche d’un exploit inattendu.
Aujourd’hui, on peut se féliciter d’avoir fait douter durant tout le match une équipe Avignonnaise qui aura énormément souffert pour faire respecter la logique et la hiérarchie instaurée.

Après un début de match équilibré, les bleus allaient connaître un petit trou d’air qui allait permettre aux locaux de créer le premier break (7-17). RAKOCEVIC était l’homme fort de ce début de match. Les bleus essayaient de réagir pour limiter la casse (21-27 10ème).
SIMON avec l’appui d’une doublette Lituanienne efficace dans la raquette permettait à nos protégés de revenir dans le match (41-42).
Les locaux vont bien gérer la dernière minute pour rentrer aux vestiaires avec un petit pécule (41-46 20ème).

Emmenés par YAICI et LOPEZ, les bleus revenaient encore au coude à coude pour un match terriblement indécis même si les bleus n’arrivaient pas à prendre les devants (63-67 30ème).
Avignon repartait de plus belle avec RUTHERFORD et GANA en figure de proue (67-77).
Mais il était dit que les bleus ne lâcheraient rien et dans le sillage de LOPEZ, COSTE et YAICI ramenaient les bleus à une possession de ses adversaires. Hélas, les Avignonnais scellaient la rencontre sur un panier de GANA (85-89).

Déception certes mais retenons la prestation très encourageante qui suit une prestation déjà aboutie la semaine précédente face à Lyon SO.
On connaît la difficulté de notre équipe à répéter sur la durée ces performances et le défi du staff sera certainement celui-là. 
Car le calendrier va offrir deux réceptions consécutives et le droit à l’erreur est désormais interdit à domicile.

Le prochain adversaire, l’OLB, est la surprise du championnat et il faudra prendre cette équipe avec un grand sérieux comme peuvent le mériter des joueurs comme HERVE, GUILLAUD, GMAR, GOURBEYRE ou TSHEFU qui aura certainement à cœur de briller contre ses anciennes couleurs.
Donc méfiance et travail pour préparer ce choc qui se déroulera en terre Fleuriatone pour cause d’indisponibilité de la salle Georges Lavarenne.

Amis supporters, rendez-vous samedi 8 Décembre à Fleurie, attention à l’horaire match à 20 heures

Par Didier CONDEMINE le 02 décembre 2018
 

BB s’impose au bout du suspense face à Lyon SO 107-98


Résultat de recherche d'images pour "logo top duo" 
Que d’émotions et de rebondissements auront vécu les spectateurs dans un match devenu complètement fou dans sa deuxième partie.

Le défi proposé à nos protégés était de taille avec la réception d’une équipe taillée pour la lutte à l’accession avec l’arrivée de joueurs expérimentés et habitués au haut niveau (DRISS, RAUZE et DISY).
Avec un bilan de 7V et 2D, les visiteurs venaient en terre Beaujolaise pour asseoir leur 3éme place dans le sillage des deux leaders (Avignon et Pont de Cheruy).

Les bleus privés de BAGOU rentraient correctement dans le match avec un duel entre les deux pivots (LOPEZ et MEITE) qui se rendaient coup pour coup. Le score de parité (21-21 10ème) reflétait un début de match équilibré et la détermination des Lyonnais a imposer leur puissance athlétique.
Le 2ème quart commence dans la douleur avec une attaque Beaujolaise éteinte par l’empreinte défensive adverse et où seul VALUKONIS surnageait dans cette période de flottement (25-38).
Proche du KO, les bleus se ressaisissaient pour effectuer un rapproché à la mi-temps et rester dans le match (37-45).

Au retour des vestiaires, un tout autre match allait commencer, irrationnel par moment mais passionnant pour les supporters. VIRBALAS et SIMON sonnaient la révolte pour des bleus revenus rapidement dans la partie(48-47 24eme). S’ensuivait un combat acharné où chaque équipe ne lâchait pas un pouce de terrain et où les égalités s’enchainaient.
Arrivait alors l’un des premiers tournants du match avec une faute antisportive sifflée à l’encontre de Beaujolais Basket qui allait coûter 7pts sur cette possession (4LF et un 3pts). S’ensuivait alors un panier assassin au buzzer du milieu du terrain de Domenech et les visiteurs reprenaient le large (58-67).
Tant d’efforts consentis anéantis sur deux possessions, on pouvait craindre le pire dans les têtes d’une équipe Beaujolaise dans le doute.
Mais c’est le moment que choisira Matthieu SIMON pour montrer que sa réputation de shooter hors pair n’était pas usurpée.
Contenu dans un premier temps par la défense rigoureuse des Lyonnais, ce dernier, dans le sillage de NELATON va  convertir trois shoots longue distance en 1mn10 pour ramener les siens au contact (69-69 33éme).
Le combat était acharné et nos protégés semblaient prendre progressivement le dessus face à un adversaire sanctionné par le corps arbitral et semblant perdre le fil du match (84-76 39ème).
Jouant leur va-tout, les visiteurs rentraient alors 3 paniers à 3 points consécutifs dont 2 du pivot MEITE qui envoyaient les deux équipes en prolongation.

Ce nouveau retournement de situation sera le dernier car Beaujolais Basket allait prendre ces 5mn supplémentaires par le bon bout avec YAICI, NELATON et l'inévitable SIMON qui allait sceller le sort du match par deux nouveaux 3 points.  

Bravo pour cette victoire acquise avec beaucoup de courage car revenir plusieurs fois contre un tel adversaire montre bien que cette équipe est capable de proposer des choses intéressantes.
Cette victoire est importante mais attention, Aix Venelles et Le Cannet, les poursuivants ont fait de même donc méfiance.

Maintenant, place à un déplacement chez le co-leader avec l’intention de continuer à progresser pour se rapprocher du niveau de jeu des prétendants à la montée.
Pour votre information, suite à l’indisponibilité de la salle Georges Lavarenne, le prochain match à domicile se déroulera à Fleurie pour un derby face à l’OLB , Samedi 8 Décembre .
 
Pour Beaujolais Basket : Florent CORNEO 0 pt - Maxime NELATON 17 pts - Benjamin COSTE 0 pt - Boudjema YAICI 19 pts - Matthieu SIMON 19 pts - Mantas VIRBALAS 13 pts - Anthony GARGUET 2 pts - Rafael LOPEZ 16 pts - Marius VALUKONIS 11 pts
 
Pour Lyonso : Demian DOMENECH 10 pts - Jean Claude ZAPHA 5 pts - Kévin JOSS RAUZE 6 pts - Hugo COLAS 5 pts - Pierre HILD 8 pts - Harry DISY 14 pts - Sami DRISS 20 pts - Namori MEITE 23 pts - Pierre KIPLE 0 pt
 
Par Didier CONDEMINE le 25 novembre 2018
 

BB continue sa route en coupe en dominant Vaulx en Velin 101-67

Le calendrier offrait à nos protégés un répit en championnat avec un tour de Coupe de la Ligue face à un adversaire de N2, Vaulx en Velin.
Ces derniers étaient diminués par plusieurs absents GELANOR, HAZIZA et PASQUE et cela aura son incidence sur le déroulé du match.

Beaujolais Basket entamait ce match dans la continuité de ses prestations avec de belles offensives mais aussi  beaucoup de difficultés à monter le curseur en terme d’ intensité défensive.
NOVELLI et NERI en joueurs expérimentés qu’ils sont, allaient maintenir les visiteurs durant plus de 15 minutes.
Mais au jeu des rotations, le banc Beaujolais donnait plus de puissance et permettait aux locaux de regagner les vestiaires avec un petit pécule (43-37).

On pouvait pressentir la suite car en appuyant dans un premier temps sur le secteur intérieur par VIRBALAS et LOPEZ qui prenaient le dessus physiquement, les espaces allaient se libérer pour les artificiers, SIMON en tête.
Le break était fait (70-53 30ème) et le 4ème quart sera anecdotique tout en permettant à CORNEO et VALUKONIS de montrer de belles fulgurances.

L’essentiel était fait pour continuer une aventure dont la prochaine échéance se déroulera le 22 Décembre 2018 contre un adversaire à définir.
Maintenant, place à un tout autre obstacle, Lyon SO, autre valeur sure de ce championnat qui vise la montée et qui sera un adversaire plus que redoutable samedi prochain.
Pas de place pour un round d’observation, il faudra être capable de montrer que l’on veut cette victoire dès le coup d’envoi et offrir une concentration de tous les instants.

Chers supporters, venez nombreux soutenir une équipe de Beaujolais Basket qui se doit de réaliser une performance pour retrouver confiance et équilibre.
Rendez-vous samedi 24 Novembre 2018 Salle Georges Lavarenne.
Par Didier CONDEMINE le 18 novembre 2018
 

Une énorme frustration de plus pour BB défait à Marseille 84-91

Pour ceux qui rêvaient d’une équipe Beaujolaise surfant sur les promesses entrevues lors de la 2ème mi-temps du match précédent, le rêve n’aura duré qu’une semaine.
Oubliées, les bonnes intentions défensives et la solidarité affichées face au leader ont une nouvelle foi plombées notre équipe dans sa quête de victoire.
Alors certes, les bleus ont réussi une belle première mi-temps toujours aussi à l’aise lorsque l’on joue un jeu débridé placé sous le signe de l’offensive où nos shooters longue distance se régalent (27-21 puis 53-45). Mais déjà, cet écart peu important au regard de la prestation et de la domination Beaujolaise était annonciateur d’un scénario trop souvent entrevu au préalable.
Car chacun sait, que l’adresse est un facteur aléatoire et lorsque cette dernière n’est plus là le navire Beaujolais tangue dangereusement car incapable de se reposer sur des fondations solides à savoir un bloc défensif digne d’un candidat au haut de tableau.
Et comme souvent dans ces cas là, aux mêmes causes, les mêmes effets.

Aphones offensivement, les bleus voyaient revenir au galop les Marseillais qui prenaient les devants avant la fin du 3ème quart (66-68).
Les locaux sanctionnés par le corps arbitral allaient se trouver rapidement amoindris avec la sortie de Wilkins pour aborder la fin de match et alors que les bleus avaient repris le commandement (74-70) et semblaient avoir fait le plus difficile, ces derniers allaient laisser échapper une fin de match qui leur tendait les bras.
Une statistique, sur la 2eme mi-temps pas un panier de l’ensemble de nos joueurs extérieurs et seulement 3 LF marqués.
Il faut espérer que l’on ne pleure pas en fin de saison toutes ces occasions manquées.

Le bilan de ce jour (6D-3V) est très décevant sur le plan comptable mais il interpelle aussi sur la capacité d’un groupe pourtant d’expérience à retenir les leçons d’un samedi à l’autre.
Un potentiel bien présent, des commentaires élogieux à notre égard sur nos individualités, des séquences de jeu qui laissent espérer et entrevoir, mais le basket est un sport collectif avec des notions de sacrifice, de partage, de concentration sur la durée et de ce côté-là on est très loin de faire des envieux.
Aujourd’hui, il faut être conscient de nos lacunes et regarder vers le bas car notre niveau actuel se situe à cet échelon. Il va falloir se battre pour obtenir le maintien  en arrêtant de nous voir plus beaux que nous ne sommes.
Que de travail en perspective pour Franck MACAIRE tant sur le plan sportif que psychologique pour remettre son groupe dans le sens d’un objectif commun.

Avant de recevoir Lyon SO pour un nouveau choc à domicile le Samedi 24 Novembre, place à la Coupe avec la réception d’un autre pensionnaire de N2, Vaulx en Velin avec l’espoir de franchir cet obstacle pour disputer le Final Four de Décembre qui désignera le représentant Lyonnais en Coupe de France.
 
Prochain match Beaujolais Basket - Vaulx en Velin, Samedi 17 Novembre 2018 à 20h30 à la salle Georges Lavarenne

Par Didier CONDEMINE le 11 novembre 2018
 

Une débauche d’énergie mal récompensée

On attendait l’exploit face au leader invaincu, ce dernier n’a pas eu lieu mais les regrets sont dans toutes les têtes. 
Devant l’épouvantail de la poule emmené de main de maitre par l’ex-pensionnaire de Pro A (PELLIN), les bleus ont livré un véritable combat pour essayer de renverser une situation mal embarquée.
En effet, si le début de match s’avérait plutôt équilibré entre deux équipes se rendant coup pour coup (22-22 10ème), la fluidité du jeu pontois et leur faculté à trouver l’ouverture avec patience commençait à s’exprimer.
Le début du 2ème quart allait vite acculer les locaux qui subissaient un cinglant 3-19 en 6 minutes. Faire la course derrière n’est jamais une sinécure mais devant un tel adversaire la tache devenait gigantesque.
BB finissait laborieusement cet acte pour regagner les vestiaires avec un débours que beaucoup voyait rédhibitoire (37-51).
 
Et pourtant, changement radical de décor au retour des vestiaires avec des Bleus qui en privant les Pontois de l’accès au cercle allaient se donner de multiples munitions pour revenir dans la partie.
Hélas, le déchet offensif et la maladresse aux LF n’allaient pas permettre aux locaux de faire le rapproché mérité.
Revenus à 7pts dans le sillage d’un épatant YAICI, juste en attaque et intelligent en défense face à PELLIN, le public sentait l’exploit à porter de fusil.
Le dernier acte sera celui du courage avec un engagement total des acteurs, les bleus admirable de solidarité allaient se faire cueillir par plusieurs paniers à la limite des 24s par des joueurs pas forcément attendus (TACITA et SOUMAHORO).
Partis de trop loin, l’écart final sera lourd pour une équipe de Beaujolais Basket qui a prouvé dans cette 2eme mi-temps qu’elle pouvait rivaliser avec les grosses cylindrées de la poule à condition que l’investissement de chacun soit au rendez-vous.
 
On finira par un petit mot sur l’un des 2 référés qui a cru bon à 45s du terme alors que le match était plié se payer la tête de YAICI et par incidence celle de Franck MACAIRE.
On se doit de respecter les arbitres soit, mais par réciprocité, l’arbitre à également le devoir de respecter les acteurs du spectacle et manifestement cela n’a pas été le cas.
Ceci étant dit, félicitations à nos adversaires du soir pour leur prestation collective et leur sportivité, bonne chance à eux pour une montée programmée.
 
Maintenant, le calendrier n’offrira aucun répit dans ce mois de Novembre dantesque avec un déplacement compliqué à Marseille, une équipe ambitieuse qui fait souffrir beaucoup de monde et qui s’est dernièrement renforcé.
Bonne semaine au staff pour insuffler un esprit revanchard et essayer d’entretenir les espoirs portés par notre prestation.
Merci aux nombreux spectateurs venus assister à ce spectacle et rendez-vous le 24 Novembre pour un autre choc face aux Lyonnais de Lyon SO.
Auparavant, le Samedi 17 Novembre, Beaujolais Basket recevra Vaulx en Velin (club de N2) pour tenter de continuer l’aventure en Coupe de la Ligue (passage obligé avant la Coupe de France).
 
Par Didier CONDEMINE le 04 novembre 2018
 

Beaujolais fait le travail à viriat et continue son parcours

Se déplacer chez un adversaire réputé plus faible mais qui joue à domicile son match de l’année n’est jamais une chose facile.
Partis avec un débours de 21 pts au coup d’envoi, les bleus allaient vite rentrer dans le match.Un pressing haut permettait de multiples interceptions conclues par autant de paniers faciles et Valukonis faisait régner son physique dans la raquette.
Revenus à 4pts à la fin des dix premières minutes (30-34), les bleus sous l’impulsion de SIMON qui faisait son retour dans l’effectif allait vite prendre les devants et montrer sa supériorité.
Le score à la mi-temps reflétait bien la domination Beaujolaise (63-49).
 
Au retour des vestiaires et devant une équipe locale qui ne lachera rien et dont on pourra admirer le comportement, les bleus offriront une seconde mi-temps beaucoup plus insipide sur le plan de l’intensité et de la concentration.
Cela n’allait pas pour autant remettre en cause la mainmise sur le match et le coach pouvait faire tourner son effectif à volonté (104-80).
 
Ce succès permet de continuer l’aventure avec l’espoir de jouer le prochain tour à domicile et d’aller le plus loin possible dans cette compétition.
Seul ombre au tableau de la soirée, la blessure de Cornéo qui privera l’équipe d’un meneur de jeu pour un délai que l’on espère le plus court possible.
Nouvelles rassurantes par contre sur les retours de Simon et Lopez et il faudra bien compter sur toutes nos armes pour préparer le choc du 03 Novembre face à Pont de Cheruy.
 
Amis supporters, nous aurons besoin de soutien pour essayer de rivaliser avec le ténor de la poule.
Rendez-vous à tous samedi prochain Salle Georges Lavarenne à 20h30.
 
Par Didier CONDEMINE le 26 octobre 2018
 

Première victoire à l’extérieur pour BB à Vaulx en Velin 97-90

Ce court déplacement Lyonnais revêtait de la plus grande importance pour un groupe Beaujolais à la recherche d’une victoire contre un adversaire qui devra lutter pour le maintien. L’objectif était la victoire pour essayer de conserver une dynamique avec  en perspective un mois de Novembre au calendrier particulièrement périlleux.
Pour ce faire, Beaujolais Basket déplorait toujours l’absence de SIMON à laquelle il fallait rajouter LOPEZ, blessé durant la semaine. C’est donc sur un effectif de huit joueurs avec le retour de BAGOU que le coach Beaujolais pouvait compter.

Le début de match sera à l’avantage des bleus avec une doublette intérieure Lituanienne inédite (VALUKONIS, VIRBALAS) qui dominait les débats bien secondé par NELATON. BAGOU réalisait un superbe retour et allait rendre une belle copie avec un rapport temps de jeu/efficacité plus qu’intéressant (30-23 10ème).
Le 2ème quart était du même acabit mais les oublis défensifs permettaient aux locaux de rester dans le match à la pause (54-44 20ème).

Au retour des vestiaires, nos protégés emmenés par YAICI semblaient prendre le match à leur compte pour compter rapidement un écart qui culminera à 19 pts à la 24ème minute.
Coincidence où non, VIRBALAS se voyait sanctionner successivement de ses 4ème et 5ème faute (Technique) et d’un seul coup la mécanique Beaujolaise allait se gripper.
Les Vaudais, dans l’obligation de gagner eux aussi allaient jouer leur va-tout en durcissant le jeu pour revenir à dix minutes du terme (74-64 30ème).
La dynamique avait changé de camp et les Beaujolais dont la sérénité s’effritait allait voir revenir sur ses talons une équipe Vaudaise prête à coiffer les bleus sur le fil.
Heureusement, BAGOU rentrait des paniers importants et VALUKONIS parachevait son match en rentrant un panier  à 25 secondes du terme pour éloigner la menace Lyonnaise, YAICI se chargeant de sceller la rencontre sur la ligne des lancers.

L’essentiel était assuré et un ouf de soulagement pouvait gagner les supporters Beaujolais devenus tout aussi fébriles que leurs joueurs.
La victoire est là, bravo mais tout le monde sait que face à un autre adversaire, avec ces  pertes de lucidité et de sang froid, la sanction aurait pu être là et douloureuse psychologiquement.
Maintenant, place à un intermède Coupe de la Ligue (passage obligé pour essayer de décrocher un billet pour la Coupe de France) face à l’équipe de Bourg-Viriat, pensionnaire de R2  invaincu à ce jour.
Méfiance donc face à un adversaire à prendre au sérieux en faisant preuve d’humilité et de respect sous peine de connaitre une désillusion.
Pour rappel, l’adversaire du jour partira, particularité du règlement oblige avec l’avantage substantiel de 21pts. La rencontre se déroulera ce jeudi 25 octobre à Viriat. 

Ensuite et en espérant que l’effectif Beaujolais se retrouve au complet, nos bleus vont devoir relever un énorme défi en recevant l’épouvantail de la poule, Pont de Cheruy.
Cette dernière, à l’effectif surdimensionnée pour la N2, est à ce jour l’ogre annoncé avec un parcours sans faute.
Lorsque l’on aura rajouté que son président n’est autre que Geoffrey BERARD (ex-joueur de BB) et son coach Moat RHENNAM (ex-entraineur de Aubenas), vous comprendrez pourquoi les visiteurs viendront certainement en terre Beaujolaise pour asseoir leur suprématie.
A notre staff et à nos joueurs d’essayer de relever le chalenge et à nos supporters de se mobiliser pour soutenir les bleus dans l’adversité.
Une certitude, un match à ne pas manquer pour les amoureux de Basket car vous aurez certainement le plus bel effectif de N2 devant les yeux le Samedi 3 Novembre.

Par Didier CONDEMINE le 21 octobre 2018
 

Beaujolais étouffe Le Cannet 105-72

En préambule, je me permets de répondre aux interrogations de certains sur les intentions qui pourraient m’être prêtées dans la rédaction des articles.
Réaliste, objectif voilà les adjectifs qui conduisent le sens de mes propos dans le respect des personnes au détriment du non-dit et de la consensualité trop souvent observé par ailleurs.
 
Maintenant, place à ce match diablement important pour nos protégés car dans l’obligation de vaincre un adversaire du soir, Le Cannet, lui aussi en difficulté (4D-1V).
Après le sévère revers de Montbrison, Beaujolais Basket retrouvait VIRBALAS mais déplorait toujours les absences de BAGOU et SIMON.
Les bleus prenaient vite le commandement du match sous l’impulsion de leur capitaine YAICI et de NELATON qui allait nous offrir un récital offensif (11-0 3ème).
Le Cannet allait réagir dans le sillage de ZIANVENI et d’un MOBISA souvent inarrêtable dans son jeu de percussion pour revenir et prendre les devants (21-24).
 
Mais Beaujolais Basket allait pouvoir s’appuyer sur un banc diablement efficace avec un CORNEO jouant juste et un VALUKONIS précieux.
On pouvait enfin voir des attitudes défensives empruntent d’implication et de communication. Un 7-0 dans la dernière minute permettait aux bleus de regagner les vestiaires avec une avance confortable (53-38).
 
Au retour des vestiaires, la tendance restera la même avec une équipe du Cannet complètement étouffée où seul MOBISA surnageait.
Beaujolais Basket continuait à appuyer dans le sillage d’un COSTE omniprésent et d’un NELATON sur son nuage.
L’écart allait enfler et seul un petit relâchement dans les trois dernières minutes permettait aux visiteurs de limiter la casse.
 
Le chiffre, 33 soit le nombre de points laissés à l’adversaire entre la 10ème et la 35ème, à méditer pour l’avenir.
De ce match, outre la victoire ,on retiendra surtout le comportement général de l’équipe dans les intentions et l’agressivité observée des 2 côtés du terrain. Maintenant, il faut travailler dans la continuité et reproduire cette énergie chaque samedi.
A charge des joueurs de préparer avec autant de soin le déplacement important à Vaulx en Velin où la victoire serait la bienvenue avant un calendrier compliqué en Novembre.
 
Pour Beaujolais Basket : Florent CORNEO 14 pts - Maxime NELATON 32 pts - Benjamin COSTE 9 pts - Boudjema YAICI 18 pts - Mantas VIRBALAS 8 pts - Anthony GARGUET 4 pts - Rafael LOPEZ 11 pts - Marius VALUKONIS 9 pts
 
Par Didier CONDEMINE le 14 octobre 2018
 

Plus qu'une défaite à Montbrison 63 - 87

Pour ceux qui pensaient que le malade était partiellement guéri après la victoire à domicile face au Puy, on peut vous dire que la rechute a été brutale.
On pourrait déplorer les absences de SIMON, VIRBALAS et BAGOU pour expliquer cette débâcle mais cela serait choisir la facilité et surtout occulter les carences actuelles d’une équipe en perdition sur beaucoup de fondamentaux du sport collectif.
Plus que la défaite qui aurait pu être encore plus lourde, c’est la manière et les attitudes qui interpellent.

Des têtes baissées, des regards qui se croisent sans un mot, un manque d’enthousiasme et d’envie criard, une communication totalement absente, une démission collective au sens large du terme dès le 3ème quart-temps, voilà en quelques lignes le diagnostic d’une équipe bien loin du compte à ce jour.

Faire un résumé du match détaillé serait superflu car si tout est à jeter dans le jeu et le comportement, tout est à garder en mémoire pour éviter de le reproduire.
A charge des joueurs et du staff de montrer un autre visage et une autre image à nos supporters pour la réception du Cannet  Samedi 13 Octobre.

Par Didier CONDEMINE le 07 Octobre 2018
 

BB débloque le compteur face au Puy en Velay 103-84

Après un début de saison terni par 3 défaites dont une à domicile lors du derby, Beaujolais Basket n’avait pas d’autre alternative que la victoire pour lancer sa saison et retrouver de la confiance.
L’hôte du soir, le Puy en Velay pouvait paraitre l’adversaire idéal car prétendent au maintien mais il fallait aussi se souvenir que ces derniers étaient venus s’imposer à la grande surprise en terre Beaujolaise durant la saison précédente.
 
Pour cette confrontation, BB était privé, outre BAGOU depuis le début de saison, de VIRBALAS, réduisant le groupe à huit joueurs.
Le début de match ainsi que toute la première mi-temps sera placée sous le signe de l’offensive ce qui n’est pas pour déplaire à des locaux particulièrement bien armés en la matière avec les SIMON, LOPEZ et NELATON. Mais voilà, Le Puy répondait du tac au tac avec PROVOST et l’homme providentiel sorti du banc (BOYER) qui commençait son show.
Beaujolais Basket faisait la couse en tête mais sans pour autant prendre l’ascendant sur ses adversaires (28-24 10ème).
 
Le 2ème quart allait étrangement ressemblé au précédent et si Beaujolais Basket semblait déployer un jeu offensif intéressant en terme d’alternance avec un bon passage de VALUKONIS en attaque avec, notons le, énorme investissement défensif d’un GARGUET malheureusement bien seul dans l’exercice.
Beaujolais Basket, incapable de contester les déplacements et de monter en agressivité en défense, voyait BOYER continuait son récital pour maintenir en vie son équipe à la mi-temps (55-48 pour BB).
 
Discours entendu à la pause, le 3ème quart sera certainement celui le plus abouti avec un NELATON aux basques de l’artificier adversaire et des séquences défensives à la hauteur des attentes.
BB creusait tranquillement l’écart et semblait parti pour une victoire tranquille (77-61 30èmè).
Mais voilà, voulant déjà commencer à gérer le score et le temps, les bleus s’arrêtaient de courir et de jouer, rajoutons quelques fautes de concentration en défense et les Ponots se retrouvaient dans le match (79-84) à 3,30mn de la fin.
 
La fébrilité des bleus était criarde mais heureusement SIMON, YAICI et LOPEZ en inscrivant 9 pts en 1min scellait le sort du match et offrait aux bleus leur première victoire.
Ce match aura de nouveau mis en évidence les points forts de l’équipe mais aussi ses faiblesses dans le domaine défensif même si les intentions apparaissent par intermittence.
Reproduire sur la durée les belles choses entrevues durant 10 min sera certainement l’objectif des Bleus et du staff pour se rendre chez notre prochain adversaire, Montbrison, une terre souvent hostile à nos couleurs avec le scénario cruel de la saison dernière (défaite au buzzer).
 
Prochain match à domicile, Samedi 13 Octobre face au Cannet
Par Didier CONDEMINE le 30 septembre 2018
 

Prissé s’adjuge le derby et met déjà BB dans le dur

Pour cette première à domicile, nos voisins Prisséens ont joué un bien vilain tour aux bleus en remportant logiquement une rencontre dans l’ensemble bien maitrisée.
La salle Georges Lavarenne ne fait plus peur à personne depuis déjà quelques années et malgré les mises en garde répétées, on pourrait presque faire un copier-coller de certains compte rendus des années précédentes.
 
Une mise en route encore une fois beaucoup trop laborieuse où les termes d’investissement, d’envie et de concentration se retrouvent plus côté Maconnais que Beaujolais.
Résultat, vous entamez une course poursuite délicate avec le doute qui trotte dans les têtes locales et la confiance qui s’installe dans les rangs de visiteurs venus en terre Beaujolaise sans pression après leur victoire inaugurale.
Balbutiant en attaque, les bleus trouvent en LOPEZ le joueur leur permettant de rester dans le match à la mi-temps (34-42), un écart finalement généreux pour des bleus passant à côté du derby.
 
On pouvait attendre une révolte, elle se fera longtemps attendre car sans pour autant baisser les bras, les bleus vont manquer de justesse pour effectuer un véritable rapproché devant une équipe de Prissé qui sans être étincelante va toujours trouver des solutions et garder son calme sous la houlette de BOOTH (52-60 30ème).
Il faudra attendre les dernières minutes du match pour voir l’espoir renaitre avec la précieuse défense de GARGUET qui allait ramener les bleus sur les talons des visiteurs.
Ce dernier allait même avoir les lancers de l’égalisation dans les mains mais en ne convertissant qu’un lancer sur les deux, la victoire revenait aux visiteurs.
 
Déception forcément côté local car outre le fait d’avoir abandonné le derby aux Prisséens, les bleus se retrouvent déjà dans l’obligation de résultat et de victoire pour se rassurer et lancer sa saison.
 
Place au  travail pour préparer le déplacement à Salon de Provence et ramener une victoire.
 
Par Didier CONDEMINE le 17 septembre 2018
 

Calendrier des matchs amicaux NM2

L’été est long pour les fans de basket et du Beaujolais Basket, mais la reprise approche à grands pas ! Depuis le 13 aout, l’effectif de Franck MACAIRE s'est remis au travail pour préparer une saison 2018/2019 qui s’annonce riche en émotions. 
 
Si les premiers jours servent surtout à faire un état des lieux physique du groupe, le ballon a été vite introduit dans les séances puisque le premier match amical se jouera dès ce mercredi 22 août. 
 
Mercredi 22 aout : BB vs Ouest Lyonnais Bakset - 20h30 à Quincié en Beaujolais
Jeudi 23 aout : BB vs St Vallier (NM1) - 20h00 à Quincié en Beaujolais
Vendredi 24 aout : CTC Lyonso vs BB - 20h00 à Sainte Foy lès lyon
Mardi 28 aout : JL Bourg vs BB - 20h00 à Bourg
Vendredi 31 aout : BB vs Elan Chalon (espoir) - 18h00 à Belleville (gymnase gardent)
 
Par Aurélien VERCHERE le 20 aout 2018
 

L'heure de la reprise a sonné

Pour les joueurs de l'équipe première de Beaujolais Basket, les vacances sont terminées. Au complet, ils ont repris à la salle Georges Lavarenne, lundi matin.
 
Franck MACAIRE, l'entraîneur, et Alain TASONIERO, son assistant, ont sifflé la fin des vacances, lundi matin à la salle Georges Lavarenne. Les dix joueurs ont suivi les consignes du premier entraînement.
 
Par Aurélien VERCHERE le 19 aout 2018
 

Boudje et les siens retrouvent la poule A !

Tant attendue, la FFBB a enfin dévoiler la composition de la poule A du championnat dont Beaujolais Basket fait partie. Les bleus évolueront dans la poule A de NM2, une poule a forte consonnance "Sud-Est". 
 
Beaujolais Basket va vite rentrer dans le vif du sujet car après un premier déplacement lointain sur les terres d’un adversaire maintenant bien connu (Golfe Juan) le 8 Septembre 2018, c’est tout simplement le derby contre nos voisins Prisséens qui se profilera dès le 15 septembre 2018.
Un début de saison en fanfare pour Beaujolais Basket qui après l’organisation de l’Ain Star Game le 31 Aout en présence de l’ASVEL devra vite se projeter dans l’organisation de ce match toujours très attendu de part et d’autre.
 
Dans cette poule, beaucoup d’adversaires bien connus avec des ambitions de montée à l’échelon supérieur (Pont de Cheruy, Oullins), des équipes désireuses de jouer la première partie de tableau (Montbrison, Le Cannet, Prissé, Golfe Juan, Avignon en tant que promu expérimenté et donc dangereux).
 
Enfin un lot d’équipes (Marseille, Sapella, OLB, Le Puy en Velay, Vaux en Velin, Aix Venelles) qui voudront tous être la bonne surprise de ce championnat et en premier lieu assurer leur maintien à la fin de l’exercice 2018 - 2019.
 
Pour nos protégés, il faudra donc trouver rapidement les automatismes pour débuter cette saison et prétendre jouer les troubles fêtes.
Pour ce faire, Beaujolais Basket a jouer la carte de la continuité avec un effectif conservé à sa grande majorité puisque deux départs ont été enregistrés. 
Franck Macaire et les responsables sportifs ont orienté leur recrutement sur un poste 5 d’origine Lituanienne, Marius Valukonis (30 ans) qui viendra renforcer la raquette Beaujolaise.
La deuxième recrue n’est pas inconnue des supporters Beaujolais puisque le joueur, Florent CORNEO (poste 1/2) vient de nos voisins Prisséens.
Les neuf protagonistes seront enmenés par l'expérimenté et très apprécié Boudjema YAICI, tout nouveau capitaine de l'effectif Beaujolais pour la saison à venir. 
 
Vous aurez rapidement  l’occasion de découvrir cette équipe lors des prochains matchs amicaux dont le calendrier vous sera annoncé prochainement.
 
 
Par Didier CONDEMINE le 5 aout 2018
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
© Copyright 2018  beaujolais-basket.fr   Mentions légales - Contact